REMPLAÇANT AHMED OUYAHIA INCARCERE A LA PRISON D'EL-HARRACH : Azzedine Mihoubi, nouveau SG par intérim du RND    LOGEMENTS PROMOTIONNELS AIDES (LPA) : Premiers quotas livrés à partir d'août    CELEBRATIONS DE LA VICTOIRE DES VERTS : Nuit blanche à Mostaganem    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    Un pétrolier de Sonatrach contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Les héros sont de retour au pays    EN - Mahrez : "Fier d'avoir été le capitaine de cette équipe"    Quand Mobilis "évince" Ooredoo    Bientôt un nouveau cahier des charges    Une application pour la location de véhicules    La présidence dit oui    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    Téhéran dément des «allégations délirantes» de Trump    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    Enlèvement d'une députée anti-Haftar    L'ex-wali de Skikda, Benhassine Faouzi, sous contrôle judiciaire    Les partisans d'une alternative démocratique contre-attaquent    L'Alliance présidentielle décapitée    La cérémonie en Egypte    Les réserves de l'ETRHB pour la vente de ses actions    Deux vieilles connaissances sur la route des Verts    Le ministre du Commerce rassure les boulangers    1 000 kilomètres pour en faire la demande    Arrestation des voleurs de portables en série    5 ans de prison pour l'ex-directeur des Domaines    ACTUCULT    Yazid Atout, nouveau DG de la radio Chaîne III    La gestion administrative cédée aux travailleurs    Lorsque la solidarité villageoise fait des merveilles    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Un forum qui a fait bouger les lignes    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Circulation routière: 568 permis de conduire retirés en juin    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Edition du 20/07/2019    Le peuple tient le cap    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Le Hirak toujours en marche    Le casse-tête des médecins spécialistes    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    Mesures légales pour relancer la production    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Installation des APC
Le FFS conteste à Iferhounène
Publié dans El Watan le 06 - 12 - 2005

L'installation officielle, hier lundi, du président d'APC, issu de la liste FLN ayant raflé quatre sièges sur les onze prévus, de la commune d'Iferhounène (chef-lieu de daïra distante de 56 km de la ville de Tizi Ouzou) par le wali de Tizi Ouzou a été accueillie par une fronde des quatre élus sur la liste FFS.
Portant de graves accusations contre l'administration et le personnel d'encadrement des élections partielles, la tête de liste du FFS à Iferhounène s'est adressée au wali en dénonçant le fait que « les urnes ont été bourrées au profit du FLN », avant de quitter la salle où se déroulait la séance en présence des nombreux citoyens ainsi que du reste des élus. Cette sortie, pour le moins attendue - les protestataires ayant déjà contesté les résultats au lendemain de leur proclamation en procédant à la fermeture du siège de l'APC - a fait réagir le wali qui a sèchement rejeté la lettre de protestation dont il a été destinataire. « Si vous ne me respectez pas en tant que wali, ayez au moins du respect pour vos concitoyens et vos pairs », s'est exclamé M. Ouadah. Ce climat de contestation, qui s'est vite dissipé, contraste avec la sérénité qui a prévalu lors des séances d'intronisation des présidents d'APC de Larbaâ Nath Irathen (issu de la liste RCD), Aïn El Hammam (RND) et Bouzguene (indépendants). A Azazga, les élus sur la liste du RCD ont eux aussi contesté l'attribution au FLN du poste de président d'APC au motif que « la liste FLN n'a eu 3 sièges qu'après avoir été rachetée, alors que notre liste a 63 voix de plus sur les trois sièges », comme l'a expliqué, au wali, l'un des trois élus du RCD. « La seule règle que l'administration applique pour trancher dans un cas de ballottage de listes est celle de l'élu le plus âgé », répond le wali en précisant à ses interlocuteurs qu'à la faveur de cette règle, les trois partis - FLN, RCD et FFS - ont bénéficié chacun d'au moins quatre APC, avant de signifier que le wali n'est pas une autorité de recours, les résultats étant validés par la commission électorale de wilaya et les recours examinés par la chambre administrative. Pour sa part, l'installation tant attendue du président de l'APC de Tizi Ouzou devrait intervenir demain.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.