Le Soudan à l'heure d'une révolution incertaine    Les prix des fruits et légumes ont baissé de 30 à 40%    Des centaines de travailleurs et travailleuses de Rouiba-Réghaïa demandent à Sidi Saïd de dégager    Gaïd Salah nie toute «ambition politique»    Les députés FLN tentent la manière forte    Le FCE sous l'influence des résidus de l'ère Haddad ?    «L'armée doit écouter les propositions des élites»    Le procès de Kamel El Bouchi reporté au 19 juin    Benbitour interdit de débat à M'sila    Mustapha Djallit sera désigné manager général du club    Le MC Oran exposé à la saignée    Le duel jusqu'au bout !    Matthäus : «Bentaleb est un joueur exceptionnel, sa saison reflète celle de Schalke»    Algérie: la révolte populaire ne peut plus passer par la vieille « classe politique »    La rue face aux contradictions du système    Les soutiens encombrants de Gaïd Salah    La commission de recours décide de faire rejouer la rencontre    L'ONU et l'UA dénoncent les ingérences en Libye    Bientôt un nouveau procès    Tadjine el kemmoun    Prélèvement multi-organes et greffe hépatique à Constantine    ACTUCULT    Pari gagné !    Au cœur de la violence intégriste    La nuit du conte pour rallumer l'âtre de grand-mère    MO Béjaïa : Les Crabes condamnés ?    Oran : L'examen de la 5e en chiffres    Traitement des déchets ménagers à Bouira : Les communes défaillantes    El Tarf : L'APW dans une bulle    Amine Mohamed Djemal. Chanteur, compositeur et leader du groupe Babylone : «Le feuilleton Ouled Halal, une belle expérience familiale et fraternelle»    Election présidentielle : La période de dépôt de candidatures prendra fin demain    Elections européennes dans un fort climat eurosceptique    Volleyball - Coupe d'Algérie - Demi-finales: Le GS Pétroliers en favori    Les ambiguïtés autour du mot « dialogue »    L'AMOUR ET LA GUERRE    LG partage un Iftar avec la presse nationale    La nouvelle définition mondiale du kilogramme entre en vigueur    Le gouvernement pris en étau    Trump ira en Irlande en juin    Affrontements à Jakarta après les résultats de l'élection    Ankara se prépare à d'éventuelles sanctions américaines    Après le décret Trump, Google coupe les ponts avec Huawei    Rabiot pour remplacer Rodrigo?    Le tombeau de la chrétienne comme vous ne l'avez jamais vu!    OCDE : L'organisation plus pessimiste sur le commerce mondial et la croissance    British Steel : Le repreneur d'Ascoval, pourrait déposer le bilan    Royaume-Uni et Italie : Vers des séismes politiques ?    Analyse : Les transmutations génétiques des coups d'Etat africains    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sétif se prépare pour un Yennayer spécial
Un riche programme à l'affiche
Publié dans El Watan le 10 - 01 - 2019

Institutionnalisé par le président Bouteflika en 2018, Yennayer, désormais partie intégrante du calendrier des fêtes nationales, sera célébré et fêté, avec faste, cette année à Sétif, mettant les bouchées doubles pour accueillir comme il se doit plus de 1500 jeunes artistes et artisans des 48 wilayas.
Ainsi, la capitale des Hauts-Plateaux va donc abriter une activité dense, riche et variée, laquelle sera placée sous le haut patronage du président de la République. Préparé par le secteur de la jeunesse et des sports, l'événement, qui fera sans nul doute date, se déroulera du 10 au 12 janvier courant. Scindé en trois axes, le programme englobe un immense souk de Yennayer, qui prendra place au parc d'attractions, où de nombreux artisans et garants de notre mémoire collective devront exposer et vendre des produits d'un terroir riche et pluriel.
Devant relater l'histoire millénaire de Yennayer, depuis Chachnaq jusqu'à son officialisation, une grandiose opérette est programmée à la Maison de la Culture de Aïn Fouara. Lieu de rencontre de milliers de citoyens des différentes régions du pays, le Park Mall abritera diverses activités artistiques.
Les convives seront par la suite invités, le 12 janvier, à partager un couscous traditionnel au Dome du Park Mall de la capitale de la Petite Kabylie, laquelle renouera trois jours durant avec différentes facettes de notre identité nationale : «A Sétif, la célébration du 12 janvier 2019, coïncidant avec l'année amazighe 2969, sera exceptionnelle cette année.
Venus des quatre coins du pays, plus de 1500 personnes vont présenter au grand public les coutumes et traditions de notre peuple. Parrainé par Son Excellence le président de la République et chapeauté par le ministre de la Jeunesse et des Sports et le wali de Sétif, l'événement a pour objectif de renforcer davantage les fondements de l'identité nationale. Afin de marquer le plus grand événement culturel et mémoriel national du début de l'année 2019, un programme des plus riches a été concocté», dira, non sans fierté, Aziz Tahir, le Directeur de la jeunesse et des sports (DJS) de Sétif et coordinateur de l'événement, qui sera rehaussé par la présence de trois ministres.
Célébré officiellement pour la première fois dans tous les coins et recoins du pays, Yennayer 2969 marque une nouvelle étape dans l'histoire de l'Algérie fière de son amazighité. Soulignons que Yennayer, coïncidant avec le 12 janvier de chaque année, est, faut-il le rappeler, le premier jour de l'an du calendrier agraire utilisé par les Berbères depuis l'Antiquité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.