Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les Palestiniens dénoncent de nouveaux actes de vandalisme des colons juifs
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 10 - 2010

De nouveaux actes de vandalisme ont été commis lundi par des colons juifs armés qui ont mis le feu à une mosquée en Cisjordanie, suscitant une large indignation des Palestiniens qui mettent en garde contre des conflits religieux dans la région. Selon les autorités palestiniennes de Cisjordanie, des colons juifs se sont rendus dans le village de Beit Fajjar, près de Beitlehem dans le sud de la Cisjordanie, où ils sont entrés dans la mosquée d'"El-Anbiae" et ont mis le feu, endommageant une partie de l'édifice. Une quinzaine de Saint Coran et des tapis ont été endommagés à la suite de cet acte de vandalisme juif, a dénoncé un responsable de la municipalité, Ali Sawabta. Dans un communiqué, la présidence palestinienne a vivement condamné ces nouvelles provocations juives, soulignant que ces dépassements israéliens "portent atteinte aux libertés religieuses" et aux lieux saints de l'Islam et des musulmans.
Dénonçant fortement cet incendie, le ministre palestinien des Waqfs et des Affaires religieuses Mahmoud El-Hebbach a mis en garde contre "une guerre religieuse dans toute la région". Cette énième hostilité violente des colons juifs à l'encontre des lieux saints de l'Islam, a soulevé la colère du Mouvement de résistance palestinien Hamas qui l'a qualifiée de "dangereuse agression et d'une politique raciste contre l'islam et le peuple palestinien".
Le mouvement Hamas a également dénoncé '"une tentative avortée de nuire à la volonté du peuple et de la résistance" palestiniens. Quant au mouvement Fatah, dirigé par le président Mahmoud Abbas, il a dénoncé par la voix de son porte parole Oussama El-Qawassimi, d'"incessants crimes commis par des colons juifs soutenus par le gouvernement israélien". Ces "crimes", a-t-il mis en garde, peuvent conduire à une guerre dans la région.
M. El-Qawassimi a relevé qu'"un plan juif clair" visait à intimider et induire les Palestiniens à une "nouvelle Intifadha pour que l'occupant israélien puisse éviter toute consultation politique" avec les Palestiniens. Ce même responsable a appelé à une intervention de la communauté internationale, notamment des organisations mondiales des droits de l'homme, pour mettre un terme aux incessants dépassements israéliens contre les droits de l'homme et résolutions internationales. Il a aussi réaffirmé l'appel de l'Autorité palestinienne à geler complètement les activités de colonisation israéliennes dans les terres palestiniennes.
De son côté, le Mufti d'El-Qods et des "Maisons palestiniennes", Cheikh Mohamed Hossein qui s'était rendu dans la mosquée incendiée par les colons juifs, a fermement condamné ces "pratiques" qui, a-t-il ajouté, "ne sont pas des actes isolés mais bien planifiés". Il a appelé les pays musulmans et organisations officielles internationales et régionales à revoir lors du prochain sommet arabe qui se déroulera à Syrte (Libye), leurs devoirs face à ces agressions sionistes contre l'Islam et le peuple palestinien.
Les agissements des colons juifs à l'égard des Palestiniens notamment en Cisjordanie, se poursuivent toujours en dépit des protestations des ONG et de la communauté internationale. Ils surviennent trois jours après la décision palestinienne de rompre les négociations de paix parrainées par l'administration américaine. Celles-ci n'ont pas réussi jusqu'ici à convaincre Israël d'arrêter sa colonisation, principale pierre d'achoppement entravant les négociations israélo-palestiniennes de parvenir à un accord de paix.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.