Incendie à la zone industrielle de Skikda: Un des trois blessés succombe    Plastique, composants et emballages inscrits dans la durée    Nouvelle recomposition du pouvoir mondial: Impacts des tensions géostratégiques et poids des BRICS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    Des Verts sans clubs: Une autre difficulté pour Belmadi    Rentrée 2022-2023: La liste des fournitures scolaires connue    Sécurité routière: Hécatombe sur les routes algériennes    Guelma: 31 blessés dans deux accidents de bus    Tlemcen: Un saut dans l'histoire    L'issue des négociations semble proche    Le Kenya se réveille avec des interrogations    L'incontournable accompagnement de l'Etat    Triplé pour le judo    Aouar et Adli disent «oui»    Deux joueurs suspendus pour dopage    Une aubaine pour Sonatrach    «Aucun pays n'est à l'abri de la menace terroriste»    Deux frères écrasés par un train    «j'irai me promener aux sablettes»    Situation maîtrisée    Le diktat des chauffeurs de bus privés    Le Maroc veut-il la guerre?    FFS et RCD se préparent    Ecarts d'un charlatan inféodé    Hommage au comédien Sirat Boumediene    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    15 pays y prennent part    Six morts et quinze blessés dans un accident de la route    Enième attaque contre la mosquée Al Aqsa    24 Palestiniens arrêtés par l'entité sioniste    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    Conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Le ministère la culture la célèbre en août    L'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Sonatrach: installation d'une commission d'enquête suite à l'incendie dans la zone industrielle de Skikda    Feux de forêts: le directeur général de la Protection civile s'enquiert de la situation à Tipaza    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Jeux de la Solidarité Islamique / Natation (200m papillon) : Syoud décroche l'argent    Jeux de la Solidarité Islamique / Football (match pour le bronze) : défaite de l'Algérie face à l'Azerbaïdjan    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    Le vieux de mon village    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



2e fête de l'agriculteur de la Soummam : Un bond qualitatif important
Publié dans El Watan le 17 - 05 - 2010

Le CNIO voyait en Tazmalt, première zone oléicole d'Algérie, un lieu idéal pour y tenter une expérience de développement et de modernisation de l'activité oléicole.
La 2è fête de l'Agricul-teur de la Soummam, qui s'est déroulée les 5, 6 et 7 mai 2010 au CFPA de Tazmalt a été un événement haut en couleurs que le mouvement associatif autonome local, à sa tête Tazerajt, a réussi à organiser. Encouragé par le succès de la 1ère Fête, le comité d'organisation a voulu rééditer l'expérience, et pour ne pas tomber dans le folklore, en y mettant du sens (bien que la première n'en manquait pas). Il fallait surtout que la fête serve à aller dans le sens de la concrétisation des ses objectifs énoncés lors de la 1ère Fête, notamment la mise sur pied d'un Marché national d'olives et de l'huile d'olives. Sauf que les événements se sont bien emballés avec l'apparition du Comité National Interprofessionnel Oléicole (CNIO).
Apportant une nouvelle vision du développement de l'agriculture, le CNIO voyait en Tazmalt, première zone oléicole d'Algérie, un lieu idéal pour y tenter une expérience de développement et de modernisation de l'activité oléicole. Le comité, lui, y voyait là une bonne opportunité pour tenter d'impulser une véritable dynamique de développement local autour de l'oléiculture. Ce qui donnera une première Convention de partenariat (âprement discutée) entre le CNIO et Tazerajt et qui a été signée le jeudi 6 mai. La fête aura alors pris une dimension inattendue. On peut dire qu'avec cette 2è édition, la Fête aura réalisé un bond qualitatif important. Certains membres du Comité parlent même d'une réalisation « historique » pour Tazmalt.
À coté de cela, la Fête a maintenu son programme et son cachet : exposition vente de produits agricoles et de l'artisanat qui a réuni une soixantaine d'exposants, implication des scolaires dans la fête pour qu'ils s'imprègnent du monde agricole et leur sensibilisation sur l'environnement… Et les conférences-débats, bien sûr, où on a assisté à des débats d'un très bon niveau et sans concession, à l'exemple de ce cinglant : « l'administration gonfle les chiffres » et de la réponse du DSA de Béjaïa, à une critique à la non information des fellahs : « on organise des réunions publiques et on se retrouve dans une salle à 4 ».
Deux préoccupations majeures ont été relevées dans la Fête : la non réalisation des PPDRI inscrits faute de financement, et le blocage du financement des crédits individuels par les banques, essentiellement la BADR. Mais la leçon primordiale que l'on aura retenue est que finalement le travail paie. L'expérience de Tazerajt est à méditer. Créée en 2003, dans des conditions difficiles, l'association n'aura pas cessé un instant, malgré toutes les entraves, de travailler au profit des fellahs et de l'agriculture de la région. Elle aura réussi à lever cette véritable chape de plomb qui s'était abattue depuis longtemps sur Tazmalt. Et finit par lui tracer d'heureuses perspectives.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.