Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Coronavirus: 204 nouveaux cas, 140 guérisons et 7 décès    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    MC Alger : Stage bloqué pour préparer le WAC    Haltérophilie : Ahmed Tarbi n'est plus    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vaccination antigrippale saisonière : début de la campagne la semaine prochaine
Publié dans El Watan le 30 - 09 - 2012

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2012-2013 sera lancée à la mi-octobre prochain. Un dispositif spécifique a été mis en place par la direction de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. La priorité est donnée aux futurs hadjs et leur vaccination a commencé le 20 septembre dernier pour les premiers départs aux Lieux Saints de l'islam, prévus le 26 septembre dernier. La campagnese poursuit actuellement et concerne également tout le personnel de la biîtha. Des structures sanitaires ont été mises à la disposition des pèlerins pour se faire vacciner avant leur départ. A Alger, trois centres, en l'occurrence, Bouchenafa à Belouizdad, Birkhadem et un autre à Ben Aknoun sont mobilisés pour mener à bien cette opération.
Ainsi, 50 000 doses ont été réceptionnées début septembre. Il a été décidé, selon le Pr Mesbah, directeur de la prévention au ministère de la Santé, d'entamer la vaccination pour ce groupe de population avant le lancement officiel de la campagne destinée au reste des groupes de population éligibles à la vaccination antigrippale. Il précise que le 11 septembre 2012, les directions de santé des wilayas (DSP) ont été chargées de mettre en place, de superviser et de coordonner le dispositif de vaccination des pèlerins. Ce dispositif est calqué sur celui mis en place annuellement pour les personnes éligibles à la vaccination antigrippale, il repose sur les actions suivantes : la désignation des centres de vaccinnation ; l'identification du personnel vaccinateur ; la mise en place de la logistique ; le stockage, le respect de la chaîne du froid ; la traçabilité des lots ; les moyens nécessaires à l'acte vaccinal et l'organisation d'une campagne d'information sur les lieux de vaccination en direction des pèlerins, en associant les mosquées par le biais du département chargé des Affaires religieuses et en s'appuyant sur les radios locales.
La deuxième partie du programme de vaccination concerne la vaccination des personnes âgées de 65 ans et plus, les malades chroniques adultes et enfants, les femmes enceintes et le personnel de santé. La campagne sera donc lancée à la mi-octobre prochain. Pour les autorités sanitaires, une large couverture vaccinale contre la grippe saisonnière permet de limiter les complications chez les populations les plus vulnérables. C'est ainsi que les adultes de plus de 65 ans, les porteurs d'une affection chronique, respiratoire (BPCO, asthme), cardiaque, métabolique ou d'un déficit immunitaire doivent être vaccinés gratuitement. Conformément aux recommandations du comité d'experts de la grippe, les quantités commandées, dans cette première phase, sont de 1 800 000 doses pour adultes et de 30 000 doses de la forme pédiatrique. Les premières doses sont déjà réceptionnées.
Le vaccin sera disponible dans les centres de vaccin des structures publiques de santé où il sera administré à titre gratuit et en pharmacie et remboursé pour les assurés sociaux, une fois les procédures de contrôle et de validation du vaccin terminées. Les spécialistes recommandent la vaccination pour les personnes vulnérables car, précise le Pr Mesbah, la stratégie vaccinale vise à protéger les personnes pour lesquelles la maladie présente un danger. «L'objectif est avant tout de réduire les risques de décès et de complications en cas de grippe. Avec la vaccination, le risque d'être infecté par le virus de la grippe est réduit de 75 à 90%. De plus, une grippe survenant chez une personne vaccinée sera moins intense qu'en l'absence de vaccination», a-t-il souligné, et de recommander de se faire vacciner «dès que le vaccin est disponible, même si l'épidémie a commencé, il est encore temps de se faire vacciner.».
Le Pr Mesbah signale que les vaccins trivalents contre la grippe saisonnière utilisés sont inactivés, préparés à partir de virus cultivés sur œufs de poule embryonnés, fragmentés, inactivés, purifiés et concentrés. «Les données de pharmaco-vigilance montrent que ces vaccins sont bien tolérés, en dehors des réactions attendues transitoires (douleur au point d'injection par exemple)»,
rassure-t-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.