ANIE: Six postulants ont demandé un rendez-vous pour le dépôt de leurs dossiers    Médias: Célébration de la Journée nationale de la presse ce mardi    Où la ruée vers la vente d'or physique mènera les bourses occidentales ?    Côte d'Ivoire: "bilan satisfaisant" de la commercialisation de l'anacarde    Investissements : Le pouvoir politique défunt d'essence totalitaire, a toujours bloqué les initiatives    SYRIE: Un soldat turc tué en Syrie après une attaque kurde    Commerce - Djellab appelle le partenaire américain à contribuer à l'accroissement du volume d'exportations de l'Algérie hors hydrocarbures    L'accord sur le Brexit validé par les 27 Etats membres    AS Monaco: L'Algérien Slimani buteur et passeur face à Rennes (3-2)    Boumerdes : Une femme à la tête de la ligue de football de la wilaya de Boumerdes    Souk Ahras: Hausse sensible de la production du liège en 2019    Adrar : atelier de travail sur la valorisation économique de l'arganier    Mila: Tayeb Zitouni " La préservation des cimetières des chouhada, fait partie de l'intérêt pour l'Histoire"    Festival national de poésie féminine : Le patrimoine constantinois à l'honneur    Littérature chinoise: Des illustrations de la littérature classiques chinoise lancées à la Foire du livre de Francfort    Bensalah procède à un mouvement    Le coach Belatoui ne s'enflamme pas    Augmentation des cas de cancer du sein en 2019    Nouvelles publications du CRASC d'Oran    Rabehi met en garde contre les "fake news"    Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020    Mazda : nouveau teaser de son futur véhicule électrique    La victime succombe à ses blessures    La nouvelle Opel Corsa n'aura pas de version sportive OPC    Gica, premier producteur en Afrique    Saâdani nargue le gouvernement    "C'est urgent", selon l'INESG    Projeté au Festival du court métrage de Nouakchott    Les gardiens nominés pour le trophée Yachine    Real : Ramos ne lâche pas Zidane    Six demandes de rendez-vous déposées auprès de l'ANIE    L'Algérie dans le groupe D en compagnie du Maroc    «Nos structures de maintenance sont certifiées par l'aviation civile»    CNAS : Le système de gouvernance critiqué    TIZI-OUZOU : Un jeune de 26 ans sauvagement assassiné à Boghni    ECOLE PRIMAIRE ‘'CHEIKH ABDERRAHMANE DISSI ‘' A MOSTAGANEM : La surcharge de deux classes irrite les parents d'élèves    Drapeau amazigh : Quatre détenus devant le juge au tribunal de Sidi M'hamed    Des enseignants protestent devant le siège du ministère de l'Education    Londres demande officiellement le report du Brexit    Le football local victime de bricolage    Taoufik Makhloufi et Walid Bidani honorés à Alger    Appel à l'arrêt de «l'instrumentalisation de la justice»    Pedro Sanchez sous pression de la droite en Espagne    Derniers préparatifs au Louvre pour l'exposition «Léonard de Vinci»    "Synapse" de Noureddine Zerrouki en compétition officielle    L'Afrique dans toute sa splendeur    Saisie de plus de 47 kg de kif traité    Visioconférence à l'Ecole supérieure de police «Ali Tounsi»: Unification de la terminologie sécuritaire utilisée dans les médias    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La maison Algérie, ou la Casa de Argelia
Escale méditerranéenne à Valence
Publié dans El Watan le 22 - 09 - 2019

Désormais, l'Algérie a sa maison baptisée la «Maison Algérie» ou la Casa de Argelia, qui a élu domicile dans la paisible ville côtière d'Espagne, Valencia.
Un projet conçu et exécuté par Zinedine Seffadj, un architecte designer diplômé de l'EPAU d'El Harrach, un véritable manager culturel, nidifiant des projets esthétiquement attractifs et vénérant la mare nostrum. Tout a commencé en avril 2016, dans la ville de Sidi Rached, avec l'exposition «Constantine à travers les âges», un clin d`œil à l'antique Cirta, la perle du Rhumel, tant magnifiée par le romancier Malek Haddad et chantée par l'éternel Fergani.
En effet, l'agence de communication E2ID, qui se veut un acteur à part entière dans le dialogue interculturel rapprochant les deux rives de la Méditerranée, a porté ce projet prometteur. Son but : transformer l'exposition temporaire en projet d'installation photographique itinérante à l'international et mutualiser et fédérer les bonnes volontés, et elles sont nombreuses, pour servir l'idéal culturel et l'amitié entre les peuples.
Premier port d'attache, Cagne-sur- Mer, un événement bien accueilli par un public averti, scellant un partenariat fructueux entre le cercle d'Alger de la fondation méditerranéenne Facmet Mediterrapaix. Cette action a été coiffée par l`infatigable M. Seffadj, qui jettera l'ancre dans plusieurs marina des pays du sud de la Méditerranée. Un périple qui l'a mené à Nice, lieu de la deuxième exposition qui s'est tenue du 23 au 25 janvier 2018, grâce à la collaboration du centre universitaire de la Méditerranée. Un programme d'une grande facture rehaussé par la présence d'un des maîtres du malouf algérien, Kamel Labassi.
Last but not least, la galerie d'art Casa de Argelia a réceptionné cet été le vernissage de l'expo dédiée a la ville de Constantine. Un moment de partage et une célébration du raffinement et de l'excellence, une exposition qui fera le bonheur des inconditionnels du patrimoine de Naples du 4 au 7 octobre, de Lille, durant le mois de novembre et de la Tchéquie vers la fin décembre jusqu'au début de la nouvelle année 2020. D'autres expositions thématiques agrémenteront les cimaises de la maison Algérie à Valence. Un clin d'œil à la ville des Zianides et un incursion dans la Médina de Sidi Abderrahmane, ainsi qu'une présentation assez riche et documentée des instruments de musique africaine.
La Maison d'Algérie, ou Dar El Dzaïr, contribue également à la promotion des artistes aux parcours atypiques et aux œuvres éclectiques.
L'exposition «Harraga un retornado» est celle de l'artiste-peintre Fouad Bouatba, un Méditerranéen racé gratifié de tous les honneurs à l'Ecole des beaux-arts de Annaba et à l'Ecole supérieure d'art de Dunkerque-Tourcoing. Le vernissage prévu le 8 octobre prochain se veut une réinterprétation des terribles épreuves vécues par de jeunes tentés par l'émigration, et ce, à travers l'acte de peindre, décoller, dessiner et installer, en somme c'est un art-thérapie pratiqué par le jeune artiste bônois qui a vécu dans sa chair la tentation apocalyptique des harraga. Aujourd'hui, Fouad Bouatba rend hommage à ces jeunes morts dans cette mer Méditerranée devenue cimetière, un travail réalisé avec ses tripes, pour narrer cette condition humaine des plus misérables.
La maison Algérie, une plateforme innovante facilitant une meilleure visibilité de l'image de l'Algérie, un nouveau concept pour réussir un véritable lobbying culturel au service du pays. Les nouvelles technologies de l'information et de la communication à l'heure du digital offrent la meilleure démarche efficace et rapide pour une diffusion des contenus culturels et artistiques, une option majeure nécessitant l'étroite collaboration des institutions, notamment les représentations diplomatiques algériennes à l'étranger.
Dar Dzaïr vient de réussir son pari, celui de transcender toutes les difficultés financières et organisationnelles en tablant sur une maîtrise d'un management innovant, d'une expertise culturelle de haute facture et un feed back très positif des différents partenaires. Une autre belle aventure aux accents azurés prend forme, le Raïs prend le large vers les mille et une splendeurs de la Méditerranée
Alors bon vent !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.