LDC : Le PSG a fait l'essentiel face à Leipzig    Pénurie de Lovenox: Le ministre accuse l'automédication    Tlemcen: Un projet pour sécuriser l'alimentation en eau    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Maroc-Sahara Occidental: «Une reprise des hostilités préméditée»    Les facteurs dopants    Ligue des champions d'Europe: Le Real en danger à Milan    LFP - Ligue 1: Les prémices d'une saison charnière    RC Relizane: Le ciel s'assombrit sur le Rapid    Non-respect du confinement: Près de 4300 véhicules mis en fourrière en une semaine    Marché illicite des véhicules des Castors: Des espaces squattés libérés en attendant le transfert vers le marché d'El Hamri    Les laboratoires veulent porter plainte contre l'association des consommateurs: Polémique sur les prix des analyses médicales    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    Lancement fin novembre des travaux de réalisation de 140.000 logements    1.133 nouveaux cas, 649 guérisonset 15 décès    6 morts et 19 blessés en 24h    Le tourisme grand perdant    Macron provoque la tempête !    LDC : Séville se qualifie comme Chelsea pour les huitièmes    L'Algérie, un "élément clé" dans les régions africaine et méditerranéenne    Réunion de Djerad avec les walis: la situation sanitaire et l'approvisionnement en eau potable au menu    Le report de plusieurs affaires pénales intervient à "la demande de la défense des accusés"    Sahara Occidental : Convergence des positions russe et algérienne    Pétrole: la demande mondiale atteindra près de 104 millions b/j d' ici 2025    DEPUIS L'APPARITION DU CORONAVIRUS : Décès de 120 employés de la Santé    MOSTAGANEM : La Conservation des forêts retient un objectif de plus 300.000 plants    Karim Tabbou répond à Emmanuel Macron    STRESS HYDRIQUE : Des mesures urgentes pour assurer l'approvisionnement en eau    Fin de l'AP-OTAN avec la participation d'une délégation de l'APN et du Sénat    Tergiversations au Conseil de la Nation    Le premier couac du projet de Anthar Yahia    Le président de la CAF Ahmad Ahmad suspendu cinq ans    Le juge demande un complément d'enquête    Saisie de plus de 7 kilos de drogue    Décès de l'ancien Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi    La situation s'améliore nettement à Alger    Les premiers pas de «Enamla», le premier théâtre privé à Oran    Achèvement des travaux de réfection de la salle de cinéma Ifriqia    L'association El Mostakbal entame la formation des encadreurs des bibliothèques communales    Semaine mouvementée pour les hirakistes d'Oran    Un taux de participation provisoire entre 38 et 40%    Le gouvernement guinéen interdit les manifestations    Le RAJ exige l'abandon des poursuites contre ses militants    Décès de Abderrachid Boukerzaza: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Le procès Benfisseh reporté au 7 décembre    "Entendez-vous dans les montagnes..." de Maïssa Bey traduit en italien    "Mes peintures sont une invitation au voyage"    Sessions de formation théâtrale au profit des jeunes Casbadjis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On vous le dit
Publié dans El Watan le 24 - 10 - 2020

Une cartographie nationale de laboratoires de contrôle adoptée
Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a affirmé, hier à Biskra, qu'«une cartographie nationale des laboratoires de contrôle de qualité, composée de 53 laboratoires sera adoptée avant la fin du premier semestre 2021». «Cette cartographie de laboratoire permettra d'assurer le contrôle de qualité et de conformité des produits locaux et ceux importés destinés à la commercialisation», a précisé le ministre, au cours de l'inspection d'un laboratoire de contrôle de qualité, dans le cadre de sa visite de travail dans cette wilaya. Il a, dans ce sens, détaillé que «cette cartographie englobera 45 laboratoires fixes de contrôle de qualité et 8 autres laboratoires itinérants».
Deux morts dans un accident de la circulation au sud d'El Ménéa
Deux personnes ont trouvé la mort dans un accident de la route survenu vendredi sur la RN-1, au sud d'El Ménéa (Ghardaïa), a-t-on appris auprès de la Protection civile (PC). L'accident s'est produit à 120 km au sud d'El Ménéa en allant vers In Salah (Tamanrasset), lorsqu'un véhicule touristique est entré en collision avec un camion semi-remorque circulant dans le sens opposé, causant la mort sur place des deux passagers (20 et 23 ans) du véhicule touristique, a-t-on précisé. Les corps des deux victimes de sexe masculin ont été évacués par les éléments de la Protection civile vers la morgue de l'hôpital Mohamed Chaâbani à El Ménéa, le plus proche du lieu de l'accident, a ajouté la source. Les éléments de la Gendarmerie nationale ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de cet accident.
Le mufti de Damas (Syrie) tué dans un attentat
Le mufti de la province de Damas, Adnane al-Afyouni, a été tué jeudi dans l'explosion d'une bombe placée à bord de son véhicule près de la capitale syrienne, a rapporté l'agence officielle Sana en dénonçant une attaque «terroriste». Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), le mufti avait joué un rôle de premier plan ces dernières années pour faire cesser les combats dans la province de Damas. Le responsable religieux, âgé de 66 ans, «est mort après qu'une bombe a été placée dans sa voiture dans la ville de Qoudsaya», au nord-ouest de la capitale Damas, a indiqué Sana, en citant le ministère des Affaires religieuses. En septembre 2016, le mufti de Damas avait présidé la prière à la mosquée de Daraya, près de la capitale, où le président Bachar Al Assad avait fait une apparition en public à l'occasion de la fête de l'Aïd El Adha. Daraya était un fief des terroristes qui l'ont évacué depuis. Le mufti Afyouni avait alors déclaré que Daraya devait être un exemple pour «la réconciliation entre tous les Syriens et l'abandon des combats» dans le pays déchiré par la guerre depuis 2011. Les attaques sont devenues très rares dans et autour de la capitale, depuis que les forces gouvernementales ont chassé les terroristes de leurs derniers fiefs en 2018.
Plus de trois millions de cas de Covid-19 en Espagne
Le «nombre réel» de personnes infectées par la Covid-19 en Espagne depuis le début de la pandémie «dépasse les trois millions», a affirmé vendredi le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez. «La situation est grave», a-t-il déclaré dans une allocution télévisée au cours de laquelle il n'a pas annoncé de nouvelle mesure et qui semblait surtout destinée à préparer les Espagnols à de nouvelles restrictions à venir prochainement, lorsque les régions, qui ont les prérogatives en matière de santé publique, se seront mises d'accord avec le gouvernement central. M. Sanchez a rappelé que l'Espagne avait officiellement dépassé cette semaine le cap du million de cas de nouveau coronavirus. Mais il a ajouté que «le nombre réel de personnes infectées (dépassait) déjà les trois millions de nos compatriotes», expliquant cette énorme différence par le fait que la proportion de personnes positives détectées était très faible au début de la pandémie. «Nous détectons maintenant la majorité des cas, environ 70%», a-t-il dit, contre à peine 10% lors de la première vague. Dans les heures qui ont précédé cette allocution, les présidents de plusieurs des 17 régions autonomes du pays avaient annoncé de nouvelles restrictions ou appelé le gouvernement central à imposer le couvre-feu, à l'image ce qui a été fait dans plusieurs pays européens, comme la Belgique ou la France.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.