Ihsane placé sous contrôle judiciaire, Khattou jugée le 25 mai    Haut Conseil de Sécurité : Rachad et MAK classés «organisations terroristes»    Eau : la poursuite de la distribution durant plusieurs mois tributaire de la disponibilité des ressources    Coronavirus: 208 nouveaux cas, 133 guérisons et 7 décès    EdF: Benzema, Di Meco comprend Deschamps    Paix en Libye: Boukadoum appelle le CPS de l'UA à unir ses efforts avec l'ONU    Médiateur de la République: fin de fonction de Karim Younes, nomination de Brahim Merad    JSMB - RCA, duel entre le leader et son dauphin    MCO-WAT en vedette    "Nous ne sommes pas encore qualifiés"    Algérie-Egypte: pour une coopération dans le domaine des micro-entreprises    Sous le sceau de la pandémie    La normalisation avec l'Etat d'Israël cautionne les crimes de l'occupant sioniste    Des directives pour parer à l'urgence    L'AC Milan freinée dans sa course à la LDC    Dimanche de penalties et d'accusations    Education: La révision des statuts des travailleurs débattue    «La prévention reste le meilleur moyen», selon le Pr Yacine Kitouni    Campagne de contrôle des motocyclistes    C'est parti pour les épreuves d'éducation physique et de sport (EPS)    Sous le thème «Musée et Mémoire. Les objets racontent votre histoire»    Pierre Augier, Mouloud Mammeri, Frantz Fanon, Germaine Tillon et beaucoup d'autres    Les candidatures ouvertes jusqu'au 15 août    Une autre nuit d'horreur à Ghaza    Un fonds spécial pour l'argent détourné    "Des labos d'analyses seront installés dans les aéroports"    Un vrai casse-tête    Découverte de la galère portugaise    Qui part, qui reste ?    L'EXAMEN DU DOSSIER DE LOUNÈS HAMZI DE NOUVEAU REPORTE    38 hirakistes condamnés de 6 à 18 mois de prison ferme    "Faire obstacle aux discours haineux"    Les pays normalisateurs devraient avoir honte de leur position face aux crimes de l'occupant sioniste    Le parti de "Sawt Echaâb" plaide pour une solidarité mondiale avec la Palestine    Inauguration de l'exposition "expressions artistiques de terre et de feu"    Le dénuement du portemonnaie    Hydrocarbures: Sonatrach signe avec le norvégien Equinor    Une solution pour Ghaza !    Samir Hadjaoui est décédé    Une loi «spécifique et exhaustive»    La communication fait défaut    Les indépendants chez Charfi    Les mercenaires de la politique    Début des vaccinations à grande échelle en Afrique du Sud    Cinq terroristes présumés tués près de la frontière algérienne    De quoi sera fait l'après-Covid?    Frida à l'affiche    Boudjima renoue avec le Salon du livre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Je serai aujourd'hui à Tizi Ouzou"
Denis Lavagne, nouvel entraîneur de la JSK
Publié dans Liberté le 07 - 01 - 2021

La page Youcef Bouzidi est tournée à la JSK puisqu'il a coaché son dernier match sous les couleurs kabyles mardi en Coupe de la CAF face à l'US Gendarmerie nationale du Niger. Son successeur, le Français Denis Lavagne, a déjà trouvé un accord officiel avec la direction du club kabyle.
Joint par téléphone chez lui au Havre, mardi soir après la qualification de la JSK en Coupe de la CAF, l'ex-coach du CS Constantine nous a confirmé son arrivée à Tizi Ouzou pour aujourd'hui jeudi.
"C'est bon, tout est réglé avec les dirigeants de la JSK qui m'ont obtenu une autorisation d'entrée en Algérie et une réservation d'avion, et il ne me reste plus qu'à récupérer mon visa au consulat d'Algérie à Paris-Pontoise pour rentrer en Algérie ce jeudi", nous a déclaré le nouvel entraîneur de la JSK.
Né à Béziers, dans le sud de la France, le 9 juillet 1964, donc âgé de 57 ans, Denis Lavagne a grandi au centre de formation réputé du Havre et a évolué comme milieu de terrain et défenseur central au HAC puis au FC Rouen, à l'AS Béziers et à l'Olympique d'Alès, avant de se convertir comme entraîneur sous la coupe de son père Léonce Lavagne, lui aussi ancien footballeur à Béziers, Paris et Rouen, avant de faire une longue carrière d'entraîneur au Havre, à Alès, à Nîmes et à Bastia.
Pour la petite histoire, il faut savoir que Denis Lavagne a évolué comme joueur et effectué ses débuts d'entraîneur adjoint sous la houlette de... son propre père durant cinq saisons avant de prendre son destin en main.
C'est dire que la famille Lavagne a toujours baigné dans le football de haut niveau, puisque le nouveau coach de la JSK a entraîné ensuite le club français de l'AS Béziers en Ligue 2 française, avant de mettre le cap sur l'Afrique où il prit les destinées de Coton Sport de Garoua durant quatre saisons avant de diriger l'équipe nationale du Cameroun lors de la saison 2011-2012.
Après son passage au Cameroun, Lavagne a travaillé au Maghreb où il dirigea l'ES Sahel, l'Ittihad d'Alexandrie, le MAS de Fès, El-Hilal de Khartoum puis le CS Constantine en 2018-2019.
"Disons que je garde un bon souvenir de mon passage à Constantine, où nous avions enchaîné quatorze victoires d'affilée, mais j'estime que je n'ai pas été soutenu dans mon travail alors que nous avions réalisé aussi un bon parcours en Ligue des champions africaine et en Coupe d'Algérie, mais disons que tout cela relève du passé.
Maintenant, place à la JSK où il y a un bon coup à jouer avec une équipe jeune et talentueuse, mais qui nécessite certainement quelques correctifs dans son organisation collective, ce qui viendra avec le temps et le travail", avoue le nouveau kabyle qui donne la nette impression de bien connaître la composante de sa nouvelle équipe et la grande popularité de la JSK en Algérie mais aussi à l'étranger.
"J'avoue que j'ai vu plusieurs matchs de la JSK cette saison, y compris le dernier match de Coupe de la CAF contre les Nigériens, et je pense que l'équipe a retrouvé confiance avec les bons résultats enchaînés ces dernières semaines.
J'ai déjà noté les points forts de l'équipe à améliorer et bien sûr ses points faibles à combler au plus vite", dira encore Denis Lavagne, qui conclut : "Je suis fier d'entraîner désormais un club prestigieux comme la JSK que j'ai déjà croisé à deux reprises du temps où j'entraînais le Coton Sport du Cameroun, et je pense qu'un tel challenge est intéressant, pour peu que tout le monde adhère à mon programme de travail et ma méthode de gestion d'un club de haut niveau."

Mohamed HAOUCHINE

Iboud annule une conférence de presse
Le porte-parole de la JS Kabylie, Miloud Iboud, n'a finalement pas tenu la conférence de presse prévue dans la matinée d'hier au siège du club. En effet, une altercation avec un supporter qui s'est présenté devant le siège avait poussé le responsable kabyle à annuler carrément le point de presse. Le porte-parole de la JSK, Miloud Iboud, a annulé la conférence de presse qu'il devait animer au siège du club ce matin à 11h.
Offusqué et touché dans son amour-propre par des propos déchirants venant d'un supporter qui lui a balancé : "Toi, tu ne fais pas partie de l'histoire de la JSK". "L'ancien capitaine international emblématique des Canaris a quitté immédiatement le siège en annonçant l'annulation du point de presse qu'il devait tenir", assure la JSK dans un communiqué.

A. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.