La BADR vulgarise ses produits    Le choix cornélien des membres du BF de la FAF    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    Garcia encense (encore) Slimani    Les ménages à rude épreuve    Des brigades de l'APC et du commerce sur le qui-vive    La valorisation économique au menu    Le parcours du combattant des candidats indépendants    Des dossiers lourds en voie de finalisation    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    L'AG élective «bis» de la FABB le 24 avril    Les Canaris en mode nocturne    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    C'est l'escalade !    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Retard dans le versement des salaires «La dignité de l'enseignant est une ligne rouge»    Poulet kedjenou    Boukadoum en visite de travail en Libye    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    Le Musée des beaux-arts d'Alger restaure des œuvres de Rodin    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    6 ans de prison pour deux anciens DG    Garde à vue prolongée pour les manifestants arrêtés vendredi    À Chypre, l'héritage des Templiers est une réalité    L'Algérie a besoin d'un baril à plus de 169 dollars    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    3 décès et 156 nouveaux cas    La Juventus récolte déjà les fruits du projet de Super Ligue    Les exigences de la CNCC    Naima Ababsa: une digne représentante de la chanson algérienne dans la diversité de ses genres    Christopher Ross: La décision de Trump sur le Sahara Occidental «irréfléchie» et «dangereuse»    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    Ghazaouet: Les eaux pluviales provoquent des éboulements    Es-Sénia: Démolition de quatre constructions illicites    Profession: Auto-serveur    L'heure du bilan n'a pas encore sonné    Le Niger s'enfonce dans la tragédie    Le deuxième remplissage aura lieu en juillet et août    Le sempiternel casse-tête du transport    Les autorités annoncent de nouvelles mesures sanitaires    Un "rendez-vous marquant" pour Ammar Belhimer    «Rachad doit être classé organisation terroriste»    Intolérable gaspillage!    Conclave des opérateurs de l'Ouest    Le buste d'Audin fait polémique    «J'ai enseigné tamazight, clandestinement»    Les enfants des zones d'ombre invités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Célébration de la Journée internationale de la langue maternelle
Publié dans El Watan le 27 - 02 - 2021

Depuis samedi, et ce, jusqu'à demain dimanche, la wilaya de Chlef abrite les festivités nationales de la Journée internationale de la langue maternelle, en présence du secrétaire général du Haut-Commissariat à l'amazighité, Si El Hachemi Assad, des autorités de la wilaya, de citoyens et d'associations culturelles de la région et d'autres wilayas.
L'ouverture de la manifestation à la maison de la Culture de Chlef a été marquée par une allocution du SG du HCA qui a souligné la place et l'importance qu'occupe l'amazighité dans le pays. «La célébration de cette Journée internationale est une occasion pour faire le bilan des acquis obtenus autant sur le plan institutionnel que sur le terrain durant un quart de siècle (25 ans) depuis la création du Haut-Commissariat à l'amazighité. Le choix de la wilaya de Chlef pour abriter cette fête n'est pas fortuit, mais il est justifié par l'engagement effectif des différentes composantes de la société pour le développement local de la langue amazighe», a-t-il souligné.
Et de poursuivre : «Il nous est offert ici une opportunité pour confirmer que l'amazighité est un élément de la cohésion sociale, un nutriment essentiel de la communauté nationale rassemblant tous les Algériens, qui est un des liens de la symbiose et de la diversité culturelle et linguistique issus d'une réalité sociologique et anthropologique, dont nous devons être fiers.» Il faut rappeler que la célébration de la Journée internationale de la langue maternelle est consacrée par l'Unesco le 21 février de chaque année.
Il est précisé que le choix par cette organisation du «multilinguisme dès la première enfance comme thème de l'année en cours encourage la diversité linguistique par l'inclusion des langues en usage en Algérie dans le système éducatif et la vie sociale...».
Outre des conférences animées par des professeurs universitaires, le programme de célébration comprenait des activités littéraires, éducatives, culturelles et artistiques. Y participent aussi les associations Tifaouine de Beni Haoua (Chlef), Numidia (Oran) et la crèche An-Nahl de Hydra (Alger). La wilaya de Chlef a mobilisé tous les moyens pour la réussite de ces journées organisées à Chlef et à Beni Haoua, sur le littoral est de la région.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.