Obligation économique ?    Tebboune: «Rencontre inclusive» des partis politiques annoncée    Batimatec 2022: GSH présente sa solution globale    En séjour illégal à Oran: Près de 200 Subsahariens rapatriés vers leur pays    La rançon d'une vie    Ligue 1 - Mise à jour: Deux chocs pour y voir plus clair    Pour éviter le scénario de 2021: L'Algérie affrète six avions de lutte contre les incendies    Sujets du Bac et du BEM: Les assurances du ministère de l'Education    Emigration clandestine: Onze harraga périssent noyés au large de Tipaza    D'autres chats à fouetter    «Le camp occidental est en dislocation»    Premier vol commercial au départ de Sanaa en 6 ans    Les évêques de Terre sainte accusent Israël de «manque de respect»    «C'est la guerre de l'eau»    Tabi et l'indépendance de la justice    500 associations se mettent de la partie    Theo Hernandez enflamme l'Italie    2500 sapeurs-pompiers mobilisés    La Caisse de garantie un outil performant    Les oubliés de la Solidarité nationale    La Présidence sur les chapeaux de roue    Un député tire la sonnette d'alarme    Saisie de 3, 5 kg de mercure blanc    95 médecins spécialistes en renfort    Tebboune renforce le front interne    La Casbah rouverte au grand public    Il rejoint le casting de la suite de «Dune»    Le langage codé des femmes    Le président Erdogan offre un dîner en l'honneur du Président Tebboune    Benabderrahmane procèdera à l'ouverture du séminaire international des amis de la Révolution algérienne    Algérie-Turquie: signature de la Déclaration commune du 1er Conseil de coopération de haut niveau    JM-Oran 2022 : "Merci à l'Algérie de nous donner l'opportunité de se retrouver"    Le Président Tebboune s'entretient en tête-à-tête avec le Président Erdogan    Chanegriha préside l'ouverture d'un colloque national sur "l'eau au cœur des conflits internationaux"    Position de l'UE sur le Sahara occidental: vaine tentative de Rabat de contourner la légalité internationale    Dimajazz de Constantine: la troupe ONB et Samira Brahmia en clôture    Campagne de prévention et de sensibilisation sur les risques liés à la saison estivale    Le Mali annonce son retrait de tous les organes et instances du G5 Sahel    PSG : Mbappé a fait son choix    Ligue 1 (30e j): l'USMA s'offre le derby face au MCA (1-0)    Covid-19: une bonne hygiène de vie recommandée    Révision des subventions: La commission installée dans les prochains jours    Poutine et la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision    Cour d'appel du Tribunal militaire: Peines confirmées pour Bounouira, Belekcir et Zitout    L'école et l'arche sociale mouvante    La culture du vivre-ensemble commence à l'école    Ouargla/Tamanrasset: large affluence du public aux portes ouvertes sur la santé militaire    Chanegriha installe le nouveau DGDSE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Education: la suspension des cours prolongée jusqu'au 5 février prochain
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 01 - 2022

La suspension des cours dans les trois cycles d'enseignement (primaire, moyen et secondaire) a été prolongée d'une semaine à compter de dimanche prochain en raison de la situation sanitaire marquée par une forte propagation du Covid-19.
En application des instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, et au terme des consultations avec le comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) et l'autorité sanitaire, il a été décidé de proroger la mesure suspension de l'enseignement au niveau de l'éducation nationale pour une période supplémentaire de sept (7) jours, à compter du dimanche 30 janvier 2022 jusqu'au samedi 5 février 2022, selon le communiqué des services du Premier ministre.
Cette mesure a pour objectif de "préserver la santé des citoyens et à les prémunir contre tout risque de propagation du Coronavirus et au regard de la situation épidémiologique qui se caractérise encore par une rapide circulation du virus".
Le gouvernement a rappelé à cette occasion la nécessité d'intensifier les opérations de vaccination des fonctionnaires et personnels, notamment au niveau des secteurs de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la formation professionnelle.
La suspension des cours avait été décidée pour dix jours dans les trois cycles d'enseignement suite à une réunion extraordinaire présidée le 19 janvier courant par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et consacrée à l'évaluation de la situation pandémique dans le pays.
Le ministre de l'Education nationale, M. Abdelhakim Belabed avait indiqué qu'une décision "juste et appropriée" concernant la reprise ou pas des cours sera annoncée après examen des rapports qui seront soumis au président de la République par les différentes parties, d'autant que la décision de reprise des cours "ne concerne pas uniquement le secteur de l'Education nationale, mais la société dans son ensemble".
Il a rappelé que la suspension des cours avait pour objectif de "briser la chaine de transmission du virus en milieu scolaire, et permettre la poursuite de la vaccination au niveau des établissements éducatifs", relevant que cette mesure avait été saluée par l'ensemble des composantes du système éducatif.
La période précédant cette décision avait été marquée par une forte hausse des contaminations en milieu scolaire ce qui a conduit à la fermeture des établissements scolaires en veillant à la poursuite de l'opération de vaccination des personnels du secteur de l'Education nationale qui ne dépasse pas le tiers (près de 33%) selon les derniers chiffres communiqués.
En dépit des efforts consentis par le ministère en matière de sensibilisation à l'importance de la vaccination, les taux atteints restent en deçà des attentes notamment au regard de la virulence du virus et sa propagation rapide.
Les établissements scolaires connaissent depuis le début de l'année scolaire en cours la quatrième campagne de vaccination, qualifiée de "la seule issue" à la crise pandémique et le moyen de préserver la santé collective, selon M. Belabed qui a fait remarquer que "8 sur un total de 10 cas hospitalisés sont non vaccinés et il en va pour les cas en réanimation qui représentent un taux de 96 % ainsi que ceux en soins intensifs à 100 %".
La vaccination en milieu scolaire est menée avec le concours du ministère de la Santé qui a mobilisé les staffs médicaux au niveau des établissements éducatifs afin d'assurer les différentes opérations de vaccination.
Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait souligné l'importance de vacciner l'ensemble des personnels du secteur de l'Education, affirmant que la santé des Algériens était une "une priorité absolue".
Dans ce sens, l'Algérie avait pris les devants en initiant dès l'apparition de la pandémie une série de mesures, à l'instar de la fermeture des écoles, des universités, des crèches, des centres de formation professionnelle, salles de sport, outre la suspension du transport (terrestre, aérien et maritime), des mesures allégées progressivement et adaptées à la situation épidémique dans le pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.