Groupe A : L'Ouganda et le Zimbabwe se neutralisent    Dernière séance d'entrainement pour les Verts avant le choc face au Sénégal    AHMED GAID SALAH : ‘'L'armée accompagnera le peuple au sens propre du terme''    TERRAINS NON EXPLOITES : Une enquête dévoile les faux investisseurs à Oran    Serdouk Samir, le supporteur algérien expulsé d'Egypte écroué à la prison d'El Harrach    Pacte politique pour une véritable transition démocratique    Moyen-Orient : Pourquoi les Etats-Unis jouent avec le feu    Grève et sit-in des avocats à Béjaïa    20 hectares ravagés par les flammes    La prise en charge des malades à revoir    La Protection civile prend les devants    EN : Belmadi ne fait pas de différence entre Baldé et Mané    Heurts entre policiers et manifestants à Nouakchott    Houassi invite les actionnaires à une réunion    Kalu, victime de déshydratation, apte à rejouer    Le Caire, ville sous haute sécurité    Hanane Ashrawi dénonce    8 opérateurs ont la mainmise sur le marché du médicament en Algérie    Sonatrach revoit ses ambitions d'investissement à la baisse    «Il n'y a pas de volonté politique de lutter contre la drogue»    Plusieurs agresseurs d'automobilistes appréhendés    Côtelettes d'agneau marinées au four    Pèlerinage au village natal de Matoub Lounès    Qu'est-ce qu'être algérien aujourd'hui ? éloge du vivre-ensemble    Le vieil esthète n'est pas fatigué !    Un voyage à travers 600 ans d'art universel    La Fondation Casbah condamne    Plan bleu de l'ETUSA : 17 dessertes vers les plages de la capitale    Lutte contre la criminalité : Saisie de plus de 1100 comprimés de psychotropes    Les étudiants réclament une Algérie «libre et démocratique»    Le match Sénégal-Algérie dirigé par le Zambien Janny Sikazwe    Pour désigner un successeur à Ouyahia: Session extraordinaire du RND le 6 juillet    L'inflation à 3,6%    Blida: Sept arrestations pour un trafic de 1,5 million de dollars et 600.000 euros    D'énormes potentialités    Signature d'une charte d'exploitation des nappes souterraines    La SDO change de main : Un nouveau directeur installé    Le HCA plaide pour la suppression de l'aspect facultatif    Un art, un sport de compétition et une thérapie    Toufik Hamoum à la tête d'un conseil technique    Ecole supérieure des blindés de Oued Chaâba (Batna) : Sortie de six promotions    Crise anglophone au Cameroun : La difficile équation d'un dialogue à plusieurs inconnues    Guerre commerciale avec les USA : Comment pourrait répliquer la Chine à cette escalade ?    Transfert : Billel Dziri nouvel entraîneur de l'USM Alger    Djellab à Dakar: "L'Algérie continuera à jouer un rôle primordial pour l'intégration économique intra-africaine"    L'opposition en conclave le 6 juillet    Qui a trompé l'agence Sputnik ?    Deux nouvelles attaques meurtrières dans le Nord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aïn El Hammam : Hommage à Khelifati Mohand Amokrane
Publié dans El Watan le 12 - 01 - 2019

«Khelifati Mohand Amokrane, un pionnier méconnu» est le thème d'une conférence-débat animée par Hend Saâdi, dans le cadre de l'organisation d'une journée de commémoration qui s'est déroulée samedi dernier au centre culturel Matoub Lounès de Aïn El Hammam, à cinquante kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou.
L'association culturelle du village Azrou Kellal a initié un programme d'une journée qui avait débuté dans la matinée par le dépôt d'une gerbe de fleurs sur la tombe du défunt. Pour permettre à un large public d'assister à cette conférence, les villageois s'étaient déplacés jusqu'au centre-ville. Un poème dédié au défunt et une chanson entonnée par la chorale du village ont précédé la montée sur scène de Hend Saâdi.
Il rappellera l'itinéraire militant de la cause amazighe du défunt qui fit partie des membres fondateurs de l'Académie berbère en 1966, en compagnie de Bessaoud Mohand Arab, dont il sera le vice-président. Militant du PPA dès son jeune âge, Mohand Amokrane en quittera les rangs suite à des divergences sur la question berbère. En 1943, il fut arrêté par les forces d'occupation pour ses activités.
Libéré, il rejoindra les rangs du MTLD, avant d'être arrêté à nouveau en 1946. En 1948, il quitta le pays pour rejoindre la France, où il continua son combat. Il s'est éteint le 28 janvier 1991 et fut inhumé au cimetière d'Azrou Kellal, le village qui l'a vu naître en octobre 1912.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.