Salade de betterave persillée    USMA - Mansouri: «On se battra jusqu'à la dernière seconde»    Irlande: les pro-UE en tête des élections européennes    24 heures    Projet hydraulique à Bouzeguène : Les oppositions levées    Hakim Chekini. Directeur de l'auberge de jeunes d'Azazga : «Nous fonctionnons grâce à notre bonne volonté»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Vendredi de la mobilisation    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    USM Bel-Abbès: Une situation créancière ambiguë    WA Tlemcen: Nasreddine Souleymane pressenti à la SSPA    De grandes manifestations pour le 14ème Vendredi: La mobilisation malgré les interpellations et les blocages    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Mascara: 650 logements AADL attribués début juillet    Gaïd Salah revient sur l'évolution de l'armée    Préparatifs de la saison estivale: Aménagement du quai d'accostage et nettoiement de la plage de Cap Falcon    Tlemcen - Bac et BEM : les assurances du directeur de l'Education    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Sahara Occidental: Démission de l'émissaire de l'ONU    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    L'école des gourous    Belfodil parmi les meilleures recrues de la Bundesliga    Les Etats-Unis vont envoyer des troupes dans le Golfe    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Hazard sort du silence    La candidature de Berraf acceptée    Qu'en pensez-vous M. le ministre de l'Education nationale?    Facebook supprime trois milliards de comptes    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Un Iftar en l'honneur des médias    Ali Ghediri n'est pas candidat    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Haro sur les infractions de change    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    Fin du délai aujourd'hui    Le Hirak inébranlable    Le tour de vis du gouvernement    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Edition du 24/05/2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marche des travailleurs de Cevital à Bouira : « Libérez Rebrab, non à une justice instrumentalisé »
Publié dans El Watan le 25 - 04 - 2019

L'incarcération « injuste » du patron du groupe industriel Cevital, Issad Rebrab continue de susciter des réactions.
Une centaine de travailleurs des filiales appartenant au groupe, notamment, Metal Structure basée à la zone industrielle de Sidi Khaled dans la commune de Oued El Berdi, ont manifesté, aujourd'hui, jeudi dans les rues de la ville de Bouira, pour réclamer la libération « immédiate et inconditionnelle », du puissant homme d'affaires du pays, a-t-on constaté.
L'action de protestation initiée par le collectif des employés de Cevital, a été soutenue par des élus du RCD, à l'APW Chabane Meziane et Hamid Gasmi en l'occurrence.
« Libérez Rebrab. Libérez l'économie. Oui pour une justice et non aux rendements de comptes. Ne mélangez pas entre le sucre et la cocaïne. Le peuple demande le départ du système qui a dévasté l'Algérie. Le peuple dit non à une justice instrumentalisée pour casser l'économie en période de crise. Nous demandons l'arrestation de la bande (El Issaba). Le monde à l'envers, Chakib Khellil qui a volé des milliards se réjouit de la liberté et Rebrab qui a crée des millions de postes d'emplois se retrouve en prison. L'importateur de la technologie est à El Harrach, et l'importateur de la cocaïne est en libertéau club des pins », lit-on sur les différentes pancartes brandies par les manifestants qui ont observé un rassemblement à l'esplanade de la maison de culture Ali Zamoum avant de marcher vers le siège de la Cour de justice.
Les travailleurs de Cevital ont scandé aussi des slogans hostiles au pouvoir. « Pouvoir assassin. Arrêtez Said (Bouteflika ndlr ».
Dans une déclaration rendue publique, le collectif des travailleurs du groupe Cevital de la wilaya de Bouira, dénonce entre autre : « l'arrestation arbitraire et hollywoodienne de PDG Issad Rebrab ».
Le collectif souligne que l'arrestation du patron de Cevital a deux objectifs. « L'embrassement de la Kabylie qui a été depuis toujours la locomotive de toutes les luttes justes et nobles dans le but de l'isoler politiquement du reste de l'Algérie en ses moments et le sabotage du groupe Cevital afin de permettre aux amis émiratis du commanditaire de cette arrestation de s'installer dans notre pays de la plus abjecte des manières ».
La marche s'est déroulée dans le calme et aucun incident n'a été signalée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.