La Cnas de Béjaïa lance une campagne d'information    Trois morts et une blessée dans un accident    Placé sur liste noire par les Etats-Unis, le Chinois Xiaomi répond    «Un départ en fanfare» : le dernier caprice de Donald Trump    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    Chronique du grand éclat de la diplomatie algérienne    La Lamborghini des bourdes !    La Juventus et l'Inter, deux visions du mercato    La Lazio se relance en corrigeant la Roma dans le derby    L'AG ordinaire de la FAC le 23 janvier à Alger    Relance des travaux    Les infusions et les jus pour soigner la douleur sciatique    Saviez-vous que ... ?    Le lait en sachet, une denrée rare    Chachnaq 1er, Ouyahia et la «boîte noire»    Les super-héros Marvel de retour sur petit écran en noir et blanc    Record pour un dessin de Tintin : 3,175 millions d'euros    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    La Tunisie et la Libye à pied d'œuvre à Alger    Zetchi entame sa campagne    Les avocats plaident l'innocence    Le schiste américain remonte la pente    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    300 millions de centimes dérobés    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    La rue fait monter la pression au Soudan    L'Algérie classée derrière la France et la RDC    Situation politique et questions régionales au menu    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    Relizane : Des demandeurs de logement manifestent    Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    LOURDE CHARGE    Football - Ligue 1: Le MCA refroidit l'ESS, le WAT de mal en pis    O. Médéa: L'Olympique force le respect    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    Régularisation des détenteurs de contrats pré-emploi: 30.000 postes budgétaires pour l'Education    Lentement ou sans précipitation ?    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le RCD fustige le gouvernement    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Brèves :
Publié dans El Watan le 06 - 12 - 2017


El Qods
La Ligue arabe a mis en garde hier les Etats-Unis contre une possible décision de déplacement de l'ambassade américaine en Israël, de Tel-Aviv à El Qods (Jérusalem), en la qualifiant d'«assaut clair» contre la nation arabe. Au cours d'une réunion de délégués des pays membres, le secrétaire général de l'institution panarabe, Ahmed Aboul Gheit, a souligné «le danger de cette question, si cela devait arriver». Il a aussi mis en garde contre les «conséquences négatives, pas seulement pour la situation en Palestine, mais aussi dans la région arabe et islamique». Il a estimé qu'un éventuel déménagement de l'ambassade américaine représentait une «menace pour la stabilité régionale».
Liban
Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, est revenu hier sur sa démission, un mois après cette décision surprise qui avait pris de court le Liban et la communauté internationale, selon un communiqué du gouvernement. «Le Conseil des ministres a remercié le Premier ministre d'être revenu sur sa démission», a indiqué le gouvernement dans un communiqué lu par M. Hariri lui-même. Saad Hariri s'exprimait à l'issue de la première réunion du gouvernement depuis cette démission choc, le 4 novembre depuis Riyad. M. Hariri avait alors invoqué l'ingérence de l'Iran et du Hezbollah dans les conflits de la région, où Riyad et Téhéran s'affrontent par procuration.
Syrie
La 8e session des pourparlers inter-Syriens organisés sous l'égide de l'ONU ont repris, hier à Genève, sans la délégation du gouvernement syrien, qui n'a pas tranché sur son retour à la table des négociations, ont rapporté des médias. «La délégation ne s'envolera pour Genève ni aujourd'hui (mardi) ni demain. La décision finale (sur son retour aux négociations) n'a pas encore été prise», a indiqué une source proche de la délégation. L'invitation adressée par l'ONU au gouvernement syrien pour la reprise des négociations était «toujours à l'étude chez les dirigeants syriens», selon le journal syrien Al Watan.
Yémen
Le Conseil des ministres en Arabie Saoudite, réuni hier sous la présidence du roi Salmane, a déclaré espérer voir le Yémen débarrassé des milices «terroristes» soutenues par l'Iran, dans la première réaction de Riyad aux développements dans la capitale yéménite. Sans évoquer directement la mort de l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh, tué par ses anciens alliés rebelles houthis, le gouvernement saoudien a vu, dans «le soulèvement» de ces derniers jours à Sanaa, une occasion de débarrasser le Yémen des exactions commises, selon lui par ces insurgés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.