Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Ghannouchi sur le départ ?    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Jusqu'à 46 degrés sur l'Ouest et le Centre    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Antony Blinken au Rwanda    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    On s'organise comme on peut    La Série A démarre aujourd'hui    Vahid Halilhodzic limogé    Zefizef «corrige» Lekjaâ    Un fleuron pour l'excellence technologique    Le Makhzen affame son peuple    L'Autorité nationale installée    Un policier assassiné    En constante amélioration    À doses homéopathiques    «Tebboune accorde un grand intérêt à la diaspora»    Le pays confronté à l'insécurité persistante    L'édition du retour...    Fondateur du roman algérien moderne    Echanges multiples    Wanda Nara sort la sulfateuse et menace le PSG    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Athlétisme : deux nouvelles médailles de bronze pour l'Algérie    Annaba: jeux de plage et concerts créent une ambiance estivale bon enfant    Coronavirus: 148 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    Les enfumades de Sebih à Chlef, un crime colonial ancré dans la Mémoire collective    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sahara occidental: Joe Biden appelé à soutenir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Des températures caniculaires annoncées samedi et dimanche sur l'Ouest et le Centre du pays    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    11e Festival de la chanson Chaâbi : prestations de quatre ténors confirmés du genre    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    L'heure de la convergence patriotique    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Manif à Alger contre la nouvelle loi sur les hydrocarbures
Publié dans El Watan le 13 - 10 - 2019

Des centaines de personnes sont sorties, ce dimanche matin à Alger, pour dire « Non au bradage des richesses de l'Algérie».
L'appel lancé lors de la marche du vendredi dernier, pour une manifestation contre le projet de loi sur les hydrocarbures a eu un écho favorable auprès des Algérois. Dès 10h00, une foule nombreuse a envahi le boulevard Zighout Youcef, pas loin du siège de l'APN, chambre basse du Parlement. « leblad ba3ouha, wellah ma n'voti (Ils ont vendu le pays, on ne votera pas) », « Ali Amar (martyr de la guerre de libération) le pays est en danger » et « le peuple veut la chute du Parlement », scandent la foule qui ne cesse de grossir.
Manif à Alger contre la nouvelle loi sur les hydrocarbures pic.twitter.com/F2aSKBRqh5
— elwatan.com (@elwatancom) October 13, 2019
Sur les pancartes, on pouvait lire notamment : « Non au bradage des richesses du pays », « l'Algérie n'est pas à vendre » et « Le peuple est déterminé à faire tomber le pouvoir des gangs et à construire un Etat de droit ».
La foule est bloquée par les services de police au niveau de l'hôtel Safir. La manifestation se poursuit à l'heure où nous mettons en ligne.

« L'Algérie n'est pas à vendre ». Photo : Farouk D


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.