Le Président Tebboune regagne Alger après une visite de travail en Egypte    Visite du Président Tebboune en Egypte : activer les mécanismes de concertation et de coordination    Faki: "l'UA et ses partenaires se mobiliseront pour soutenir le Mali" dans sa transition    Les concessionnaires s'impatientent, ils font appel à Tebboune    L'Algérie condamne    Real : Une date pour le retour de Benzema    Annulation des procédures de suspension et de retrait à compter du 1er février    «Le variant Omicron représente 60 % des contaminations»    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    CAN: Mahrez répond aux critiques après l'élimination de l'Algérie    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    L'Algérie participe avec plus de 600 ouvrages    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    Les notaires en colère    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les horaires de distribution réaménagés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Vers le dénouement !    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Le gouvernement admet la gravité de la situation    Danger sur les non-vaccinés    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    L'enjeu céréalier    Eloge de l'amitié    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    Comment avoir les ripoux?    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Des juges qui ont le vertige...    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains
Publié dans Algérie Presse Service le 07 - 12 - 2021

L'Association pour la surveillance des ressources et la protection de l'environnement au Sahara occidental (AREN) a tenu les Nations unies "pleinement responsables" des crimes commis par les autorités de l'occupation marocaines contre le peuple sahraoui notamment les défenseurs des droits de l'Homme, dont Sultana Khaya, indique un communiqué de l'Association.
AREN dénonce dans son communiqué publié lundi "la poursuite en toute impunité de la série de viols et de tortures de Sultana Khaya et de sa famille, et le ciblage de ceux qui la soutiennent".
Selon l'Association, les forces de l'occupation marocaines "continuent de commettre leurs crimes contre Sultana Khaya et sa famille", qui ont été assiégées dans la maison de la militante dans la ville occupée de Boujdour depuis plus d'un an.
Le dernier de ces crimes a été la prise d'assaut de sa maison le dimanche 5 décembre et l'injection d'une substance inconnue (dans le but d'achever la militante), ainsi que le harcèlement sexuel dont font l'objet la militante et sa sœur Lwaara, d'après la même source.
"Cela s'ajoute à l'intimidation de leur mère âgée, Aminto Najem, transportée en urgence à l'hôpital en raison de complications liées à l'hypertension artérielle et au diabète", déplore également AREN dans son communiqué.
De plus, les forces d'occupation ont attaqué une manifestation pacifique de femmes sahraouies à Laâyoune occupée, organisée en solidarité avec Sultana khaya.
Le même jour, les forces d'occupation ont tenté d'ôter les vêtements de la défenseur sahraouie des droits humains, Mina Baali, membre de l'instance sahraouie contre l'occupation marocaine (ISACOM), poursuit l'Association sahraouie.
A cet égard, "nous tenons les Nations unies pleinement responsables du fait que l'occupation marocaine n'a pas été tenue pour responsable de ces crimes documentés", et du fait que l'occupant n'a pas respecté les résolutions onusiennes qui affirment le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance", souligne AREN.
Et de poursuivre dans le même sens: "Nous appelons également la Croix-Rouge internationale à assumer sa responsabilité vis-à-vis de ce que l'occupation marocaine a commis depuis la reprise de la guerre au Sahara occidental", il y a un peu plus d'un an.
Par ailleurs, AREN a saisi l'occasion pour "saluer les icônes de la lutte du peuple sahraoui pour la liberté et l'indépendance", tout en "condamnant fermement les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité commis par l'occupation marocaine contre Sultana Khaya et sa famille, et contre tous les civils sahraouis sans défense depuis l'occupation du Sahara occidental", indique le communiqué.
"Nous affirmons également notre solidarité de principe avec les femmes sahraouies et réitérons notre fierté quant à leur détermination à s'opposer à l'occupation marocaine", conclut le texte.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.