Les chances d'accéder à une ère nouvelle sont certaines    Il a promis un staff gouvernemental jeune Quelle composition alignera Tebboune ?    Il annonce sa retraite politique Ali Benflis jette l'éponge !    Quel devenir pour le FLN et le RND ?    Ali Benflis annonce sonretrait définitifde la scènepolitique    En attendant l'avis du Conseil constitutionnel    Loi de finances 2020 : Quelle place pour les entreprises ?    L'APOCE met en garde contre une énorme baisse du pouvoir d'achat : Baisse de 70% des ventes des produits alimentaires et recul de 30% des activités ...    Classement 2019 des pays africains selon l'indice de développement humain du PNUD L'Algérie à la 3ème place en Afrique    Hausse de l'euro face au dinar    Royaume-Uni Des perspectives sombres pour Julian Assange ? L'image libérale de Boris Johnson n'est qu'un leurre    Donald Trump : "Notre problème n'est pas la Chine, c'est la Réserve fédérale !"    Brexit : Les constructeurs automobiles étrangers risquent de déserter le Royaume-Uni    Mondial des clubs: Monterrey et Al-Hilal en demi-finales    Angleterre (17e journée): Liverpool assure en championnat avant le Mondial des clubs    Coupe arabe/MCA-Al-Quwa Al-Jawiya: Le "Doyen" vise les quarts sur fond de crise    Tourisme thermal à Mila : Un bon créneau pour investir    Deux étudiantes arrêtées    Mers Eddadjadj à Zemmouri Marine: Un site archéologique à revaloriser    Paris : Une place porte désormais le nom de la chanteuse de raï Cheikha Rimitti    Real Madrid-Valence : Les compositions d'équipes    LA FRANCE COINCEE PAR LE NOUVEAU PRESIDENT ALGERIEN : Les temps de Papon sont révolus !    La préservation du mausolée royal Imedghassèn, responsabilité de tous    Liban : consultations parlementaires lundi pour choisir un nouveau Premier ministre    SIDI BEL ABBES : 942 infractions et retrait de 492 permis de conduire    LA WILAYA A ECHAPPE A UNE FORTE PRESSION DURANT L'ETE GRACE AU MAO : Gaspillage d'eau potable à Mascara    SOVAC dément avoir été suspendu par Volkswagen    LOGEMENTS LPA A ORAN : La longue attente des souscripteurs    Mohamed Yamani annonce son retrait du mouvement sportif national    L'épilogue, ce lundi !    Le mouvement associatif s'impatiente et interpelle le P/APW    Arrestation de 2 dealers recherchés à El Kala    Cake aux thon et câpres    Boris Johnson veut faire le Brexit et rassembler le pays    Quelque 5 000 fonctionnaires régularisés    Pas de grands changements en décembre    ACTUCULT    Projet de traduction de plusieurs textes de la littérature populaire    Des souverains et chefs d'Etat félicitent le président élu Tebboune    Entre 4 et 6 nouveaux cas d'hépatite A chaque jour: L'hygiène et l'eau des colporteurs pointés du doigt    Dialogue, constitution, loi électorale: Tebboune dévoile ses priorités    L'Algérien Ryad Mahrez dans le Top 10 des joueurs africains les mieux payés    Inscription de la musique gnaoua    Une statue de Ramsès II retrouvée près de Memphis    Publication de trois décrets présidentiels validant des contrats d'exploitation    La Russie s'exprime sur l'éléction de Tebboune    OPPO annonce le lancement de smartphones 5G au premier trimestre 2020    Littérature : Parution :    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Défense : L'Algérie et les Etats-Unis renforcent leur coopération
Publié dans El Watan le 19 - 04 - 2009

La frégate américaine, USS Robert G Bradley, effectue une escale « non officielle » de deux jours à Alger.
Le missile guidé-frégate a accosté hier matin au port d'Alger. Cette escale s'inscrit, indique un communiqué de l'ambassade des USA en Algérie, dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre l'Armée nationale populaire (ANP), représentée par les forces navales, et les forces navales américaines.
La virée de USS Robert G Bradley sera également une occasion pour les hauts officiers de la marine algérienne et les militaires américains de discuter des moyens susceptibles d'améliorer leur coopération. « Les deux parties discuteront des moyens d'amélioration de la formation et de l'interopérabilité entre les deux marines pour inclure la prochaine manœuvre multilatérale, Phoenix Express », lit-on dans le même communiqué. Une manœuvre lancée en 2007. En effet, Phoenix Express est un exercice naval organisé par les forces maritimes américaines et européennes en Méditerranée et en Atlantique. Plusieurs pays des deux rives de la Méditerranée participent à cet exercice qui vise, explique-t-on, à prévenir les conflits, à renforcer la sécurité du littoral, à lutter contre le crime organisé et le terrorisme. En plus de l'Algérie, le Maroc, la Tunisie, Malte, l'Italie, la Grèce, la Turquie, le Portugal, l'Espagne et la France prennent part à cette manœuvre. Dès l'accostage de la frégate au port d'Alger, son commandant, le lieutenant-colonel Clinton A. Acaroll a rendu une visite de courtoisie au commandant de la façade maritime centre, le général Guelmami Mohamed. Les deux parties ont échangé des points de vue sur les problèmes de l'émigration clandestine et la piraterie.
Considérée comme une zone qui représente des risques sérieux, les deux parties (algérienne et américaine) ne veulent, semble-t-il, laisser rien au hasard. Pour cela, plusieurs programmes de formation ont été réalisés et des frégates américaines ont déjà accosté au port d'Alger avec toujours le même objectif de renforcer la coopération dans le domaine maritime. « 90% du commerce mondial s'effectue par la mer. Tout passe par la mer, l'immigration clandestine, le trafic d'arme et de drogue. L'expérience nous a prouvé que ces trois activités ont un lien direct avec les réseaux terroristes. Négliger ce risque peut être fatal », avait déclaré en octobre 2007 un responsable de la marine algérienne. Les marines américains ont aussi le même souci. « Cette visite en Algérie est une formidable occasion pour poursuivre notre partenariat naval de longue date avec la marine algérienne. Nous avons fait le tour du continent africain dans ce déploiement et avons eu l'occasion de rencontrer et d'interagir avec plusieurs de nos partenaires en Afrique », souligne Clinton A. Acaroll, commandant du Robert G Bradley. Le USS Robert G Bradley est une frégate de 3010 t mesurant 138,8m de long et 13,27m de large. Mise en mer en 1984, la frégate dont l'équipage se compose de 23 officiers et de 193 sous-officiers, est dotée de missiles, d'un système de défense antiaérienne, d'appareils de détection hautement sophistiqués ainsi que d'un hélicoptère.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.