Conflit au Sahara occidental : le Conseil de sécurité opte pour l'inaction    Covid-19 : aménagement de l'horaire de confinement partiel à domicile dans 9 wilayas    "La majorité" des contrôleurs de commerce sont sur le terrain en dépit de la grève    Emouvantes obsèques de la moudjahida Annie Fiorio-Steiner à Alger    Législatives du 12 juin : Les délais pour le dépôt des dossiers de candidatures prorogés    Coronavirus: 189 nouveaux cas, 135 guérisons et 9 décès    Tribunal Sidi M'hamed: Saïd Djabelkhir condamné à 3 ans de prison ferme pour offense à l'Islam    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Que faire pour réguler le marché ?    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    La JSK y est presque, l'ESS rate le coche    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    «Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    Grandiose marche nocturne à Akbou    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    15 quintaux de kif marocain saisis    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    Brèves    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La face cachée de Mammeri
PARUTION
Publié dans El Watan le 28 - 02 - 2021

On connaissait Mouloud Mammeri l'écrivain, l'anthropologue, le linguiste et le symbole de la réappropriation de la langue et de la culture berbères. Que sait-on de l'engagement politique de l'intellectuel ?
De ses activités clandestines avant et pendant la guerre de Libération nationale ? De ses déboires avec les autorités coloniales puis avec les gouvernements de l'Algérie indépendante ? Dans les textes recueillis et annotés par Hafid Adnani, Tassadit Yacine nous révèle la face cachée de l'auteur de La Colline oubliée. Traîné dans la boue par les faussaires de l'histoire, marginalisé par les bricoleurs officiels d'une identité factice, le résistant tranquille finira par être réhabilité par les nouvelles générations d'intellectuels et de militants, pour lesquels il est devenu un repère de rigueur et d'éthique.
Le porte-voix universaliste des dominés, l'amusnaw, qui a transformé le stigmate en emblème, repose désormais du sommeil du juste au Panthéon de l'histoire, parmi les grands hommes – et les grandes femmes – qui éclairent le chemin de l'humanité vers son émancipation. Tassadit Yacine, anthropologue, spécialiste du monde berbère, est directrice de recherches à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) et membre du Laboratoire d'anthropologie sociale du Collège de France.
Son chemin a croisé celui de Mouloud Mammeri, avec lequel elle a longtemps travaillé et créé, en 1985, la revue Awal, cahiers d'études berbères, avec le soutien de Pierre Bourdieu. Hafid Adnani, né à Bgayet en Algérie, est agrégé de mathématiques et cadre de l'éducation nationale en France. Il anime depuis plusieurs années l'émission «Awal» sur Berbère télévision. Il est, par ailleurs, le président de l'association Tamusni, pour la sauvegarde et la promotion du «fait» berbère et pour le dialogue avec les autres langues et cultures.

La face cachée de Mammeri
Tassadit Yacine
Hafid Adnani
Koukou éditions
187 pages
Prix public TTC : 800 DA

Site Web : www.koukou-editions.com
Courriel : [email protected]
Facebook : facebook.com/koukou.editions
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.