CAN : Mido prévient Liverpool pour Salah    Barça : Des négociations compliquées pour Ter Stegen    Fonction publique: Toucher son salaire sans se déplacer    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    LFP: La Ligue fait un don d'un milliard de centimes    Pour faire face à la suspension des cours: Un «plan d'urgence» pour l'Education    Traitement à la chloroquine: L'optimisme du ministre de la santé    Pour avoir publié une vidéo «alarmiste visant à tromper l'opinion publique»: Une femme arrêtée à Oran    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    L'ex-directeur de l'éducation: Tahar Brahmi n'est plus    Vers une saison blanche ?    Tebboune salue l'équipe médicale du CHU de Tizi-Ouzou    1.171 cas confirmés et 105 décès enregistrés    Le Président fixe les conditions    L'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Appel à la libération des détenus d'opinion    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Congestion routière dans la capitale : Plus de 100 points noirs recensés
Publié dans El Watan le 25 - 02 - 2020

Pour pallier ce problème, il est prévu la mise en œuvre d'un plan de circulation efficace en 2020.
Les services de la sécurité publique relevant de la sûreté de la wilaya d'Alger ont recensé plus de 100 points noirs à l'origine de bouchons signalés sur le réseau routier de la capitale, a indiqué le chef de la sûreté de la wilaya d'Alger, le contrôleur de police M'hamed Bettache.
S'exprimant lors d'une conférence de presse animée au siège de l'unité d'intervention à Kouba pour présenter le bilan d'activités de l'exercice 2019, le contrôleur de police a fait état de plus de 100 points noirs à l'origine des encombrements dans la capitale, assurant que toutes les mesures ont été prises pour pallier ce problème, notamment la mise en œuvre d'un plan de circulation efficace en 2020 dans l'objectif d'en réduire l'impact sur la fluidité du trafic et sur le taux des accidents, outre le lancement de campagnes de sensibilisation.
Dans ce cadre, le même responsable a indiqué que les patrouilles héliportées intensifieront leurs sorties en coordination avec les unités opérationnelles déployées sur le terrain à l'effet de contribuer à l'organisation et le contrôle de la circulation ainsi que la détection des points noirs pour la décongestion du trafic routier à Alger.
Les services de la sûreté d'Alger ont également mis en place un plan pour mettre fin aux encombrements à Alger à partir des heures de pointe dans la matinée en déployant leurs brigades à travers tous les grands axes d'Alger, a fait savoir M. Bettache M'hamed.
Des ateliers seront organisés durant l'année en cours sur la situation du trafic routier à Alger en partenariat avec les acteurs et les partenaires en vue de mettre en place des mesures à même de trouver des solutions pour réduire les bouchons et le nombre d'accidents, a-t-il encore dit.
Evoquant les principales raison à l'origine des embouteillages que connaît la wilaya d'Alger, le contrôleur de police M'hamed Bettache a fait savoir qu'ils sont dus à l'expansion du parc automobile qui compte près de 1,6 million de véhicules (portant la plaque d'immatriculation de la capitale), du passage de près de 500 000 véhicules/jour, outre le recensement de 158 arrêts de bus, de 18 338 taxis et de 5664 opérateurs activant dans le domaine du transport des voyageurs.
Il a fait savoir, par ailleurs, que les embouteillages sont liés à la nature topographique d'Alger qui dispose d'un réseau routier complexe par rapport aux régions plates proposant un réseau de routes parallèles.
Il a souligné, en outre, l'absence des panneaux de signalisation, la dégradation de certaines parties du réseau routier d'Alger et l'installation de ralentisseurs ne correspondant pas aux normes, outre le stationnement anarchique des véhicules, le manque de parkings, l'expansion urbaine suite aux opérations de relogement, en sus du déficit important en matière de moyens de transports collectifs et scolaires.
Le réseau routier de la wilaya d'Alger recense un total de 1547 km de routes communales, 286 km de routes de wilaya, 547 km de routes nationales et 280 km de voies express, a-t-il précisé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.