Rachad-MAK: le mariage incestueux    6 et 4 ans de prison pour Ould Abbès et Barkat    Loukal rattrapé par la justice    562 véhicules livrés    Les start-up pour briller    Les bateaux «fantômes» d'Algérie ferries    Ces obstacles à franchir    Une délégation américaine à Caracas pour parler «agenda bilatéral»    L'Iran confirme des pourparlers à Doha    Luis Suarez à River Plate?    Bouchouareb première recrue    Ça brûle au conseil d'administration    Bouira sérieusement impactée    «Chaud» sera l'été...    Nouvelles filières pour les matheux    Du 30 juin au 5 juillet à Oran et Sidi Bel Abbès    Freestyles et punchlines au rendez-vous!    «M'tember» exposition collective    JM-Oran-2022 (4e journée): programme des athlètes algériens    JM-2022-Oran : les Algériens de la lutte libre sortent sans médaille    JM-Oran-2022 / Football (Gr.A/2e journée) : Algérie-Maroc (0-2)    Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Face aux séismes    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sahara occidental: l'activiste américaine McDonough déterminée à dénoncer les pratiques répressives du Maroc
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 05 - 2022

L'activiste américaine Ruth McDonough a affirmé qu'elle sera "la voix du peuple sahraoui pour délivrer son message au monde", s'engageant à révéler les pratiques répressives du régime marocain qui continue d'imposer un siège à la militante sahraouie Sultana Khaya et sa famille dans la ville occupée de Boujdour.
"Il existe de nombreuses façons d'exprimer sa solidarité avec la famille de Sultana Khaya et le peuple sahraoui en général. Je suis solidaire avec eux et je soutiens tous les peuples opprimés à travers le monde, nous trouverons des moyens d'exprimer nos positions", a indiqué à l'APS Mme McDonough, relevant que sa grève de la faim "n'est qu'une des nombreuses méthodes utilisées pour transmettre le message de la famille Khaya aumonde".
Un groupe de militants solidaires, dont Ruth McDonough, est présent au domicile de Sultana Khaya, afin de contribuer à lever le siège imposé à cette famille sahraouie depuis le 19 novembre 2020.
L'activiste US a fait savoir que le message qu'elle voulait délivrer de la part de Sultana Khaya et sa famille à la communauté internationale porte sur "les revendications légitimes du peuple sahraoui à son droit à l'autodétermination et visant à mettre fin à l'occupation et au siège imposé à la militante sahraouie et sa famille depuis plus d'une année".
Il s'agit également de "permettre à une mission d'enquête internationale de visiter la famille sahraouie pour découvrir la vérité sur les pratiques criminelles commises par le régime marocain".
La semaine dernière, un gros camion avait percuté la maison de la militante sahraouie Sultana Khaya à une heure très tardive. A cause de cette attaque, la santé de militante américaine des droits de l'Homme s'était un peu détériorée, mais son état commence à s'améliorer.
"Cette attaque avait pour but de nous intimider, de nous faire peur et de nous faire savoir que le danger plane toujours autour de nous", a-t-elle précisé.
"Même si la maison ne s'est pas effondrée sur nos têtes vu la violence de cette attaque, elle a laissé un sentiment d'insécurité totale", a-t-elle ajouté, soulignant néanmoins que l'ambiance fraternelle et la solidarité qui régnaient à l'intérieur de la maison ont laissé une impression de réconfort.
Evoquant, par ailleurs, sa visite dans la maison de Sultana Khaya, Ruth McDonough a souligné que sa présence lui a permis de "partager la souffrance de la famille en particulier et les conditions difficiles du peuple sahraoui en général".
La militante américaine a, en outre, insisté sur le fait que le peuple sahraoui "ne fait que réclamer ses droits légitimes à la liberté, à la paix et à la sécurité", assurant qu'elle sera "sa voix" pour transmettre son message au reste du monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.