Demande de levée de l'immunité à Mohcine Belabbas et Abdelkader Ouali    La colère de Zeghmati    Le procureur veut alourdir les peines pour Ouyahia et Eulmi    "Réunir la famille du FFS sous un même toit"    Louisa Hanoune pointe "une régression des libertés"    Ce qui est reproché à Noureddine Tounsi    Près de 1 270 000 bénéficiaires en 20 ans    L'Algérie exclut le retour aux licences d'importation    Les précisions de la direction de Batimetal    Quid des conteneurs des produits dangereux au port d'Oran ?    Incendie dans un bâtiment de Huawei    Deux militaires tués dans l'explosion de leur véhicule    Mandat d'arrêt contre 82 personnes prokurdes    Messi, prié de rester mais privé de sa garde rapprochée    Zelfani : "Je suis soulagé !"    La fille des Aurès    Les non-dits    Démantèlement d'un réseau spécialisé dans le vol de véhicules    Les spécialistes plaident pour des décisions prudentes    Affichage des listes des bénéficiaires    «Pas d'inquiétude, vos enfants seront bien accueillis»    Les bavettes non distribuées dans les campus    Les paramédicaux face à la sourde oreille de la DSP de Bouira    Le musée des beaux-arts d'Alger rouvre ses portes aux visiteurs    Une association française demande la reconnaissance du crime par l'Etat    Plus loin avec Hamdi Benani... la muse... !    Quid des arts et de la culture ?    JSMB : La saignée a commencé    AGEx de la SSPA/USM el Harrach : Retrait de confiance à Laïb acté aujourd'hui    Tizi Ouzou : Les souscripteurs AADL maintiennent la pression    Oussama Sahnoune, nageur International : «Je vise la finale olympique à Tokyo»    Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois : «J'ai un peu improvisé avec Sabrina Ouazani»    «C'était un bonheur que de camper le rôle du frère Luc, un philanthrope universel...»    Malek Souagui. Poète : «L'écrivain dans la société est celui qui contribue à créer une transmission»    Marchandise à caractère commercial: Plus de 900 smartphones saisis à l'intérieur d'un car-ferry    Tiaret: 20 jeunes chômeurs en formation en entrepreneuriat    Bouira - Algérie Télécom : forum sur les nouvelles technologies numériques    Mascara: Le stade de l'Unité Africaine fait peau neuve    Importation: Pas de retour aux licences    Un mort et six blessés dans deux accidents de la route    LES FAUSSES INTIMITES DANS UN MONDE NU    M6, La petite chaîne qui «mente» !    Le président et le vice-président de transition du Mali ont prêté serment    Zimbabwe appelle l'ONU à redoubler d'efforts pour mettre fin à l'occupation du Sahara occidental    Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel par les plaidoiries de la défense    Participation de l'ANP au maintien de la paix : une évolution dictée par le contexte géopolitique    Belhimer: le débat sur la Constitution dénote la conscience du peuple qui suit de près le sujet    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En bref…
Publié dans El Watan le 22 - 02 - 2020


Mali
La force française Barkhane a mis «hors de combat» ces derniers jours une cinquantaine de terroristes dans le centre du Mali (Mopti), a annoncé l'état-major français des armées, alors qu'un groupe a récemment prêté allégeance à l'organisation Etat islamique (EI) dans cette zone.
Au cours d'une première opération, les 9 et 10 février au nord-ouest de Mopti, «des frappes aériennes de drone et de Mirage 2000, couplées à l'engagement d'hélicoptères de combat, ont permis de neutraliser une vingtaine de combattants armés», dont «un cadre de l'EIGS», détaille la même source.
L'état-major fait ainsi référence au groupe terroriste Etat islamique au Grand Sahara, désigné comme l'ennemi numéro un au Sahel par l'armée française.
– Libye
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a confirmé, hier pour la première fois, la présence de combattants syriens supplétifs d'Ankara en Libye pour soutenir le gouvernement de Tripoli face aux forces de l'homme fort de l'Est libyen Khalifa Haftar.
«Il y a des éléments de l'Armée nationale syrienne (ANS) sur place. Ils (Haftar et ses soutiens) veulent qu'ils partent.
Or la compagnie de sécurité russe Wagner dispose de 2500 hommes (en Libye), pourquoi on n'en parle pas ?» a déclaré Erdogan à la presse à Istanbul.
Outre la compagnie Wagner, considérée par des experts comme un outil aux mains du Kremlin, le général Haftar bénéficie du soutien des Emirats arabes unis, de l'Arabie Saoudite et de l'Egypte, des rivaux régionaux de la Turquie.
Afghanistan
Les Etats-Unis se préparent à signer un accord avec les talibans, à la condition d'une période de réduction des violences en Afghanistan, a annoncé hier le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo.
«Une fois (la réduction de la violence) mise en œuvre avec succès, la signature de l'accord entre les Etats-Unis et les talibans devrait aller de l'avant», a déclaré M. Pompeo dans un communiqué publié après sa visite en Arabie Saoudite.
Il a indiqué que des négociations interafghanes commenceraient peu après la signature de l'accord le 29 février. Elles «s'appuieront sur cette étape fondamentale pour aboutir à un cessez-le-feu complet et permanent et à une future feuille de route politique pour l'Afghanistan», a-t-il dit.
Iran
Le Groupe d'action financière (GAFI) a rétabli hier l'ensemble des sanctions contre l'Iran, jugeant que Téhéran n'avait pas pris les mesures contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.
«Compte tenu de la non-application de la Convention de Palerme contre la criminalité transnationale organisée conformément à nos normes, le Gafi lève la suspension de toutes les sanctions et appelle ses membres à les appliquer de manière efficace» contre l'Iran, a-t-il indiqué.
Le Gafi avait temporairement suspendu les sanctions contre l'Iran en 2016 pour lui donner le temps de se mettre en conformité avec les normes internationales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.