Explosions de Beyrouth : des messages de soutien et propositions d'aides au Liban    Covid-19 : prolongement du confinement partiel à El-Kala dans la wilaya d'El-Tarf    L'eau, le feu, l'argent et les enquêtes    Mutualisation des compétences et passage de témoin    Niveau «yet'karkar» !    Lancement officiel de la commercialisation de produits de finance islamique    Pas d'Algériens parmi les victimes des explosions survenues à Beyrouth    Le nouveau SUV Enyaq iV se dévoile    Un SUV pour les pays émergents    Premiers essais de Vision-S    Sit-in des supporters pour réclamer la 2e place au classement    Réunion du bureau fédéral lundi prochain    Manchester United et l'Inter : objectif «Final 8»    Gouasmia, nouveau commandant de la gendarmerie    Un pays à déconfiner    3 649,5 hectares du massif forestier et arbres fruitiers partis en fumée    Les modalités restent à fixer    2 employés morts dans l'effondrement partiel d'un tunnel minier à Chaâba-el-Hamra    Black is King, le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    La pandémie joue les trouble-fêtes    Controverse sur la «grande Albanie» : Dua Lipa dit avoir été mal comprise    La famille Bouchaoui sans acte de propriété    Infantino "respectera toute décision" de la commission d'éthique    "Des mesures inadaptées", selon le Game    L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos serait en République dominicaine    17 morts dans des inondations dans le Nord    Charbel Wehbé, nouveau ministre des Affaires étrangères    Les walis sommés de transmettre les registres de doléances à la Présidence    "La pandémie exige de repenser l'acte pédagogique"    La crise des déchets persiste à Constantine    L'aide humanitaire ne suffit pas    Signature de conventions de partenariat    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Se reconstruire après la tragédie    "Aucun échec n'est une mort définitive"    Karim Younes se livre    Histoire. Lutte du peuple algérien pour l'Indépendance : 1958, une année charnière    Décès du khalife général Médina Baye (Sénégal): Condoléances du Président Tebboune    Décès du Pr Jean-Paul Grangaud : Condoléances du ministre de la Santé    Lobbyiste américain engagé par Haddad: Le parquet général ouvre une enquête    Ghardaïa: Sept blessés graves dans une collision    WA Tlemcen: Le Widad retrouve la place qui lui sied    Tiaret: La ville n'aura pas son tramway    USTOMB et Tosyali Holding Algérie: Vers la mise en place de formations professionnalisantes    Pénurie de plus de 200 médicaments    Les clubs ne savent plusà quel saint se vouer    "Sonatrach n'est pas impliquée dans l'affaire du fuel frelaté au Liban"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





64e Festival de Cannes : Terrence Malick décroche La Palme d'or
Culture : les autres articles
Publié dans El Watan le 24 - 05 - 2011

La Palme d'or du 64e Festival de Cannes a été décernée, dimanche 22 mai, à The Tree of Life de l'Américain Terrence Malick, avec Brad Pitt, Sean Penn et Jessica Chastain dans les rôles principaux.
La cérémonie de présentation du palmarès, orchestrée par l'actrice Mélanie Laurent, avait commencé par une standing-ovation pour Robert De Niro, et... un grand éclat de rire quand l'acteur américain, dans un français très hésitant, où se glissaient des mots d'anglais, a confondu «compagnons» avec «champignons» pour évoquer ses camarades jurés. The Tree of Life, requiem attachant pour un enfant défunt et ode symphonique à la vie sur Terre, mêle destin familial et genèse de l'univers : le dernier pari déroutant d'un cinéaste rare, Terrence Malick, qui n'était pas présent pour recevoir son prix et était représenté par l'un de ses producteurs, Bill Pohlad. «C'est difficile de prendre la place d'un géant», a déclaré ce dernier, expliquant que Malick était «notoirement timide, discret».
L'actrice américaine Kirsten Dunst a reçu le prix d'interprétation féminine pour son rôle de dépressive dans Melancholia du Danois Lars Von Trier qui a créé la polémique pendant le Festival pour des propos déplacés sur Hitler en conférence de presse, qui lui ont valu d'être déclaré «persona non grata» à Cannes. Le comédien français, Jean Dujardin, lauréat du prix d'interprétation masculine, incarne, dans The Artist de Michel Hazanivicius, un film muet et en noir et blanc, une star du cinéma muet au crépuscule de sa carrière alors qu'une jeune étoile du parlant (Bérénice Bejo) prend son essor. Le prix du jury, remis par l'actrice Chiara Mastroianni, est allé à la jeune réalisatrice et actrice française Maïwenn pour Polisse, son troisième long métrage qui suit le quotidien d'une dizaine de policiers de la Brigade de protection des mineurs à Paris.
Il était une fois en Anatolie du Turc Nuri Bilge Ceylan et Le Gamin au vélo des frères belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, déjà deux fois Palme d'or, ont reçu le Grand Prix ex-aequo. Le prix de la mise en scène a été attribué au réalisateur danois Nicolas Winding Refn pour Drive, polar conduit à 100 à l'heure dans les rues de Los Angeles avec l'acteur canadien Ryan Gosling.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.