Explosion de Beyrouth: le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    Ouverture progressive des mosquées: appel au respect des protocoles sanitaires    Le Président Tebboune préside la réunion périodique du Conseil des ministres    Les pharmaciens saisissent Tebboune    L'ANBT et le "faux communiqué"    "Il faut revoir l'architecture du financement de l'économie"    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Le suspense perdure    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Un siècle de foot et de lutte    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    Rachid Nekkaz sort de l'isolement    Un activiste du Hirak arrêté    Tremblement de terre d'une magnitude de 4,3 degrés près de Sidi Ghiles    Baisse des hospitalisations à partir du 25 juillet    2 morts et 4 blessés dans une collision    Le saviez-vous... ?    Installation d'une commission d'évaluation des dégâts    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    Lésion méniscale pour Boudaoui    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    Le stockage des produits dangereux est interdit depuis 45 ans    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    Après le choc, la colère !    Les 4 samedis    Vaste mouvement dans le corps des magistrats    Le PAD tire à boulets rouges sur le pouvoir    Le wali d'Annaba retire sa plainte contre Mustapha Bendjama    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Russie : Un conseiller du chef de l'agence spatiale russe arrêté pour «trahison»
Publié dans El Watan le 08 - 07 - 2020

Un ex-journaliste devenu conseiller du directeur de l'agence spatiale russe Roskosmos a été arrêté mardi, accusé de «trahison» au profit d'un pays de l'Otan, ont indiqué les autorités. Ivan Safronov est soupçonné d'avoir «collecté et transmis des secrets d'Etat sur la coopération militaire et technique, la défense et la sécurité de la Russie» à «un service de renseignement d'un des pays de l'Otan», selon un porte-parole cité des services de sécurité russes (FSB) cité par l'agence publique TASS.
Le FSB a publié une vidéo de l'arrestation de cet ancien journaliste spécialiste respecté des questions de défense et spatiales devenu récemment conseiller du patron de l'agence spatiale russe, Dmitri Rogozine. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a pour sa part indiqué lors d'un briefing à la presse que M. Safronov est soupçonné d'avoir «transmis des données secrètes à des services de renseignement étrangers». «Nos services de contre-espionnage ont beaucoup de tâches et de travail et ils les accomplissent de manière très efficace», a-t-il ajouté.
Selon un communiqué de Roskosmos, celle-ci «fournit toute l'assistance nécessaire aux autorités chargées de l'enquête». Elle assure que les accusations pesant contre M. Safronov «ne concerne pas son travail actuel». Avant de devenir conseiller à Roskosmos, Ivan Safronov a travaillé comme journaliste spécialiste des questions militaires et d'espace pour les quotidiens russes des affaires Vedomosti et Kommersant.
En 2019, Kommersant avait effacé l'un de ses articles après des accusations de divulgation de secrets d'Etat. L'article en question portait sur les intentions de la Russie de livrer des avions de chasse modernes à l'Egypte. Une affaire administrative avait alors été ouverte pour «abus de la liberté de la presse». Selon le Kremlin, l'arrestation de M. Safronov n'a cependant «rien à voir avec son activité journalistique». M. Safronov avait été licencié de Kommersant en mai 2019 avec un autre journaliste après un article qui affirmait que la présidente de la Chambre haute du Parlement russe, Valentina Matvienko, personnalité influente et réputée très proche de Vladimir Poutine, pourrait démissionner de son poste.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.