Situation politique et questions régionales au menu    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Les hirakistes ne lâchent pas prise    Le métro d'Alger fin prêt pour recevoir ses usagers    L'Algérie classée derrière la France et la RDC    L'Algérie, un pays avant-gardiste en Afrique    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    La rue fait monter la pression au Soudan    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    Le MCA met fin à la longue invincibilité de l'ESS    Réunion extraordinaire du BF pour trancher la question    Sit-in des professeurs du primaire à Sétif    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Arrestation de cinq individus : Saisie de 816 unités de boissons alcoolisées    Mondial de Handball: l'Algérie s'incline face à l'Islande (39-24)    Le stress quotidien peut provoquer une dépression    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    LOURDE CHARGE    Lentement ou sans précipitation ?    Grands corps «malades»    Un conclave pour préparer les prochaines opérations de relogement    Les policiers sensibilisent sur le danger de conduire sur le tracé du tram    O. Médéa: L'Olympique force le respect    USM Bel-Abbès: L'équipe montre le chemin à la direction    Valse des entraîneurs: Bricolage et médiocrité préférés au projet sportif    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Arrestation de la directrice d'une résidence universitaire    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    Le RCD fustige le gouvernement    Actuculte    Le retour de Chachnaq    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Chlef: Le versement des pensions de retraite étalé sur 10 jours    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques
Publié dans El Watan le 25 - 11 - 2020

Après l'annonce de l'ouverture d'un nouveau parcours muséal, le Musée des antiquités d'Alger s'est enrichi d'une nouvelle acquisition issue du don d'un particulier.
Les visiteurs et les chercheurs auront bientôt l'occasion de découvrir de nouvelles pièces archéologiques.
Exposées au niveau du pavillon des arts islamiques, ces nouvelles pièces font l'objet d'un don, issues d'un particulier, récemment octroyé. «Le musée s'est enrichi d'une nouvelle acquisition issue d'un don d'un particulier.
Ce sont des pièces de monnaie de la période rostumide», a indiqué Fatiha Ammar, conservatrice du patrimoine et responsable de l'animation et des ateliers pédagogique et de la communication du musée des antiquités d'Alger.
En effet, des pièces archéologiques inédites comme celles-ci, il y en a encore davantage. Avec l'ouverture prochaine du nouveau parcours muséal dans l'aile dédiée aux arts islamiques, plus de 360 œuvres archéologiques vont être exposées au public.
Composées d'objets en céramique, de sculpture, de broderie, de métaux, d'os, de tissage ainsi que de manuscrits, ces pièces inédites conservées dans la réserve du musée des antiquités seront exposées au public d'ici la fin décembre. Il faut savoir que dans ce pavillon dédié aux arts islamiques, trois salles sont déjà ouvertes au public. Il s'agit des salles consacrées à l'Algérie de la période ottomane à l'art moderne.
Ces trois salles regroupent toute l'histoire de l'Algérie musulmane comptée à travers les arts spécifiques. Elles contiennent des spécimens de diverses créations artistiques de la période Omeyyade, abbaside, rostomide, hammadide, almoravide, hafcide... Le parcours suivra par la période ottomane, la continuité de l'art islamique en Algérie à l'époque moderne. Quant à la nouvelle salle, elle sera consacrée aux arts islamiques au Moyen-Orient et au Maghreb. «Les objets exposés seront de nature archéologique et artistique, et seront placés par ordre chronologique», ajoute-t-elle.
Mesures barrières
D'une superficie de 500 m2, le musée national des Antiquités d'Alger est le plus ancien musée d'Algérie, mais aussi l'un des plus anciens du continent africain. Bâti au cœur du centre-ville, mais aussi entre l'Ecole supérieure des beaux-arts, le musée du Bardo et le Parc de la liberté, il est composé de deux pavillons, le pavillon antique et le pavillon des arts islamiques.
Avec le département animation, atelier pédagogique et communication, de nombreuses visites guidées pour les groupes scolaires, les délégations officielles, les touristes sont organisées, mais aussi des expositions et des journées d'étude. «Pendant les ateliers pédagogiques, nous faisons du modelage pour la fabrication de mosaïque, des décorations sur les carreaux.
Nous montrons également comment réaliser des lampes à l'huile», explique la conservatrice, Fatiha Ammar. Après plusieurs mois de fermeture en raison de la propagation du coronavirus, des mesures de prévention strictes ont été adoptées pour pouvoir accueillir les visiteurs en toute sécurité.
Les visites libres sont autorisées avec une limite de 10 personnes à l'intérieur du musée tout en respectant les distancions de sécurité. Cependant, les visites de type groupe scolaire sont malheureusement toujours suspendues.

Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.