Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    La FAF appelle à une large vaccination    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ath Kouffi (Tizi Ouzou) : Les villageois réalisent un projet d'AEP
Publié dans El Watan le 19 - 06 - 2021

Les habitants du village Ath Kouffi se mobilisent pour réaliser une conduite d'AEP à partir d'une source de montagne, sur une distance de sept kilomètres.
C'est la mobilisation générale chez les habitants d'Ath Kouffi, dans la commune de Boghni, à 50 km au sud de Tizi Ouzou. Les villageois ont, encore une fois, pris leur courage à deux mains pour se prendre en charge et engager un projet d'envergure.
Ayant perçu l'arrivée imminente des pénuries d'eau en raison de la faible pluviométrie, les citoyens de cette localité ont décidé ainsi de réaliser une conduite d'alimentation en ce liquide vital, et ce, à partir de Thinzer, la plus grande source du Djurdjura.
Cette initiative est prise d'un commun accord par les habitants qui ont entrepris, depuis plusieurs jours, des volontariats dans le cadre de ce projet qui se veut, selon ses initiateurs, comme une nécessité absolue surtout avec les pénuries d'eau potable récurrentes que connaît la région. La conduite d'AEP sera réalisée sur une distance de sept kilomètres.
Une mission très difficile, soulignent des villageois qui comptent seulement sur les moyens de la population locale et leur main-d'œuvre pour concrétiser ce projet. «L'objet de ces travaux est d'anticiper la crise qui s'annonce très tôt cette année. Il s'agit de poser une conduite sur une longueur de 7 km à partir de la source de Thinzer se trouvant sur les hauteurs d'Ath Kouffi.
Les habitants de notre village se sont mobilisés comme un seul homme pour défier les contraintes», nous confie Zohir Mameri, tout en exprimant sa reconnaissance à l'égard de ses concitoyens qui contribuent à la réussite de cette initiative. Celle-ci montre encore une fois, a-t-il estimé, la prise de conscience des habitants des villages de la Kabylie profonde qui réalisent des travaux d'intérêt général avec les cotisations et les dons des citoyens qui ne comptent que sur leur volonté pour venir à bout de la soif.
Solidarité
Acheminer de l'eau potable sur une distance de sept kilomètres n'est pas une chose facile, d'autant plus que les volontariats se font en ces journées de chaleur caniculaire. Mais, avec la solidarité de tout un chacun, le chantier avance sensiblement. D'ailleurs, la cadence des travaux a épaté plus d'un, surtout que la pose de la conduite s'approche doucement mais sûrement du bout du tracé.
Elle va alimenter tous les quartiers d'Ath Khoufi qui s'illustre par une parfaite symbiose, notamment dans le cadre des projets d'intérêt citoyen. Il est, en outre, important de rappeler que les mêmes villageois se sont déjà distingués par une action de mobilisation grandiose, il y a quelques années.
Ils sont habitués à ce genre d'actions pour le bien-être commun. Ainsi, les citoyens de cette contrée ont déjà procédé à l'élargissement d'un tronçon routier de plus de huit kilomètres.
Et ce, avec les cotisations collectées auprès de la population locale et les contributions des émigrés du village. L'esprit d'entraide n'a jamais quitté Ath Kouffi, ce grand village qui compte une population estimée à 9000 habitants et plus de 500 martyrs tombés au champ d'honneur durant la guerre de Libération nationale.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.