Covid-19 : Rapatriement des Algériens bloqués en Turquie dans deux ou trois jours    Président Tebboune : l'Algérie a été la première à prendre les mesures contre le coronavirus    Coronavirus: Une aide de 130 millions USD proposée à l'Algérie par la BM et le FMI    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    L'armée se tient prête pour une"éventuelle intervention"    Ouverture d'un compte courant postal de solidarité pour les dons    L'Algérie face à un casse-tête    Des sanctions prévues…    9 nouveaux décès et 132 cas supplémentaires    Griezmann interrogé sur la polémique Benzema/Giroud    L'infrangible lien…    Le Président de la République s'entretient par téléphone avec son homologue turc    Les feuilles de l'automne    COVID-19 : Ouverture d'un CCP de solidarité pour les dons    UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES D'ALGER : Reprise des cours le 5 avril via une plateforme numérique    COVID-19 EN ALGERIE : 716 cas confirmés et 44 décès    Une décharge doit être signée avant l'application de la chloroquine !    Aïcha Zinaï claque la porte du CNDH    Propagation du covid19-ANP: des instructions sur les dispositions préventives    Un navire battant pavillon des Iles Marshall impliqué dans le pillage des richesses sahraouies    Ligue 1: le joueur a besoin d'au moins trois semaines pour reprendre la compétition    Sahara Occidental: 139.000 t de poissons congelés exportés illégalement par le Maroc en 2019    Lancement des premières journées virtuelles du court métrage    Coronavirus: Feghouli fait un don pour un hôpital d'Istanbul    Le report des jeux méditerranéens d'Oran officialisé    Pétrole: le prix du Brent en hausse grâce à la reprise de la demande chinoise    Vers une contribution financière et matérielle de la FAF    "L'état de santé de Karim Tabbou s'améliore"    Le gouvernement parie sur la solidarité    Déclaration    TV-6 de l'EPTV récupère des journalistes de Dzair TV    Une exposition virtuelle en temps de confinement    Une ode aux victimes de la décennie noire    Un bébé succombe au Covid-19 aux Etats-Unis    L'Italie espère de bonnes nouvelles la semaine prochaine    En difficulté: Les entreprises demandent l'aide de l'Etat    Bouira: Livraison de 4.900 quintaux de blé aux minoteries    A L'OMBRE DES MURS    LFP - Arrêt des compétitions: De redoutables conséquences pour les clubs    GMS Mercedes-Benz à l'arrêt    Hyundai GMI Al Djazair fermé temporairement    Zoubida Assoul parle de l'état de santé de Tabbou et Nekkaz    Covid-19 : Contribution financière du groupe parlementaire RND au Conseil de la Nation pour endiguer la pandémie    Covid-19 : un lot de 10.000 livres remis aux résidants des hôtels de confinement    N'ASSUME SES MISSIONS Aïcha Zinaï claque la porte du cndh    Musique- Bob Dylan : Sortie d'une nouvelle chanson    LES VIES LIEES    Et si le passé parlait ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En bref…
Publié dans El Watan le 22 - 02 - 2020


Mali
La force française Barkhane a mis «hors de combat» ces derniers jours une cinquantaine de terroristes dans le centre du Mali (Mopti), a annoncé l'état-major français des armées, alors qu'un groupe a récemment prêté allégeance à l'organisation Etat islamique (EI) dans cette zone.
Au cours d'une première opération, les 9 et 10 février au nord-ouest de Mopti, «des frappes aériennes de drone et de Mirage 2000, couplées à l'engagement d'hélicoptères de combat, ont permis de neutraliser une vingtaine de combattants armés», dont «un cadre de l'EIGS», détaille la même source.
L'état-major fait ainsi référence au groupe terroriste Etat islamique au Grand Sahara, désigné comme l'ennemi numéro un au Sahel par l'armée française.
– Libye
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a confirmé, hier pour la première fois, la présence de combattants syriens supplétifs d'Ankara en Libye pour soutenir le gouvernement de Tripoli face aux forces de l'homme fort de l'Est libyen Khalifa Haftar.
«Il y a des éléments de l'Armée nationale syrienne (ANS) sur place. Ils (Haftar et ses soutiens) veulent qu'ils partent.
Or la compagnie de sécurité russe Wagner dispose de 2500 hommes (en Libye), pourquoi on n'en parle pas ?» a déclaré Erdogan à la presse à Istanbul.
Outre la compagnie Wagner, considérée par des experts comme un outil aux mains du Kremlin, le général Haftar bénéficie du soutien des Emirats arabes unis, de l'Arabie Saoudite et de l'Egypte, des rivaux régionaux de la Turquie.
Afghanistan
Les Etats-Unis se préparent à signer un accord avec les talibans, à la condition d'une période de réduction des violences en Afghanistan, a annoncé hier le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo.
«Une fois (la réduction de la violence) mise en œuvre avec succès, la signature de l'accord entre les Etats-Unis et les talibans devrait aller de l'avant», a déclaré M. Pompeo dans un communiqué publié après sa visite en Arabie Saoudite.
Il a indiqué que des négociations interafghanes commenceraient peu après la signature de l'accord le 29 février. Elles «s'appuieront sur cette étape fondamentale pour aboutir à un cessez-le-feu complet et permanent et à une future feuille de route politique pour l'Afghanistan», a-t-il dit.
Iran
Le Groupe d'action financière (GAFI) a rétabli hier l'ensemble des sanctions contre l'Iran, jugeant que Téhéran n'avait pas pris les mesures contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.
«Compte tenu de la non-application de la Convention de Palerme contre la criminalité transnationale organisée conformément à nos normes, le Gafi lève la suspension de toutes les sanctions et appelle ses membres à les appliquer de manière efficace» contre l'Iran, a-t-il indiqué.
Le Gafi avait temporairement suspendu les sanctions contre l'Iran en 2016 pour lui donner le temps de se mettre en conformité avec les normes internationales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.