Constitution: les animateurs de la campagne insistent sur l'importance d'aller voter en masse    Anniversaire de la Guerre de libération: le Musée central de l'armée abrite un programme riche    Message du Président Tebboune à l'occasion de la Journée nationale de la presse    CPA: lancement inaugural de la finance islamique ce dimanche    Boukadoum prend part à la 16e réunion des ministres des AE du Dialogue 5+5    Le projet d'amendement constitutionnel nécessite un "avis consensuel"    Impératif de coordonner les efforts des journalistes algériens et sahraouis pour le droit à l'expression    Ouverture de plus de 91 000 postes d'emploi en 2021    Classement Fifa: l'Algérie gagne cinq places    Arsenal: Özil, la mise au point d'Arteta    Coronavirus : 266 nouveaux cas, 136 guérisons et 8 décès    Manchester City: Fernandinho absent au moins un mois    Mawlid: une campagne de sensibilisation sur les dangers des produits pyrotechniques    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Macron et l'arabe    «Le sigle FLN doit être restitué au peuple»    La liberté dans le respect de l'autre    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Musulmans de France, tous coupables ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





10ème édition de la Foire nationale du miel : Les apiculteurs n'on plus le bourdon
Publié dans Le Financier le 26 - 11 - 2010

Ceux ne sont pas moins d'une quarantaine d'apiculteurs représentant plusieurs wilayas du pays qui exposent en ce moment même outre leurs miels, d'autres produits apicoles, à l'occasion de la foire internationale du Miel d'Alger qui se tient du 25 novembre au 4 décembre au niveau de la Coopérative apicole de Gué de Constantine.
Quelque 13 variétés de miel y sont été exposées en plus d'autres produits apicoles comme la cire au naturel ou transformée à des objets de décoration. Selon l'APS, la manifestation connaît un intérêt grandissant, tellement, que plusieurs d'entre eux n'ont pas pu participer à cette édition vu l'espace réduit de la coopérative. De plus, cette édition «marque l'évolution significative de la production de cette filière au cours de ces deux dernières années avec une production de 48.000 tonnes contre 33.000 tonnes en 2008», selon un des organisateurs. Ambitieux, et optimistes, les protagonistes projettent même d'atteindre les 100.000 tonnes de production de miels d'ici 2014. Surtout, que la filière bénéficie dorénavant de l'intérêt des autorités de l'état. Et l'inauguration de cette manifestation commerciale par le ministre de l'agriculture lui-même en atteste. D'ailleurs, la visite de ce dernier a permis aux apiculteurs de poser au premier responsable du secteur les problèmes liés, entre autres, à la commercialisation, à l'exportation, à la formation, aux pesticides qui menacent les insectes ainsi que l'absence d'un laboratoire d'analyse spécialisé, auxquels ils font face. «Notre miel est stocké dans nos maisons, alors que notre produit est très demandé à l'étranger», affirment certains. »Nous avons des miels mono-floraux très recherchés, mais nous ne pouvons pas l'exporter à cause de l'absence d'un laboratoire d'analyses répondant aux normes internationales'', regrettent d'autres. En réponse a ces doléances, le ministre a annoncé quelques mesures au bénéfice de la filière, notamment de la création de centres pédagogiques spécialisés dans l'apiculture au niveau des parcs naturels, et l'ouverture prochaine d'un grand espace commercial au niveau de la capitale, qui constituera un espace de promotion des produits du terroir, dont le miel. Le ministre a également appelé les apiculteurs à s'organiser en vue de faire des propositions de labellisation de leurs produits. Pour rappel, la filière apicole algérienne compte un effectif de 20.000 apiculteurs et 1,5 million de ruches. Paradoxalement, le pays importe en moyenne 150.000 tonnes de miel par an, qui provient de Thaïlande, de Turquie, d'Arabie Saoudite et des Etats-Unis, alors que l'Algérien ne consomme que 80 gr/an contre 700/gr pour un Français, et 900 grammes pour un Suisse. Le ministre n'a pas manqué à ce titre de souligner l'importance de cette filière dans le développement de la production agricole, notamment l'arboriculture. Il a promis en outre aux apiculteurs de les «accompagner avec force», et les a appelé à relever le défi d'atteindre l'objectif de 100.000 tonnes d'ici 2014.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.