La fin de la récréation !    Chelsea : Abramovich offre un gros chèque à Lampard    Massimiliano Allegri va patienter jusqu'en juin    OM – Villas-Boas: «Brahimi était dans nos plans, mais…»    Mobilisation exceptionnelle à Alger    Les marches dénonçant l'ingérence étrangère,"une preuve irréfutable" de la conscience du peuple algérien    OIT: "faire du travail décent une réalité pour la jeunesse africaine"    MDN: large campagne sanitaire pour les habitants de zones enclavées à Ouargla    PROGRAMME DE LOGEMENTS LPA : Les souscripteurs d'Alger convoqués fin décembre    A TAMANRASSET : Tebboune s'engage à faire de la wilaya un pôle touristique    CAMPAGNE ELECTORALE : La campagne de Benflis visée par un plan d'infiltration    MASCARA : Création d'une zone industrielle à Mohammadia    ANSEJ MOSTAGANEM : 352 projets validés en 9 mois    TISSEMSILT : Saisie de 80 kg de viandes blanches impropres à la consommation    BECHAR : Arrestation de 4 braconniers à Beni Ounif    SURETE DE WILAYA DE TIARET : 307 permis de conduire retirés en novembre    Cancer de la prostate : des spécialistes plaident pour "un dépistage de masse précoce"    Harbi s'attaque à l'Armée    Loukal rappelle en Egypte l'engagement de l'Algérie pour l'autonomie financière de l'UA     Championnats arabes de Cyclisme sur route: deux autres médailles pour l'Algérie en clôture de la compétition    Gaïd Salah : l'Algérie mérite de la part de ses enfants qu'ils demeurent la "forteresse impénétrable"    Sonatrach "qualifiée" pour évaluer les actifs d'Anadarko en Algérie    Le projet de loi relative à l'organisation territoriale du pays adopté, un acquis pour la redynamisation du développement dans le Sud    Lutte antiterroriste: Une bombe artisanale détruite à Tlemcen    Jeux Paralympiques Tokyo-2020: l'Algérie candidate à l'organisation de deux tournois qualificatifs    La pièce de théâtre "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    "L'Algérie contemporaine, cultures et identités", un nouvel essai en ligne de Ahmed Cheniki    JM Oran-2021 : la "nouvelle dynamique" des préparatifs de la 19e édition saluée    LOPIS: vulgarisation du contenu du guide scientifique au niveau des établissements éducatifs    Prix Assia-Djebar 2019: les noms des lauréats dévoilés    Les services de la Sûreté déjoue un plan de sabotage fomenté par le MAK    LOPIS : des laboratoires politiques oeuvrent à susciter "une crise de terminologies"    54 appareils distribués aux handicapés    Projecteurs braqués sur Vienne    La commission du renseignement du Congrès accable Trump    L'ONU lance un appel de près de 29 milliards de dollars    Nouvelle réunion tripartite à Washington lundi    ACTUCULT    Malgré des divergences entre ses pays membres : L'Otan adopte une déclaration consensuelle    Ligue des champions d'Afrique. ES Tunis – JS Kabylie (demain à 20h à Radès) : Mission compliquée pour les Kabyles    CAF Awards 2019 : Trois Algériens dans le top 10    Sidi Bel-Abbès: Le maire dépose sa démission, son successeur connu aujourd'hui    Le procès s'est ouvert hier: Sellal et Ouyahia à la barre    Intérêts d'Anadarko en Algérie: Sonatrach va exercer son droit de préemption    Iran : Le chef de la diplomatie omanaise en Téhéran, après une visite à Washington    France-Algérie : Nadia Kaci, le prix de la liberté    70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie Ouverture à Sofia d'une exposition d'art sino-bulgare    Projection du film "Le voleur de bicyclette" le 7 décembre à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Opérateurs économiques et les étudiants s'organisent
Publié dans El Watan le 05 - 12 - 2018

Deux nouveaux comités sont venus grossir les rangs des défenseurs des investissements économiques à travers le soutien au groupe agroalimentaire Cevital, qui subit depuis près de deux ans le diktat d'une «main invisible» qui bloque ses projets.
Réunis hier au siège du complexe agroalimentaire, un groupe d'entrepreneurs, industriels et investisseurs, venus des quatre coins du pays, a créé le «Comité national de défense des droits à l'investissement et à la création de l'emploi» (CNDDICE) dans le seul but du «soutien total au déblocage des projets de Cevital ainsi que d'autres projets économiques en souffrance». Dans un communiqué transmis à notre rédaction, les opérateurs estiment être convaincus que «les blocages des investissements de Cevital ainsi que ceux de nombreuses entreprises privent notre jeunesse de milliers d'emplois et notre pays d'une économie productive». Dans le même contexte, cette structure, qui a désigné comme porte-parole Saigh Ali, déclare son adhésion à la marche du 11 décembre 2018 à laquelle a appelé la coordination des comités de soutien aux travailleurs de Cevital et demande à «l'ensemble des opérateurs économiques du pays de rejoindre le comité et de venir nombreux pour la sauvegarde et la création de l'emploi, l'investissement et pour œuvrer à une gestion transparente et saine de l'économie nationale».
Par ailleurs, les étudiants de l'université de Béjaïa se sont organisés pour défendre la même cause. Ainsi, un collectif d'étudiants de l'université Abderrahmane Mira, composé de plusieurs associations estudiantines, a été mis sur pied «pour la défense de l'emploi et des investissements économiques» dans la wilaya de Béjaïa.
Le cas du blocage des équipements de l'usine de trituration de graines oléagineuses de Cevital les a interpellés au point de s'interroger, lors du débat qui a vu naître ce collectif, sur «l'avenir des étudiants en matière de débouchés» à travers «la marginalisation et l'exclusion de la wilaya du développement économique qui se matérialise par les blocages des projets structurants et de ceux de Cevital, principal pourvoyeur d'emplois dans la wilaya».
Les étudiants en veulent pour exemple le gel des projets structurants, les projets du CHU, doublement de la voie ferrée, complexe pétrochimique, stade, téléphérique, tramway… Les rédacteurs de la déclaration font également allusion au laxisme de l'administration dans le traitement des problèmes des citoyens qui recourent aux fermetures des routes pénalisant «les entreprises les plus téméraires qui ont accepté de s'installer dans la wilaya, en dépit des multiples blocages qu'elles subissent».
«Les conditions socioéconomiques favorisent en effet les délocalisations des entreprises et n'encouragent pas du tout les opérateurs économiques à investir dans la région», attestent-ils. Revenant sur le cas de Cevital dont le projet est bloqué, les étudiants s'indignent sur le fait que la non-autorisation de déchargement des équipements de cet investisseur privé par l'Entreprise portuaire de Béjaïa «ne repose sur aucune disposition légale ni réglementaire», avortant ainsi la création de 1000 emplois directs et 100 000 indirects. La volonté de blocage du projet de Cevital se cristallise également à travers «les résolutions du Conseil national d'investissement du 30 octobre dernier excluant notre wilaya des avantages accordés à l'investissement dans le domaine de la trituration de graines oléagineuses», selon le communiqué des étudiants. Se disant concernés et inquiets par cet état de fait qui risque de compromettre l'avenir de ces futurs cadres et la prospérité de la région, les étudiants ont décidé de se constituer en collectif estudiantin pour la défense de l'emploi et des investissements économiques, avant d'appeler l'ensemble des étudiants à rejoindre ce collectif «pour créer un rapport de force favorable pour lever ces blocages».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.