Possible jumelage des élections législatives avec les élections locales    Djerad prône une «réelle rupture»    Création d'une Fédération des énergies renouvelables et de la transition énergétique    La fonte en attendant les réformes    Le lion change de look    RC Relizane-USM Bel-Abbès à Chlef    Feu vert pour la venue d'Al-Hilal à Alger    Algérie-Zambie en amical au Maroc ?    «Des centaines de milliers de vaccins arriveront très prochainement»    Actuculte    En quête d'Alger(2)    L'ALPS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaine    Journée internationale des mathématiques : L'USTHB rend hommage au Pr Khelladi    Les promotions aux postes supérieurs tiennent en compte le principe d'égalité entre les enfants des différentes régions du pays    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Denis Lavagne. Entraîneur de la JS Kabylie : «Le plus dur reste à faire»    Ligue des champions d'Afrique (Groupe D) : Le Mouloudia dès aujourd'hui au Sénégal    Voici les pays qui mènent la course    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Air Algérie: suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    La Cour de justice européenne examine le recours du Front Polisario    Londres "suit de près" la situation au Sahara occidental    Madaure, cité savante, site ignoré    La révolte du désespoir    El-Bayadh: Des habitants d'El Bnoud vident leur sac    Ministère de l'Industrie pharmaceutique: Dernières retouches avant la fabrication du vaccin «Spoutnik V»    CR Belouizded: Les limites d'une conception figée    Indispensable neutralité    Vers l'organisation d'élections générales    Marche des étudiants à Alger    La brindille que tu méprises t'éborgnera    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    Le poulet coûtera désormais cher !    La 2A devient GIG-Algeria    Une Fédération pour les énergies renouvelables    10.000 logements à la clé    Tout est sous contrôle    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Colloque international
L'Etat nationaliste en question
Publié dans El Watan le 07 - 02 - 2005

La France « ennemie d'hier est devenue, quelques années plus tard, un partenaire et un ami ». Tel est l'exemple choisi par Bouteflika pour illustrer la marche actuelle du monde.
C'est-à-dire que les pays, précisera-t-il, passent inévitablement de l'étape de la lutte pour l'indépendance à celle de l'intégration et de la coopération avec toutefois l'exigence d'un cadre international de sécurité et de paix. Ce message du président de la République a été lu par Mohamed-Chérif Abbès, ministre des Moudjahidine, à l'occasion de la tenue à El Aurassi (Alger) du colloque international sur « La problématique de la libération et les défis internationaux actuels ». Des spécialistes nationaux et internationaux interviendront durant trois jours (du 6 au 8 février 2005) sur différents aspects liés au thème central de ce colloque. Par exemple, demain, Michael Fahy, professeur américain, interviendra sur le thème « Alger, symbole dans le contexte du nouveau système économique mondial », Simon Blumenthal, spécialiste français des questions du Moyen-Orient, donnera une communication sur les « Formes et méthodes de luttes pour l'indépendance et la souveraineté dans les nouvelles conditions mondiales » et Amar Bouhouche, professeur algérien, parlera de « L'Etat nationaliste face à la globalisation et les mutations dans les relations internationales ». Résumant la situation actuelle à travers le monde, Bouteflika rappellera, dans son message, que des Etats continuent à exploiter d'autres et à piller leurs richesses, ce qui ne peut que les maintenir dans un état de sous-développement perpétuel, alors que des pays, comme la Palestine ou l'Irak, subissent les affres de toutes les formes d'agression. D'où un appel aux grandes puissances d'intervenir pour concrétiser, dans ces pays, les principes du respect des droits de l'homme. Une question que tentera de développer aujourd'hui le Français Jean-Jacques de Félice - ce dernier ayant fait partie du collectif des avocats de la Révolution algérienne - dans une communication sur « Les droits de l'homme à la lumière des lois internationales et des valeurs universelles » ainsi que le Palestinien Sabri Abdelah Moslim de l'université de Jérusalem sur le sujet de « La libération et les entités colonialistes ». Hier, Mohamed-Larbi Ould Khelifa, président du Conseil supérieur de la langue arabe, est intervenu sur la question « Mouvement de libération nationale au début du XXIe siècle : des acquis plein de danger », l'Egyptien Azeddine Zaâlani sur « L'action de libération et le fait du terrorisme » et son compatriote sur « Les défis de la mondialisation et la libération dans ses aspects culturels ».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.