Réunion OPEP: il ne faut pas se contenter des résultats réalisés à ce jour    Covid-19: aucun cas enregistré dans les camps des réfugiés sahraouis et les territoires libérés    IN AMENAS : La 41ème brigade blindée de l'ANP exécute un exercice avec tirs réels    Le chef d'AQMI Droukdel tué par l'armée française    ONU : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG    REPRISE DES ACTIVITES COMMERCIALES : L'ANCA salue la décision    MOSTAGANEM : Un rendement prévisionnel de 13 quintaux/ha de céréales    EVOLUTION DE LA SITUATION SANITAIRE : L'Algérie a atteint le pic le 29 avril dernier    Dzair TV met les clefs sous le paillasson    Le ministère sahraoui de la Culture dénonce le vandalisme du patrimoine matériel et immatériel dans les territoires occupés    115 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Transport urbain: adoption de mesures préventives en prévision de la reprise de l'activité    Affaire des enregistrements téléphoniques : La justice se met en branle    Retour à la compétition : Medouar préconise un dépistage massif des joueurs    Le monde vient de connaître son mois de mai le plus chaud jamais enregistré    Hamel condamné à 12 ans de prison ferme    BLIDA RESPIRE    Rassemblements citoyens à Tazmalt et Akbou    LE HIRAK, UN NOUVEL ETHOS ET DES VICTOIRES…    Les enfants d'El Hamri avaient annoncé la couleur : le rouge et blanc    Hussein Si Ahmed, un artiste céramiste : A la fortune du potier    Violente Amérique !    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Des températures «au-dessus de la normale» prévues cet été    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    Le crime de Minneapolis    Coronavirus Covid-19 : une maladie sans visage, un visage sans maladie !    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Le Consul général de France à Alger s'exprime    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Ghannouchi fragilisé    Les conseils de classe convoqués ce lundi    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    "Heureusement que nous avons gagné le procès de Malo"    L'épreuve    L'infrangible lien…    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des «manipulateurs» derrière la colère des souscripteurs LPP
Publié dans El Watan le 19 - 03 - 2016

, met sur le dos «des manipulateurs» tous les mouvements de protestation qui ont accompagné jusque-là le programme du logement promotionnel public (LPP).
Plus explicite, le ministre a déclaré, à l'occasion du lancement de l'opération de remise des décisions de préaffectation aux souscripteurs à ce programme, que toutes les zones de turbulences par lesquelles est passé ce programme ont été provoquées par des promoteurs immobiliers privés et certaines parties motivées par des enjeux politiciens. M. Tebboune, fier d'annoncer que ces tentatives de manipulation ont été déjouées, a rappelé que le programme LPP, destiné aux citoyens dont le salaire varie entre 106 000 et 216 000 DA, n'est pas régi par les dispositions de la loi de promotion immobilière car il s'agit d'un programme public d'intérêt général et non lucratif. Il a ajouté que tous les projets inscrits dans le cadre des programmes LPP et location-vente seront réalisés comme prévu et que les obstacles entravant ces projets sont examinés de manière permanente.
Dans ce sens, M. Tebboune explique qu'après étude scientifique du retard du logement en Algérie, son département est arrivé à la conclusion que les capacités locales de réalisation de logements sont faibles, d'où l'obligation de recourir à un support privé ou étranger. Il a profité de l'occasion pour tirer, encore une fois, à boulets rouges sur les promoteurs immobiliers, les menaçant de résiliation de contrat en cas de non-respect des délais de réalisation et des clauses du cahier des charges en termes, notamment, de qualité.
M. Tebboune a révélé que la remise des clés pour certains sites, comme celui de Tipasa, se fera avant le mois de Ramadhan. Il a rappelé que plusieurs questions ont été évoquées, dont le foncier immobilier, lors d'une réunion interministérielle tenue il y a trois jours et présidée par le Premier ministre.
Pour rappel, L'Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) a lancé, jeudi dernier, l'opération de remise des décisions de préaffectation aux souscripteurs ; 200 d'entre eux les ont reçues lors d'une cérémonie symbolique qui s'est déroulée à la salle de conférences du stade du 5 Juillet, à Alger.
Pour le programme AADL 2013, M. Tebboune explique le retard accusé dans le choix des sites, prévu la mi-mars, par des aspects organisationnels qui en sont à l'origine, ajoutant que la tutelle œuvre à assurer un plus grand nombre de chantiers parmi les choix.
Dans sa série de justifications de ce énième retard, le ministre déclare que la priorité actuelle de son secteur est d'en finir avec le programme AADL 1. Après assainissement de ce programme et avec les logements en surplus sur les différents sites, les souscripteurs AADL 2 seront logés. Certains, selon lui, le seront avant la fin de l'année en cours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.