Accord Opep+ : une action décisive afin d'empêcher un effondrement total du marché    Gaz: Sonatrach adapte sa stratégie pour faire face à la concurrence croissante du marché mondial    Le ministre du Commerce reçoit des représentants de filières agricoles primo-exportatrices    Les essais cliniques sur l'hydroxy-chloroquine repris: l'Algérie confortée dans sa position    Crise migratoire en Méditerranée: l'UE appelle les Etats membres à la "solidarité"    Niger: 1,6 millions d'enfants vulnérables touchées par des crises humanitaires    Covid-19: plus de 98% de guérisons sur un total de 3.021 dossiers médicaux    Barça : Une inquiétude pour Lionel Messi ?    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Déconfinement à multiples risques    Hommage à Guy Bedos : Il fera tordre de rire les anges    Il n'a pas d'arc-en-ciel la nuit    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    Le Care critique les choix du gouvernement    Le pompage de l'eau prévu pour la fin du mois    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    L'épreuve    Naples : Le successeur de Koulibaly déjà identifié ?    Les travaux s'éternisent    Vers un intérimaire à la tête du MPA    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Plusieurs localités durement touchées    Projet d'évitement de la ville d'Azeffoun : Deux ans de travaux pour un tronçon de quatre km    Des familles de victimes de la répression réclament justice    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Oulkhou : Recueillement à la mémoire de Tahar Djaout    Quatre réseaux de crime organisé transfrontaliers démantelés: 115 kg de kif, 58.602 comprimés psychotropes et 450 millions saisis    Trafic de drogue, 2 arrestations    Un déni français    Ce n'est pas à Sonatrach de repenser sa stratégie, c'est au HCE de le faire    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    Les contributions de l'ANIE apporteront un plus à l'élaboration d'une Constitution harmonieuse    Détournement de foncier agricole et abus d'affluence : Hamel rejette toutes les accusations portées contre lui    CONSEIL DE LA NATION : Goudjil invite tous les acteurs à enrichir la Constitution    Allocution du président de la République devant les cadres et personnels de l'ANP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri
Publié dans El Watan le 07 - 04 - 2020

Le club de première division saoudienne de football, Al Shabab, a infligé à son défenseur international algérien, Djamel Benlamri, une ponction de l'ordre de 40% sur son salaire, pour avoir ouvertement critiqué ses dirigeants à travers les réseaux sociaux, a rapporté dimanche la presse locale.
L'ancien stoppeur du NA Hussein Dey et de la JS Kabylie avait indiqué, en effet, sur Instagram que ses actuels employeurs avaient essayé de le forcer à changer de manager et de faire une déclaration officielle, dans laquelle il exprime ouvertement son désir de changer de club.
Ce qui, selon lui, était «une mise en scène» destinée à faciliter son transfert vers un autre club. Une sortie qui, cependant, n'a pas été du goût des dirigeants d'Al Shabab, lesquels ont réagi deux jours plus tard en lui infligeant cette importante sanction financière qui, selon la presse saoudienne, représenterait 40% de son salaire. Benlamri n'en est pas à son premier clash avec la direction d'Al Shabab, puisqu'il avait déjà boudé l'équipe il y a quatre mois, avant de revenir à de meilleurs sentiments.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.