Tayeb Zitouni nouveau SG du RND    PLFC 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    Le confinement partiel reconduit jusqu'au 13 juin en Algérie    Foot-Coronavirus: Zetchi prend part à une réunion FIFA-UNAF-WAFU    DGF: quelque 3000 incendies ont dévasté plus de 21.000 h en 2019    Le porte-parole du Quai d'Orsay s'exprime    Message sur Twitter du MAE espagnole supprimant le drapeau sahraoui: le Polisario proteste officiellement    Le Président Tebboune reçoit le moudjahid Othmane Belouizdad    Foot: "l'enregistrement sonore n'est pas un faux", se défend Saâdaoui    Covid-19: l'affaire de l'organisation d'une soirée à Oran devant le juge d'instruction    Sahara occidental: une ONG dénonce les pratiques illégales des multinationales qui nourrissent l'occupation    Covid19: 140 nouveaux cas, 148 guérisons et 7 décès en Algérie durant les dernières 24h    Théâtre d'Oran: "Qitar Eddounia", nouvelle production pour enfants    Programmes télévisés français: le PLJ soutient la décision de l'Algérie de rappeler son ambassadeur en France    Foot : réunion du Bureau Fédéral de la FAF dimanche en visioconférence    Documentaire sur le Hirak: la presse nationale dénonce une campagne haineuse contre l'Etat algérien et ses institutions    Palestine/Covid-19: les portes d'Al-Aqsa ouvriront dimanche prochain    Le harcèlement des activistes continue    Le moudjahid Ramdane Leftissi inhumé hier à Skikda    Biskra, la Mitidja du Sud    l'Algérie poursuivra l'utilisation du protocole thérapeutique à base de chloroquine    CANADA : à 14 ans, elle est élue jeune ministre de l'Environnement à Pointo    Argentine : le nord subit une sécheresse majeure    Sept défenseurs de la nature récompensés aux Oscars de l'Environnement    PLFC 2020: traiter les effets de la crise tout en soutenant le pouvoir d'achat    Rapatriement: Arrivée mercredi à Alger de 300 Algériens bloqués à Londres    Mascara: 6 malades guéris du Covid-19 quittent l'hôpital    Une fillette tombe du 3ème étage d'un immeuble    Pouvoir et géopolitique - Hirak : jeux et enjeux    RC Relizane: Un parcours en deçà des prévisions    Pour non-respect des mesures de confinement: 8.237 personnes interpellées durant le mois de Ramadhan    Non, demain ne ressemblera pas à hier    En hommage aux victimes du Covid-19: Une minute de silence, hier, à l'Institut «Cervantès» d'Oran    Le Snapo suggère l'utilisation de masques en tissu    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Les habitants de la cité Makhat protestent    Les pêcheurs de Mostaganem comptent faire le plein    L'ADE promet de l'eau H24 pour Sétif    La Grèce renforce le contrôle à sa frontière avec la Turquie    Un important dispositif policier dissuade les manifestants    Le renouvellement de Sayoud, une priorité    Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux    Je veux partir seul au paradis !    Les victimes algériennes du Covid-19 en attente de rapatriement    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Palestine : Les Palestiniens pris entre deux feux
Publié dans El Watan le 30 - 03 - 2020

L'occupation israélienne poursuit sa politique expansionniste, durement subie par les Palestiniens confrontés aussi à la propagation de la pandémie de Covid-19, à la veille de la commémoration du 44e anniversaire de la Journée de la terre, célébrée le 30 mars de chaque année.
Le ministère palestinien des Affaires étrangères et des Expatriés a dénoncé la poursuite de l'exploitation par l'occupation israélienne et ses colons de la conjoncture actuelle liée à la propagation du nouveau et la lutte engagée contre la pandémie pour «mettre en œuvre de nombreux projets de colonisation expansionniste aux dépens du territoire de l'Etat de Palestine, tout en méprisant la légitimité internationale et ses résolutions». Le ministère palestinien des Affaires étrangères a ainsi tenu Israël pour responsable des attaques contre les citoyens de Bethléem, ajoutant que «l'Administration américaine sous la direction de Donald Trump «est également responsable des projets expansionnistes coloniaux par son parti pris avec l'occupant».
L'Etat de Palestine a, à la même occasion, appelé à la protection internationale du peuple palestinien contre les attaques des forces militaires israéliennes et les colons, condamnant les agressions contre ses terres, ses biens et des Lieux Saints, menées «sous la protection et le soutien des forces d'occupation» et «significativement intensifiées depuis le début de ce mois, faisant plusieurs victimes et des dégâts matériels».
Les responsables palestiniens ont dénoncé aussi la démolition d'installations et de maisons dans des Territoires palestiniens occupés, dont la vallée du Jourdain, comme a été le cas pour une clinique à l'est de Tubas, malgré le besoin urgent en structures médicales et services médicaux qu'elle fournit, à la lumière de la propagation de la pandémie de coronavirus qui a infecté 104 Palestiniens. «Si la propagation de l'épidémie de coronavirus n'a pas dissuadé l'occupant de mettre un terme à ses violations et crimes contre les Palestiniens, c'est nécessairement une autre preuve de la propagation de l'épidémie d'occupation, de colonisation, de racisme et de fascisme», a dénoncé la diplomatie palestinienne, interpellant l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les organes internationaux des droits de l'homme, la CPI et le Conseil de sécurité «pour l'accélération de l'assistance et la protection de notre peuple contre ces épidémies».
Le bureau national de la défense pour la terre et la résistance à la colonisation relevant de l'OLP, a, pour sa part, indiqué que l'occupation israélienne a présenté un plan colonial au détriment de terres agricoles palestiniennes, visant à élargir la colonie illégale d'Efrat, au sud et à l'ouest de Bethléem, profitant du confinement des Palestiniens et de l'état d'urgence sanitaire.
En outre, des Palestiniens sont isolés dans certaines localités et quartiers situés derrière le mur de l'apartheid, selon le rapport, comme Barta et Al Jeib, au nord-ouest d'El Qods occupée, qui manque de centres de santé. Toutes les colonies de peuplement en Cisjordanie occupée sont illégales au regard du droit international.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.