Barça : Bonne nouvelle pour Gavi    Bayern : Gnabry dans le viseur des clubs de Manchester    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Drame de Melilla: Le Premier ministre espagnol charge le Maroc    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Boxe - FAB: Lorsque le sport casse les tabous    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    La longue marche...    La cohésion sociale : socle de la véritable citoyenneté    Tebboune à coeur ouvert    Un petit tour et puis s'en vont    Ronaldo, des cadors européens et Naples sur les rangs    Contacts établis avec Ziyech    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    JM: médaille d'or pour le nageur Syoud    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Les déchets ménagers inquiètent    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Béjaïa en fête    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'USTHB d'Alger, première au classement national
Publié dans Algérie Presse Service le 21 - 05 - 2022

L'Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene (USTHB) d'Alger a été classée première au classement des établissements d'enseignement supérieur à l'échelle nationale, organisé pour la première fois en Algérie, dans le cadre de la manifestation de la Semaine scientifique, clôturée samedi à l'Université Ferhat Abbas (Sétif-1).
Les Universités Boubaker Belkaid (Tlemcen) et Ferhat Abbas (Sétif) sont classées respectivement deuxième et troisième, tandis que les Universités Mohamed Boudiaf (M'sila) et Djillali Liabes ( Sidi-Bel-Abbès) ont décroché respectivement la quatrième et la cinquième place de ce classement qui englobait 26 établissements universitaires, premiers au classement des établissements d'enseignement supérieur algériens.
Lors de la cérémonie de remise des prix aux trois premières universités, tenue dans la salle de conférences Mouloud Kacem Nait Belkacem, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane a souligné que ces universités bénéficieront de l'accompagnement nécessaire pour pouvoir décrocher une place parmi les 500 meilleures universités du classement mondial, conformément à l'objectif tracé et inclus dans le programme de travail du gouvernement (2021 -2024).
Le ministre a, dans ce sens, précisé que "des critères scientifiques, pédagogiques et innovants ont été pris en considération dans la sélection des universités qui ont remporté les cinq premières places, en plus de l'ouverture de ces universités sur leur environnement économique, social et international".
Il a également relevé que "le secteur de l'Enseignement supérieur a élaboré, pour la première fois en Algérie, un système numérique de classement des établissements d'enseignement supérieur algériens".
M. Benziane a indiqué, en outre, que le programme de travail de son secteur, inscrit dans le plan d'action du gouvernement durant la période comprise entre 2021 et 2024, "aborde des dossiers majeurs visant à réaliser une transition multidimensionnelle qualitative, que ce soit dans le domaine de l'éducation et de la formation, celui de la recherche scientifique et du développement technologique, ou en matière d'ouverture sur l'environnement social, économique, de la gouvernance universitaire et de l'ouverture à l'international".
Et d'ajouter: "Au premier plan de ces dossiers figurent un certain nombre de projets de textes organisationnels qui seront mis en vigueur à la prochaine rentrée universitaire, qui constituent les grands axes du programme de travail du secteur afin de concrétiser les réformes du système de l'enseignement supérieur, ordonnées par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune".
Le ministre a détaillé que "certains de ces projets de textes organisationnels sont achevés et sont actuellement à l'étude au niveau des services compétents, tandis que d'autres sont encore au stade de préparation".
Les projets de ces textes organisationnels visent la révision de la carte de la formation universitaire, le suivi du projet de développement des mathématiques dans le pays, en coordination avec le secteur de l'éducation nationale et le secteur économique, et l'élaboration d'une nouvelle politique de documentation universitaire, en plus d'encourager le secteur privé à participer à l'effort national de l'enseignement supérieur, a relevé le ministre.
Il s'agit, affirme le ministre, d'atteindre un objectif plus élevé, à savoir "l'amélioration de la qualité de la recherche scientifique et encourager la poursuite de la création d'incubateurs, l'accompagnement des étudiants porteurs de projets innovants dans le cadre des startups et le rôle des maisons de l'entrepreneuriat".
Il s'agit également de "fixer les mesures nécessaires à la création d'unités de recherche pour le développement au sein des institutions économiques et autres", a encore détaillé le ministre considérant que la Semaine scientifique (15-21 mai) a permis "d'identifier les perspectives prometteuses d'innovation et de créativité au niveau des institutions universitaires et de recherche à travers le pays".
Selon le ministre, les grands axes de cette manifestation scientifique "Sécurité alimentaire, sécurité énergétique et santé du citoyen'' sont au cœur des nouvelles orientations du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, considérant 2022 comme ''une année économique par excellence".
Ils s'inscrivent, selon le ministre, dans le cadre de la "vision prospective du secteur et la mise en œuvre des axes de son programme de travail basé sur l'amélioration de la formation et de la recherche, l'amélioration de la gouvernance tout en reliant l'université à une entreprise économique publique ou privée, en plus d'exploiter les résultats de la formation et de la recherche au service du développement national et d'investir dans la recherche appliquée et de développement pour promouvoir l'entreprise".
Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane était accompagné, lors de la cérémonie de clôture de la deuxième édition de la Semaine scientifique nationale, d'une délégation représentant plusieurs secteurs à l'instar du ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni, le conseiller du président de la République chargé des archives nationales et de la Mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi, le secrétaire général de l'Observatoire national de la société civile, Mohamed Sofiane Zoubir, le secrétaire général Haut-Commissariat à l'Amazighité, Si El Hachemi Assad, et le président du Conseil national économique, social et environnemental, Bouchnak Khelladi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.