Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    Exception d'inconstitutionnalité: Le plaidoyer de Louh    Tébessa: Un programme d'urgence pour l'eau potable    Argent de la diaspora: Les Algériens, derniers de la classe    Leurs dossiers acceptés mais ils ne peuvent accéder au site pour le paiement: Sit-in des souscripteurs devant la direction régionale de l'AADL    Un pacte self-service    FAF - Coupe d'Algérie (1/32e et 1/16e de finale): Place aux émotions et gare aux surprises !    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Axe Gdyel - Hassi Ben-Okba: Un octogénaire meurt dans une collision entre un camion et une voiture    Tebessa: 2 à 15 ans de prison dans une affaire de terrorisme    Affaire du magistrat tué à Sidi Bel-Abbès: L'épouse de la victime, sa fille et un complice écroués    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Karim Wade saisit la Cour de justice de la Cedeao pour pouvoir être candidat    Kia Al Djazair introduit le GPL sur 3 de ses modèles    Land Rover Algérie : Plusieurs offres promotionnelles aux ateliers SAV    Des milliers de manifestants marchent pour les libertés    Le FLN pour une nouvelle sérénité    1ère Foire commerciale intra-africaine Participation de l'Algérie au Caire    Copa Libertadores : River Plate s'adjuge le titre face à Boca Juniors    Le poids de la crise    La poursuite de l'ouverture chinoise renforcera sa croissance    Les solutions "miracles" de Chakib Khelil    Benghabrit hausse le ton et menace…    Un test de dépistage en 10 minutes    Ouyahia contrarié ?    18ème Salon AutoWest : L'industrie automobile nationale à l'honneur    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    La vie perturbée de la CAN-2019    Un pacte mondial sur les migrants mort-né    Six personnes ont trouvé la mort en 24 H    «Prémunir le retour à la décennie noire qui a failli détruire l'Etat national»    Ghezzal retrouve la compétition    L'Algérien Ferhat retrouve ses talents de passeur    L'ONPLC annonce l'élaboration d'une cartographie des dangers de corruption    Nabila Goumeziane : «L'œuvre de Mohya, une référence de notre patrimoine»    «Am not your negro» et «L'autre côté de l'espoir» lauréats des Grands prix    «Brossi» décroche la «Grappe d'Or»    ORAN : 2 ‘'passeurs'' arrêtés et une barque saisie    Repêchage de deux corps sans vie sur deux plages de Ben M'Hidi    Le communiqué déroutant de la coalition    «C'est un jour important pour moi»    AUDI, la marque surprise du salon Autowest    Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le siège d'El Watan pour bientôt
Dix ans de tracasseries ont retardé sa concrétisation
Publié dans El Watan le 08 - 10 - 2010

El Watan, installé dans les anciens locaux du ministère de l'Enseignement supérieur à la maison de la presse de la place du 1er Mai, accueillait, en plus de la rédaction du quotidien, les équipes de l'hebdomadaire arabophone d' El Waqt et celles de l'édition sportive Olympic, disparus après quelques années d'activité.
Ses différents services se trouvaient au dernier étage de la maison de la presse, mais avec le temps, les exigences professionnelles du journal, qui a acquis une importance indéniable dans le paysage médiatique national et régional, font sentir le besoin de locaux plus fonctionnels que ceux occupés actuellement. «On est à l'étroit dans notre siège actuel. La rédaction est devenue plus importante. Même problème pour les autres services. La décision de construire un nouveau siège remonte à près de 10 ans. En 2002, El Watan a acquis aux enchères un lot de terrain de 700 m2, patrimoine d'une entreprise publique dissoute, à l'avenue des Fusillés (Ruisseau). Sauf que quelques mois après, le passage du tracé du tramway a fait que l'Etat décide d'exproprier des propriétaires, dont El Watan, retardant ainsi de plusieurs années la réalisation du projet», nous dit, quelque peu contrarié, le directeur de la publication, Omar Belhouchet, attirant l'attention que la wilaya d'Alger a proposé d'indemniser El Watan, mais la direction a préféré avoir un terrain en échange, «chose faite puisque le nouveau lot sur lequel sera construit le siège est situé au quartier Oasis (partie nord de la commune de Kouba)».
Le directeur, qui a suivi de près les différentes étapes de réalisation d'un projet que la direction aurait voulu voir se concrétiser il y a près de dix ans, fait remarquer qu'un travail a tout de même été fait durant toutes ces années. «Un travail d'architecture a été engagé, entre temps. Des équipes de l'administration d'El Watan ont même été envoyées en mission dans des rédactions en France pour s'imprégner des réalités de journaux aussi prestigieux que le Monde ou encore Ouest-France, leaders incontestés de la presse écrite de l'autre côté de la Méditerranée», relève M. Belhouchet.
Projet important à l'architecture imposante…
Les travaux du siège, de même envergure que celui de la rue des Italiens à Paris, est projeté à la rue Boudjaâtit de la cité Oasis, à Kouba. Selon les recommandations de la direction du journal, l'implantation du projet au cœur de la ville «doit préserver l'intégration de la rédaction dans le tissu social et économique local et offrir une adresse facilement identifiable à tout le monde». A l'aspect architectural très moderne, le siège de 7 étages, en plus des sous-sols, regroupe plusieurs services, autrefois éparpillés : la rédaction spacieuse type open space, des salles de réunion, des locaux techniques, un auditorium d'une centaine de places, des services photo et web, un restaurant et des espaces de détente, en plus de l'indispensable parking.
Les lecteurs du journal auront — nombreux à venir dans la rédaction du quotidien — accès facilement à ce siège qui sera desservi par la station «multimodale» (métro, tramway, bus et téléphérique, réunis au même endroit) située plus bas, au Ruisseau. L'identité visuelle sera marquée, indique-t-on dans l'étude esquissée, confiée à l'architecte Ahlouli Hamid, par des enseignes installées au niveau de la vitrine de la partie commerciale au rez-de-chaussée et sur la façade vitrée de l'immeuble reconnaissable parmi d'autres.
Selon toujours les recommandations de la direction, le traitement des espaces intérieurs se caractérisera par un choix homogène et restreint de matériaux pour tous les espaces de travail. «Les coloris et les matériaux choisis reflèteront une ambiance qualitative empreinte de sérénité. Les espaces réservés à l'accueil des clients resteront en harmonie avec ceux du travail», souligne-t-on. El Watan, qui a déjà réussi le pari de se placer parmi les plus grands journaux dans l'espace francophone par son travail de qualité, saura montrer que des efforts plus importants pourraient être toujours engagés au service du lecteurs toujours exigeant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.