Cérémonie d'installation du nouveau wali    2 millions d'Irakiens manifestent contre la présence des USA    Allez à Ghaza et criez «plus jamais ça !»    Vivre le (dés) espoir d'une mère nigériane    Changer d'entraîneur, est-ce la bonne option ?    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur» à juste titre    L'OMS tire la sonnette d'alarme    Le parc d'attraction rouvre ses portes    La collection «Continents Noirs» fête ses 20 ans    Découverte d'un bain romain à Ferkane (Tébessa)    La 10e édition prévue pour la mi-février    Tebboune préside une séance de travail    Les militairesisraéliens frappent une cible du Hamas    Le Consulat de France annonce de nouvelles mesures    «Accélérer la réalisation des projets de partenariat et les élargir à d'autres domaines»    «L'équipe a retrouvé sa confiance et sa stabilité après le départ de Lavagne»    Le Tunisien Zelfani pour sauver les meubles    Décès de l'international IsmailMahieddine    Appel à lancer des cadres juridiques plus adéquats pour lutter contre ce phénomène    Le chiffre d'affaires de la CNMA s'est établi à 15 milliards de dinars    Tebboune ordonne le rapatriement des ressortissants algériens    Le président du Conseil scientifique de l'Agence de greffe d''organes    Le CNES revient à la charge    Ouverture de la 14e èdition    Décès du pilote et de son assistant    Poursuites contre l'ancien wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar    Arrestation de cinq individus en possession de 100 millions de centimes en faux billets    Crash d'un avion militaire: Le Président Tebboune observe une minute de silence à la mémoire des deux pilotes    Les walis appelés à prendre des mesures urgentes pour améliorer les conditions de vie des citoyens    Algérie-Libye: le renforcement de la coopération économique soulignée lors d'un forum d'affaires    VENTE DU LAIT EN SACHET : Bras de fer entre le ministre du Commerce et les distributeurs    Palestine: le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient s'intensifie    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    BONBONS ET CARAMELS    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    L'après Berlin et la crise libyenne    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tébessa: La journée de la douane    Il y a de l'eau dans le gaz !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On vous le dit
Publié dans El Watan le 25 - 06 - 2018

Le HCI interdit de porter atteinte aux compagnons du Prophète et à ses épouses
Le Haut conseil islamique (HCI) a réitéré, hier, l'interdiction de toute atteinte aux compagnons et épouses du Prophète Mohamed Ibn Abdullah, qui constitue «une atteinte flagrante contre la personne du noble Prophète (QSSSL)» et est «contraire à la foi». Le HCI a salué la dernière fetwa décrétée par le guide suprême de la Révolution islamique iranienne, l'Ayatollah Khamenei, stipulant le caractère illicite des insultes et des injures proférées contre les compagnons qu'Allah a agréés en leur qualité d'apôtres du Prophète (QSSSL) et insistant sur l'outrage contre ses épouses, les mères des croyants qu'Allah a agréés, a indiqué un communiqué du HCI. Louant cette fetwa décrétée par l'Autorité suprême chiite, le HCI a salué cette démarche qui tend à «l'unification de la Oumma» pour faire face à «ce comportement indigne fait d'insultes, d'injures, de malédictions et de dénigrements contre les porteurs de la révélation», soulignant que «la sédition est plus grave que le meurtre».
A douze ans, un jeune Indien devient grand maître des échecs
Le prodige indien des échecs, Rameshbabu Praggnanandhaa, est devenu, à douze ans, le deuxième plus jeune grand maître international de l'histoire de la discipline, manquant le record d'âge à quelques mois près. A 12 ans, dix mois et treize jours, ce fils d'un employé de banque de Chennai (sud de l'Inde) a décroché ce titre prestigieux grâce à sa performance lors d'un tournoi d'échecs à Ortisei (nord de l'Italie), qui s'est achevé dimanche. A l'exception du titre de champion du monde, le grade de grand maître international (GMI) est le plus élevé que peut obtenir un joueur d'échecs. Le record du plus jeune grand maître reste détenu par Sergueï Kariakine, qui l'a atteint en 2002, à l'âge de 12 ans et sept mois pile. En raison de ses modestes moyens, la famille de Rameshbabu Praggnanandhaa était réticente à ce qu'il se lance dans les échecs, jeu pour lequel il a commencé à manifester de l'intérêt dès l'âge de quatre ans.
Démantèlement d'un trafic international de stupéfiants
Onze personnes ont été interpellées dans l'est de la France dans le cadre d'une enquête sur un trafic de stupéfiants entre l'Espagne, l'Allemagne, les Pays-Bas et la France, a annoncé hier le parquet de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy. Après six mois d'enquête, le coup de filet qui a mobilisé 120 policiers et gendarmes le 18 juin a abouti à l'inculpation de sept personnes à l'issue de leur garde à vue. Elles sont soupçonnées d'appartenir à un réseau de malfaiteurs localisés à la frontière franco-allemande, aux alentours de Benheim, organisant du transport «à grande échelle» de produits stupéfiants depuis le début du mois d'août 2017 jusqu'à la fin du mois de mai 2018. Les quantités transportées, stockées en France, seraient de l'ordre de «40 à 50 kg de cannabis par semaine» en provenance d'Espagne et «entre 10 et 20 kg de cocaïne par semaine» des Pays-Bas, a indiqué la Jirs. L'une des têtes du réseau, un ressortissant allemand installé à Benheim, supervisait la revente de la drogue à destination de clients allemands, notamment à Stuttgart et Heidelberg.
Des écologistes en appellent à l'Unesco
L'Australie viole ses engagements à protéger la Grande barrière de corail du défrichage des terres, ont accusé des organisations écologistes, hier, en appelant l'Unesco à enquêter sur ces manquements supposés. Le joyau du patrimoine de l'humanité a subi de graves épisodes de blanchissement du fait des hausses de la température de l'eau et est menacé par les invasions d'acanthasters pourpres, une étoile de mer dévoreuse de coraux, qui a proliféré à cause de la pollution et des ruissellements agricoles.
Canberra a promis d'intensifier ses efforts pour protéger le récif qui s'étend sur 348 000 kilomètres carrés et constitue le plus vaste ensemble corallien du monde. Mais des organisations comme Wilderness Society, WWF-Australia, l'Australian Conservation Foundation et l'Australian Marine Conservation Society accusent le gouvernement fédéral d'avoir échoué à protéger la Grande barrière de la menace imminente posée par le défrichage de vastes étendues de terrain sur les bassins versants du site. Elles ont écrit à l'Unesco à l'occasion de la réunion annuelle du Comité du patrimoine mondial, à Manama, pour lui demander d'enquêter en urgence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.