Les journalistes appellent l'Etat à agir    Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri bientôt devant la justice    Confirmer la mutation du football africain    L'appel des sept    Une bonne gouvernance et l'Etat de droit    Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    La marque qui a révolutionné l'automobile    La Russie victime de cyberattaques américaines "depuis des années"    De la justice d'exception à la justice sans exception !    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi : "Remettre le club en Ligue 1"    Ouverture de Club-des-Pins reportée    Ounas a repris l'entraînement    «Noureddine Bedoui doit démissionner»    ONM : "La solution constitutionnelle a échoué"    Economie politique du pillage du foncier agricole    Tout savoir sur les pneumatiques    Mise en service de la station de traitement des eaux du barrage Sarno    Les travailleurs réclament leurs droits    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    Es Sénia : Cinq enfants mordus par un chien errant    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Nouvelles d'Oran    Les étudiants réclament un «Etat civil»    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    USM Alger: Kaïs Yaâkoubi ne viendra pas    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    Gaïd Salah met en garde contre un vide constitutionnel    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    Urgence au dialogue consensuel    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Début des inscriptions le 20 juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mostaganem : Les communes déchargées de la gestion de l'eau au profit de l'ADE
Publié dans El Watan le 15 - 12 - 2018

Le principal but est de mieux gérer ce secteur sensible, surtout en matière de facturation et de réception des doléances des contribuables et, notamment, de faire face aux différentes charges de l'unité et à la masse salariale mensuelle qui est de 5 milliards de centimes, a-t-on appris de sources concordantes.
A cet effet, des antennes de l'ADE sont déjà ouvertes au niveau des communes. L'opération pilote exige l'acquisition de 38 000 compteurs d'eau qui seront installés par les équipes de l'unité de Mostaganem. Selon notre source, la wilaya a octroyé un montant de 4 milliards de centimes à l'unité de Mostaganem pour la pose de 12 500 compteurs, comme première opération.
La prise en charge de la gestion de l'eau de toutes les communes par l'ADE soulagera les APC et leur permettra de prendre en charge les autres préoccupations des citoyens. Il n'en demeure pas moins que les communes n'assurent pas régulièrement le payement des factures de consommation.
Sur les 285 milliards de centimes de créances de l'ADE, plus de 50% des dettes sont détenues par les APC de la wilaya de Mostaganem, soit 185 milliards de centimes. Ce qui a porté préjudice à l'équilibre financier de l'entreprise, a-t-on indiqué. A noter que l'ADE de Mostaganem compte plus de 129 000 abonnés des 32 communes que compte la wilaya.
Ces dernières sont desservies par le réseau de distribution de l'ADE alimenté par le réseau Mostaganem-Arzew-Oran (MAO), la station de dessalement de Sonaghter et les barrages d'Oued Kramis et de l'oued Chéliff. La gestion de l'eau des 32 communes nécessite beaucoup de professionnalisme, de l'organisation et des moyens appropriés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.