Real Madrid: Zidane positif à la Covid-19    La Roma sanctionné par une défaite sur tapis vert    Real : Un coach argentin en cas de départ de Zidane ?    Boudjemaa Boushaba, nouveau directeur de l'Education de la wilaya de Sétif    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    Quand l'offre dépasse la demande    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Perturbation du trafic vers Thenia et Tizi Ouzou    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Quatre nouveaux entraîneurs remplacés en une semaine    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Filets de poulet à la chapelure    Révelez votre beauté, suivez ces rituels    Vu à Alger    Le geste de Setram pour les enfants cancéreux    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On vous le dit
Publié dans El Watan le 15 - 09 - 2009


Confusion autour des horaires des classes
Aucun communiqué du ministère n'a été rendu public pour préciser les horaires des classes durant cette période du mois de Ramadhan. Si au premier jour de la rentrée scolaire, les élèves accompagnés de leurs parents étaient présents dès 8h devant les portes des établissements scolaires, au second jour chaque école est partie de son propre horaire. Il y a celles qui débutent à 9h, d'autres à 8h30 et d'autres enfin ont maintenu l'horaire de 8h. L'après-midi c'est le même scénario qui se présente puisqu'il y a des sorties à 15h, d'autres à 15h30 et 15h40. Les parents qui doivent récupérer leurs enfants, surtout ceux de la première année, étaient totalement déboussolés. Il serait plus judicieux de fixer des horaires afin d'éviter des confusions à même de créer certains problèmes.
Un jeune étudiant assassiné à Tiaret
Décidément, le populeux quartier Volani fait encore parler de lui en mal en ces jours de fin du Ramadhan. Avant-hier, à quelques minutes de la rupture du jeûne, une querelle entre jeunes a tourné au drame. L'étudiant, âgé de 25 ans, venait de recevoir un coup de poignard dans le ventre par son agresseur. La victime qui a rendu l'âme sur les lieux du drame a été transférée aux UMC de l'hôpital Youssef Damerdji et la police judiciaire a aussitôt ouvert une enquête. Comme un malheur n'arrive vient jamais seul, c'est au même moment qu'à l'autre bout de la ville, à la cité Titanic, qu'a coulé le sang d'une innocente victime, un jeune âgé de 19 ans, fauché par un véhicule roulant à vive allure.
Des équipements ophtalmologiques uniques à l'est du pays
Des équipements médicaux hautement modernes, permettant notamment de « réduire les effets collatéraux » des interventions chirurgicales, viennent d'être acquis par le service d'ophtalmologie du Centre hospitalo-universitaire de Batna. Selon le Dr Slimani, du service, un appareil d'imagerie par cohérence optique, permettant de diagnostiquer les pathologies de la rétine et du nerf optique, figure parmi ces acquisitions dont l'exploitation « débutera incessamment ». C'est l'« unique » équipement du genre à l'échelle de l'est du pays, en plus d'un rétinographe (appareil photographiant le fond de l'œil, nécessaire pour le suivi des pathologies ophtalmiques des diabètes) et d'un appareil de délimitation du champ visuel dans les cas notamment des personnes âgées.
11 harraga interceptés au large d'Oran
« Onze Algériens, candidats à l'émigration clandestine en Europe, dont un mineur et un handicapé moteur, ont été interceptés dimanche au large d'Oran » ont indiqué les gardes-côtes. Les migrants clandestins, âgés de moins de 30 ans, ont été interceptés à environ 4 mille marins du littoral oranais, alors qu'ils tentaient de traverser la Méditerranée à bord d'un canot pneumatique. La région d'Oran est le point de départ de nombreux émigrants harraga qui tentent de gagner les côtes espagnoles, souvent dans des embarcations de fortune.
Deux jeunes cyclistes renversés à Chlef
Deux jeunes qui circulaient à vélo, samedi dernier, sur une route de la commune de Chettia, au nord de Chlef, ont été renversés par un véhicule. L'un d'eux, âgé de 14 ans, est mort sur le coup tandis que l'autre (15 ans) a été admis dans un état grave à l'hôpital de la ville. Les causes et les circonstances de cet accident demeurent inconnues pour le moment. Les services de sécurité ont ouvert une enquête.
Un train de marchandises fauche une fillette
Une fillette âgée de 9 ans a été mortellement percutée par le train de marchandises assurant la liaison entre Oran et Tlemcen, d'après la Protection civile. Cet incident tragique a eu lieu au niveau du quartier de Sidi Zouaoui de la ville d' Ouled Mimoun. En dépit de l'intervention rapide des éléments de la Protection civile, la fillette a succombé à ses blessures.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.