Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Le Conseil de sécurité a la responsabilité de mettre fin à la colonisation du Sahara occidental    Coronavirus: 182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Grandiose marche nocturne à Akbou    Les Kabyles pour un bon résultat à Garoua    Manojlovic, nouvel entraîneur    Le MJS invalide l'élection de Labane    Le marché dans tous ses états    Super Ligue : Le Milan AC jette l'éponge et explique ses motivations    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Le Cnese fait peau neuve    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Evolution technologique    Paré pour l'aventure    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    Brahmia succède à Almas    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Le front social s'emballe    Installation d'un nouveau directeur des douanes    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    À LA MEMOIRE DES MARTYRS DU PRINTEMPS NOIR    Hausse au premier trimestre 2021    la liste des membres sélectionnés approuvée    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Pourquoi il faut rester vigilants    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    Cumul des mandats : Des membres du BF ont 7 jours pour choisir    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    Chlef: Les infrastructures seules ne font pas le tourisme    La tomate n'a pas partout le même goût    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    Marche pacifique à Béjaïa    La Turquie maintient le flou    Le FMI livre ses prévisions    Les oligarques sont-ils de retour?    Air Algérie vers le crash    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Installation des APC
Le FFS conteste à Iferhounène
Publié dans El Watan le 06 - 12 - 2005

L'installation officielle, hier lundi, du président d'APC, issu de la liste FLN ayant raflé quatre sièges sur les onze prévus, de la commune d'Iferhounène (chef-lieu de daïra distante de 56 km de la ville de Tizi Ouzou) par le wali de Tizi Ouzou a été accueillie par une fronde des quatre élus sur la liste FFS.
Portant de graves accusations contre l'administration et le personnel d'encadrement des élections partielles, la tête de liste du FFS à Iferhounène s'est adressée au wali en dénonçant le fait que « les urnes ont été bourrées au profit du FLN », avant de quitter la salle où se déroulait la séance en présence des nombreux citoyens ainsi que du reste des élus. Cette sortie, pour le moins attendue - les protestataires ayant déjà contesté les résultats au lendemain de leur proclamation en procédant à la fermeture du siège de l'APC - a fait réagir le wali qui a sèchement rejeté la lettre de protestation dont il a été destinataire. « Si vous ne me respectez pas en tant que wali, ayez au moins du respect pour vos concitoyens et vos pairs », s'est exclamé M. Ouadah. Ce climat de contestation, qui s'est vite dissipé, contraste avec la sérénité qui a prévalu lors des séances d'intronisation des présidents d'APC de Larbaâ Nath Irathen (issu de la liste RCD), Aïn El Hammam (RND) et Bouzguene (indépendants). A Azazga, les élus sur la liste du RCD ont eux aussi contesté l'attribution au FLN du poste de président d'APC au motif que « la liste FLN n'a eu 3 sièges qu'après avoir été rachetée, alors que notre liste a 63 voix de plus sur les trois sièges », comme l'a expliqué, au wali, l'un des trois élus du RCD. « La seule règle que l'administration applique pour trancher dans un cas de ballottage de listes est celle de l'élu le plus âgé », répond le wali en précisant à ses interlocuteurs qu'à la faveur de cette règle, les trois partis - FLN, RCD et FFS - ont bénéficié chacun d'au moins quatre APC, avant de signifier que le wali n'est pas une autorité de recours, les résultats étant validés par la commission électorale de wilaya et les recours examinés par la chambre administrative. Pour sa part, l'installation tant attendue du président de l'APC de Tizi Ouzou devrait intervenir demain.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.