Emploi au Sud: Un plan d'action pour définir les entraves    La Ligue arabe condamne les nouvelles agressions israéliennes sur Ghaza    Port de l'emblème Amazigh : Le tribunal de Bab El Oued relaxe cinq jeunes détenus    Foot/Qualifications CAN-2021: Algérie-Zambie: éviter de trébucher d'entrée    Phase de Poules de la CAF : Le Paradou AC dans un groupe difficile    LFP – Sanctions : Huis clos pour le MCO et l'USMAn    Mise à jour. MC Alger – JS Kabylie : Le Mouloudia pour prendre le large    Accidents de la route: 5 morts et 2 blessés en 24 heures    Para-athlétisme/Mondiaux-2019 : les Algériennes Saifi en argent et Djelal en bronze    La charte d'éthique des pratiques électorales signée samedi    Les campus au rendez-vous    Morales se réfugie au Mexique    Le SG de l'ONU appelle à "une coopération internationale"    La question des réfugiés sahraouis examinée lors de la Conférence parlementaire régionale pour l'Afrique    Six contrats gaziers renouvelés par Sonatrach    Un collège fermé "à titre préventif" à Sétif    Rupture et montée en gamme    Séance surréaliste à l'APN    Que reste-t-il du grand clasico ?    Amrouche convoque 25 joueurs    Algérie-Chine: appel à la promotion des relations de coopération dans le domaine du tourisme    Les étudiants ont marché pour le 38e mardi    La criminalité en hausse    Un mort et un sauvetage miraculeux de trois personnes    Diabète : la guerre des chiffres    Vivre avec et contre le passé    L'UE valide l'étiquetage «colonies israéliennes»    Ecole de journalisme d'Alger : Quelle place pour la production amazighe dans les médias ?    Parc national du Djurdjura : Découverte d'ossements d'un ours brun    Album Live de Hakim Hamadouche : Hommage funky à M'hamed El Anka    ACCUSER L'HIVER ET LES SAISONS    38ème mardi de mobilisation: Les étudiants réclament «une justice indépendante»    Le pari gagnant de l'Algérie    Economie: L'Algérie «dans le rouge»    Un conclave consacré aux dossiers du logement: Des instructions pour accélérer les travaux et l'affichage des listes    Lancement des Rencontres internationales du cinéma d'Oran: La phase des projections programmée pour février prochain    Sidi Bel-Abbès: Marche de soutien à la présidentielle    Tunisie : Le Premier ministre Youssef Chahed à Paris et Rome    Maroc-MCC : Accord de coopération pour la mise en œuvre du projet de gouvernance du foncier    Le prononcé du jugement renvoyé au 19 novembre    Personnes interdites de stade : Les modalités d'établissement du fichier national fixées    Matérialisation des légitimes revendications populaires Les fondements directeurs de l'état de droit    Place aux entreprises algériennes    Un nouveau recours au " financement non conventionnel " est possible    Coopération L'Algérie et le Gabon aspirent à la promotion de leurs relations économiques    CONSTANTINE : Développer des approches scientifiques de protection des vestiges submergés    10e Fica : Projection de "L'envers de l'histoire", parcours d'une militante en Serbie    La situation de la femme créatrice dans le domaine de l'industrie cinématographique en débat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AEP et assainissement à El Milia (Jijel) : Des réseaux dans un état désastreux
Publié dans El Watan le 18 - 12 - 2018

En vingt ans d'opulence financière du pays, la ville d'El Milia n'a pas bénéficié de l'inscription d'un projet de rénovation de son réseau d'AEP ni dans celui de l'assainissement.
Et pourtant la wilaya de Jijel a eu sa part de projets de développement, en faisant de la rénovation de ces réseaux au chef-lieu de la wilaya et à Taher une priorité qui a fini par être concrétisée. Maintenant que ces deux grandes villes ont bénéficié de la réalisation de ces projets, ce qui leur permet de ne plus avoir de soucis en matière d'AEP, qu'en est-il pour El Milia ?
Alors que les élus et les différents responsables, qui se sont succédé dans cette ville, sont mis à l'index dans cette défaillance, l'urgence est signalée pour faire de ces projets une priorité absolue. «Sans un réseau d'AEP rénové et performant, l'eau du barrage de Boussiaba, qu'on attend depuis de longues années pour délivrer la population de son calvaire quotidien, ne réglera pas ce problème», avertissent des citoyens d'El Milia.
Ceci dit, et sans être un initié à la situation actuelle du réseau existant, on peut constater qu'à chaque moment de distribution de l'eau, il y a des inondations dans la ville. Dans leur ensemble, les conduites sont défectueuses. Jamais, elles n'ont subi une quelconque opération de rénovation, tandis que la ville a connu une extension tentaculaire. La tentative de les refaire a été capotée, lorsque le projet a été abandonné avant même qu'il ne soit achevé.
Bloqué par de multiples contraintes, dont le problème des constructions illicites, il a fini par tomber dans l'oubli. «Le comble est qu'on considère ce projet comme étant réalisé», chuchote-t-on à l'APC d'El Milia. Peut on ouvrir une enquête pour déterminer les circonstances qui ont abouti à cette fin en queue de poisson d'un projet qui aurait pu être salvateur, ne serait-ce que pour une partie de la ville ?
La question n'est certainement pas à l'ordre du jour, à un moment où on annonce que l'eau du barrage de Boussiaba sera bientôt pompée. Par quel moyen va-t-elle être distribuée? Là est la grande question en l'absence d'un réseau d'AEP solide et performant qui fait défaut à cette ville. L'autre défaillance dans l'inscription des projets les plus prioritaires concerne l'absence d'un réseau d'assainissement pour mettre un terme à ces points noirs qui polluent d'une manière permanente la cité.
Dans chaque quartier, devant les établissements scolaires, au centre-ville et partout ailleurs aux quatre coins de la ville, il y a un problème de ce type. A l'image de celui de l'AEP, le réseau d'assainissement est lui aussi défaillant. L'inscription d'une opération pour sa rénovation sonne telle une urgence dans une ville livrée depuis des années à une gestion improvisée et hasardeuse de ses affaires publiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.