PARQUET GENERAL PRES LA COUR D'ALGER : Les dossiers de 12 personnalités remis à la Cour Suprême    PRESIDENTIELLE : 2 candidatures déposées au Conseil constitutionnel    AADL 1 : Plus de 4 750 logements attribués au niveau national    ORAN : 590 surveillants de baignade pour les 34 plages autorisées    Quatre narcotrafiquants arrêtés à Tlemcen    Le président insiste sur son départ, l'ère Hyproc loin de commencer    Le projet de loi sur les hydrocarbures finalisé    La Palme d'or pour le «Parasite» de Bong Joon-ho    Man City : Un milieu belge pour remplacer David Silva ?    Une bande de malfaiteurs neutralisée    Campagne sur les risques liés à la saison estivale    Barça : Bartomeu prévoit des arrivées mais également des départs    Ligue 1 Mobilis: Le programme des rencontres de la 30ème journée    Trump relativise les tirs de missiles nord-coréens    La police diffuse de nouvelles photos du suspect    Les raisons d'une visite    Lotfi Cheriet retournera-t-il à l'Arav ?    Sahli et Belaïd se retirent de la course    Transition : la mort de l'article 102    Flambée des cours et tension sur les devises en vue    Mellal : "J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive"    Belaïli et l'EST se rapprochent du sacre    Les itinéraires-bis vers la capitale, les impers noirs ou gris et tous les chemins qui ne mènent pas à Achgabat !    Benflis : "Bensalah et Bedoui sont disqualifiés"    Grève de deux jours à partir de mardi    Venezuela: Guaido refuse tout "faux dialogue" avec Maduro    Galettes de légumes    5 224 élèves aux examens de 5e    Sachez que…    Téhéran dénonce la surenchère américaine    Le public algérois renoue avec le fado    Baâziz enflamme le public à Dar Abdeltif    Le retour de Kamel Ferrad    Le pessimiste, cet ennemi du bonheur    Un éveil populaire pour une Algérie disruptive (Partie 1)    Skikda : Prison ferme pour cinq douaniers    Le RCD demande à la justice de convoquer Abdelaziz Bouteflika    Tiaret: Des travailleurs sans salaire depuis 30 mois    Tlemcen: Un cinquième groupe de soutien à Daech démantelé    Volley-ball - Coupe d'Algérie messieurs: Le GSP sans problème    Des adoptions dans un climat délétère    La liste s'allonge    Le président Trump effectue une visite au Japon    L'activité en baisse de 85%    Lâche agression d'une fonctionnaire    Tahar Djaout était assassiné    2019: l'Année de l'Algérie à Cannes    Abdelkrim Tazaroute lui consacre une biographie Vibrant hommage à Brahim Izri    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tout Cherchell miellé
4e édition de la foire du miel
Publié dans El Watan le 28 - 10 - 2010

Une nuée d'abeilles avait envahi l'enceinte de la maison de jeunes
de Cherchell à l'occasion de la tenue de la Foire du miel.
Une vingtaine d'apiculteurs venus des wilayas d'Alger, Blida et Tipasa exposent et vendent une variété multiple de miel et ses dérivés. Des enseignants en retraite profitent des moments ensoleillés pour rallier «ce grand rucher éphémère», afin de s'imprégner du monde secret des abeilles et des techniques utilisées par les apiculteurs. L'on trouve dans cet espace de la maison de jeunes du miel multiflore (de toutes fleurs), de jujubier, de chardon, d'eucalyptus, de carotte sauvage, d'agrumes, d'euphorbe et de pollen.
Des exposants - en majorité des universitaires -, qui se sont impliqués dans l'apiculture, expliquent aux visiteurs les propriétés de chaque catégorie de miel et son utilité. La transhumance est devenue une pratique courante chez les apiculteurs. Saïda, El Bayadh, Djelfa, Laghouat, Biskra, Mostaganem, M'sila, Tizi Ouzou et, bien entendu, la Mitidja sont les destinations des ruches.
Certains exposants font découvrir les pommades faites à base de miel, d'huile d'olive et de cire d'abeilles, ainsi que les masques que beaucoup de femmes utilisent pour leurs visages. Les prix du miel diffèrent. «Si le miel est produit dans une wilaya lointaine, déclare cet apiculteur de Douaouda, nous sommes contraints de tenir compte de nos frais et de nos charges dépensés lors de la transhumance», ajoute-t-il.
Un autre jeune apiculteur d'Attatba, titulaire d'une licence en sciences commerciales, après avoir été au chômage, s'est lancé dans l'apiculture sans avoir bénéficié d'aucune aide de l'Etat. Il avait effectué un stage au CFPA d'Attatba pour décrocher le diplôme d'apiculteur. Le directeur des forêts de la wilaya de Tipasa intervient : «Notre administration des forêts est en mesure de prendre en charge dans l'immédiat 1000 apiculteurs.
L'abeille protège nos forêts ; notre intérêt consiste à développer l'apiculture et encourager les jeunes filles et garçons à s'investir dans ce créneau», enchaîne-t-il. Cette 4e édition de la Foire régionale du miel, qui s'achève le 30 octobre, aura eu le mérite de susciter des débats à l'occasion des retrouvailles entre les citoyens et les exposants, alors que les abeilles venues des contrées lointaines butinent au niveau de chaque stand.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.