Participation croissante dans les centres de vote des wilayas de l'Ouest    20 individus à Relizane et 6 à Guelma arrêtés pour entrave à l'opération de vote    A l'issue de sa première conférence de presse Un dialogue pour prospecter les défis du moment et du futur    Les engagements du nouveau Président    Les Etats-Unis "pressés de travailler avec Tebboune"    Un député allemand : " L'Europe dépend fortement des importations du gaz, et un accord avec la Russie est raisonnable "    Bourses européennes : L'Europe termine en hausse, soutenue par l'accord USA-Chine    MARCHES FINANCIERS Rebond de la livre sterling après la victoire de Boris Johnson    OPPO annonce le lancement de smartphones 5G au premier trimestre 2020    Volkswagen suspend sa production en Algérie    À quoi joue Macron ?    La Russie s'exprime sur l'éléction de Tebboune    Législatives au Royaume-Uni: Boris Johnson remporte une large majorité    Le ton est monté lors du sommet au format Normandie Moscou en explique la raison    Boko Haram : Entre attaques et enrôlements forcés au Caméroun    Manchester City: Guardiola souhaite "rester"    Canoë-Kayak - Championnat arabe : L'Algérie prend la 2e place    Tournoi féminin de l'UNAF (U-21) : L'Algérie débutera face à l'Egypte    Littérature : Parution :    SAISON CULTURELLE 2019-2020 À AIN TEMOUCHENT Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Barcelone : le prix de Jean-Clair Todibo est fixé    MOSTAGANEM : Démantèlement d'un dangereux gang de dealers    Une nouvelle Constitution pour une "nouvelle République" (Président élu )    CANADA : Un Algérien tue sa femme et ses deux enfants    L'ONU réaffirme ses responsabilités envers le peuple sahraoui et son droit inaliénable à l'autodétermination    VENTE D'APPAREILS DE CHAUFFAGE CONTREFAITS SANS CERTIFICAT DE GARANTIE : Plus de 11 commerçants verbalisés à Oran    Lutte contre la contrebande : 5 individus arrêtés au sud du pays    Mers Eddadjadj à Zemmouri Marine: un site archéologique à revaloriser    L'Algérien Oukidja, remis de sa commotion cérébrale, opérationnel face à Marseille    Les travaux de réfection de la pelouse avancent bien, selon la FAF    Bureaux de vote saccagés à Bordj Bou-Arréridj    Bounedjah : "Terminer la saison 2019 en beauté"    Plus de mille dossiers Cnac et Ansej traités en 2019    Houda Ferraoune n'a pas voté    Le documentaire Nice Very Nice en compétition au Sénégal    …sortir ...sortir ...sortir ...    Le président américain dans la tourmente : Dernier cap franchi avant un probable renvoi de Trump en procès    CNR de Bordj Bou Arréridj : Les effets de la retraite proportionnelle    MCA : Betrouni «Sakhri doit assumer ses responsabilités»    Tebboune remercie les Algériens pour la confiance placée en sa personne    Avec 58,15% des voix: Tebboune élu président    Jugeant disproportionnée sa part des produits fiscaux perçus: La commune d'Oran veut tirer plus de profit de la fiscalité locale    Tébessa: Un lot supplémentaire de 1.400 logements    Mascara: Saisie de boissons alcoolisées, deux mandats de dépôt    Projet de traduction des plus importants écrits    Le combat de Zahia Ziouani    Djelfa : Culture du safran à Djelfa, une expérience concluante pour le jeune Abderrahmane Khelili    Tissemsilet : Manifestations du 11 décembre 1960 : réinhumation des restes du chahid Bennai Omar à Theniet El Had    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En bref…
Publié dans El Watan le 14 - 11 - 2019

– Venise abasourdie après une «aqua alta» historique
Venise s'est réveillée abasourdie hier après une «acqua alta» (marée haute) d'une ampleur exceptionnelle qui a causé d'importants dégâts et alors que sont annoncés plusieurs épisodes du même type pendant les jours à venir. «Nous affrontons aujourd'hui encore des marées record. (…). Nous demandons au gouvernement de nous aider, les coûts seront élevés», a tweeté mercredi matin le maire de Venise, Luigi Brugnaro, qui a annoncé dans la nuit qu'il allait demander la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle.
«La situation est désastreuse, on se prépare à une nouvelle épisode ce matin», a déclaré pour sa part le gouverneur de la région de Vénétie, Luca Zaia, interrogé sur la chaîne d'information SkyTJ24, appelant à la plus grande prudence.
Une marée haute d'une ampleur exceptionnelle de 1,87 mètre s'est abattue mardi sur la Cité des Doges, surprenant les touristes qui pataugeaient dans les ruelles inondées tandis qu'un puissant sirocco faisait déferler les vagues sur la place Saint-Marc. Il s'agit de la deuxième plus haute «acqua alta» enregistrée à Venise depuis le début des relevés en 1923, derrière celle du 4 novembre 1966 (1,94 mètre).
Le niveau des flots était redescendu à 1,10 mètre mercredi matin mais d'autres épisodes sont annoncés dans la journée et jusqu'à vendredi, au rythme de deux marées par jour, selon le Centre des marées de Venise. Dégâts : la célèbre basilique Saint-Marc, joyau de la Sérénissime, a été inondée sous un mètre d'eau et la crypte et le presbytère complètement noyés pendant la nuit.
– Une rivière sud-coréenne rouge du sang des bêtes abattues
Une rivière sud-coréenne proche de la démarcation avec le Nord a pris une teinte rouge vif en raison du ruissellement du sang de milliers de porcs abattus dans le cadre des efforts de Séoul pour endiguer la peste porcine. La Corée du Sud a tué plus de 380 000 porcs depuis l'annonce le 17 septembre du premier cas de ce virus qui n'est pas dangereux pour l'homme mais très virulent pour les cochons d'élevage et les sangliers sauvages, entraîne des hémorragies qui peuvent être fatales en quelques jours. L'abattage du bétail contaminé est le seul moyen de prévenir la propagation de l'épizootie.
Une ONG sud-coréenne a indiqué que d'intenses précipitations la semaine dernière sur un site d'enfouissement de bêtes abattues, qui en compte 47 000, avaient eu pour conséquence de lessiver dimanche leur sang vers la rivière Imjin, la colorant en rouge. «Cela a suscité l'inquiétude des habitants de la zone», a déclaré Lee Seok-woo, qui dirige l'association Yeoncheon Imjin River Civic Network. «Ce qui est aussi difficile à supporter est l'odeur.
On me dit que beaucoup d'agriculteurs ne peuvent plus travailler à cause de l'odeur insupportable». Le ministère sud-coréen de l'Environnement a diffusé un communiqué indiquant que le problème du sang des carcasses qui s'est déversé dans le fleuve avait désormais été «géré comme il se devait» au moyen notamment de pompes, et affirmé que l'eau courante n'avait pas été contaminée.
– Une bergerie qui se chauffe au soleil
À Saint-Narcisse-de-Rimouski, dans le Bas-Saint-Laurent, la Bergerie du Faubourg est la première ferme ovine à être alimentée en énergie renouvelable au Québec. Installés en juillet 2019 par l'entreprise Audace Technologies, 12 panneaux solaires et une éolienne alimentent les systèmes de climatisation et d'alimentation des animaux.
De puissantes batteries stockent cette énergie propre, ce qui évite aussi d'utiliser la génératrice au diésel de la ferme en cas de panne de courant. Financé par des partenaires locaux et le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, ce projet-pilote a nécessité un investissement de quelque 30 000 dollars.
«Notre bergerie, qui a 40 ans, est devenue un laboratoire d'expérimentation qui pique la curiosité des jeunes agriculteurs soucieux de l'environnement», se réjouit Dominique Brisson, copropriétaire avec ses deux filles de cet établissement en transition énergétique. «Notre installation injectera environ 4380 kWh chaque année dans le réseau de cette ferme, ce qui générera des économies énergétiques, précise Jean-Louis Chaumel, vice-président d'Audace Technologies. Et en évitant de faire fonctionner sa génératrice, la ferme pourrait aussi éviter l'émission annuelle de huit tonnes de gaz à effet de serre.»
– Incendies en Australie : Léger répit mais les autorités restent vigilantes
L'Australie profitait hier mercredi d'un léger répit sur le front des incendies, soulagée d'avoir évité le pire mais redoutant de nouvelles catastrophes durant la longue saison estivale qui commence à peine. Environ 140 feux de brousse continuaient hier à brûler le long de la côte est de l'île-continent. Une amélioration des conditions météorologiques, qui étaient qualifiées mardi de «catastrophiques», a offert un répit et permis d'abaisser le niveau de dangerosité de nombreux incendies.
L'Etat du Queensland (nord-est), où 70 feux sont toujours actifs, est cependant resté à un haut niveau d'alerte. Les habitants de Noosa, une station balnéaire de la côte nord, ont été invités à «quitter immédiatement» leurs domiciles en raison de feux «imprévisibles» à proximité.
Mais dans les zones les plus touchées de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud , des vents plus frais soufflant du sud ont réduit l'intensité des incendies. Mardi, les feux avaient été attisés une bonne partie de la journée par des rafales de vent et des températures élevées. Au total, 50 maisons ont été endommagées ou détruites, et une vingtaine de personnes blessées. La plupart des zones peuplées ont cependant été épargnées.
Un brasier d'environ 150 000 hectares s'est arrêté au seuil de leur porte. Un peu plus loin, dans la campagne, des familles ont eu moins de chance. Leurs maisons et leurs véhicules sont partis en flammes. Michael Wassing, responsable par intérim des pompiers du Queensland, a affirmé qu'un nouveau changement de direction ou d'intensité des vents, hier après-midi, pourrait aggraver plusieurs importants incendies se situant dans des zones difficiles d'accès.
– Chine : Lancement d'un nouveau satellite de télédétection pour l'environnement et l'agriculture
La Chine a placé, hier mercredi, un nouveau satellite de télédétection sur son orbite prévue depuis le Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le nord-ouest du pays, pour une mission de fourniture de données et de services de télédétection dans les domaines tels que l'agriculture et l'environnement, ont rapporté les médias locaux. Le Jilin-1 Gaofen 02A, qui appartient à la famille de satellites Jilin-1, a été lancé par une fusée porteuse Kuaizhou-1A (KZ-1A) à 11h40 (heure de Pekin).
KZ-1A est une fusée porteuse à combustible solide à bas coût dotée d'une grande fiabilité et d'une courte période de préparation. La fusée, développée par une société de la China Aerospace Science and Industry Corporation, est principalement utilisée pour lancer des microsatellites en orbite basse. Ce lancement était la deuxième mission de la fusée KZ-1A en 2019.
Elle avait déjà effectué trois lancements commerciaux entre janvier 2017 et août 2019. Le satellite Jilin-1 Gaofen 02A est un nouveau satellite de télédétection optique développé indépendamment par la Chang Guang Satellite Technology Co. Ltd. avec comme points forts une haute résolution, une grande largeur et une transmission de données à haute vitesse. Il formera un réseau avec 13 satellites Jilin-1 lancés précédemment, fournissant des données et des services de télédétection dans les domaines tels que l'agriculture, la sylviculture, les ressources naturelles et l'environnement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.