L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Boumala victime de son paradoxe    La dernière ligne droite    Les nouvelles instructions du Président Tebboune    Le baril fait du yoyo    L'UGTA se fâche    Les chantiers de Khaldi    Sabri Boukadoum à la tête d'une délégation de haut niveau    Macron pointe la volonté de réconciliation malgré des «résistances»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Boukadoum et Beldjoud en visite de travail en Libye    La grande menace des riches    Brèves    Une AGE à refaire    Révolution dans le football européen    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Le feu vert de Tebboune    163 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    La Confédération des syndicats algériens tire la sonnette d'alarme    Le spectacle vivant réclame des aides    Le patrimoine musical algérien en deuil    «Chaque rôle apporte un plus...»    Déstockage d'importantes quantités pour faire baisser les prix    Vers la mise en place d'une charte    Une grande voix du style assimi s'éteint    Macron commente les propos de Djâaboub    Commémoré sous le signe de «la consolidation des acquis»    Installation du nouveau chef de Sûreté de la wilaya de Tipasa    L'AC Milan, la Juventus et l'Inter se sont prononcés pour la Serie A    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Sahara occidental: le Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    FAF : La passation de consignes entre Zetchi et Amara demain    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    C'est l'escalade !    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Kafteji    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    6 ans de prison pour deux anciens DG    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JS Kabylie : A la recherche d'un nouveau souffle
Publié dans El Watan le 13 - 01 - 2021

Après une série de bons résultats sous la direction de Youcef Bouzidi, la JS Kabylie s'est replongée dans l'incertitude en s'inclinant lundi (1-2) face à l'USM Alger. Les joueurs du coach Denis Lavagne concèdent ainsi leur deuxième défaite dans leurs bases et perdent déjà un total de 8 points à domicile.
Même si l'équipe locale avait présenté un meilleur visage comparativement aux dernières sorties en championnat et en Coupe de la CAF, il n'en demeure pas moins que des lacunes restent à combler sur tous les plans pour atteindre le niveau escompté et rivaliser avec des grosses cylindrées comme l'ESS, le CRB et les équipes engagées en Coupe de la CAF.
Le technicien français, qui aspirait à mieux pour l'entame de son challenge à la tête des Jaune et Vert, est rentré bredouille aux vestiaires à la fin du match. Une désillusion de trop et des questions quant à aux capacités de résurgence du groupe qui vise un trophée, selon la feuille de route tracée par le président de la formation kabyle pour la saison en cours.
Certes, il n'est jamais trop tard pour repartir de l'avant afin de s'approcher du carré de tête en prévision du finish espéré par les dirigeants du club, mais il faut admettre que l'instabilité qui mine la JSK tant au niveau du management technique que de l'effectif n'a fait que freiner le plan de relance promis par le président Chérif Mellal lors de son intronisation en 2018.
En plus des 41 joueurs partis exercer leurs talents ailleurs, la JSK a consommé 9 entraîneurs en l'espace de trois années, dont 2 limogés depuis le début de la saison 2020/2021. La stabilité qui était la marque de fabrique du club détenant le plus de titres en Algérie a pris un sérieux coup et les répliques se font ressentir aujourd'hui au niveau des résultats. Des supporters, qui se sont manifestés sur les réseaux sociaux à la fin de la rencontre, estiment que c'est le retour à la case de départ après le redressement opéré par Youcef Bouzidi en un mois de travail ponctué d'une qualification au prochain tour de la CAF aux dépens de l'US Gendarmerie Nationale du Niger (victoire en aller et retour).
D'autres soulignent que le club a besoin de renforcer ses rangs au plus vite, surtout en attaque, qui demeure le maillon faible de l'équipe. Selon des observateurs, la JSK ne dispose pas d'un effectif performant lui permettant de rivaliser avec des équipes solides, notamment sur le plan continental, où les camarades de Ammar El Orfi auront affaire à des équipes chevronnées, à commencer par le Stade Malien leur prochain adversaire.
Après avoir visionné les matchs de la JSK au lendemain de son arrivée à Tizi Ouzou jeudi dernier, le nouvel entraîneur des Canaris a reconnu avoir constaté des faiblesses et des insuffisances dans le jeu, insistant sur la nécessité de gagner le maximum de matchs pour espérer atteindre l'objectif tracé par la direction du club. Les ambitions du coach Denis Lavagne seront mises à l'épreuve du terrain lors des prochains rendez-vous.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.