Mohamed Salah évoque sa relation avec Mahrez    Liverpool : Klopp n'est pas étonné pour Bruno Fernandes    Le RCD fustige le gouvernement    Système ou pratiques ?    Un citoyen en appelle à Karim Younès    L'activiste Amar Berri arrêté, puis relâché    Le Care pointe l'absence de données économiques    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Développement du gisement de fer de Gara Djebilet    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    Baisse drastique des visas pour les Algériens    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Ni Bouzenad ni Laroussi à la rescousse    Les joueurs arrêtent la grève    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    Des cabines électriques mobiles à la rescousse    14 marchés aux bestiaux hebdomadaires rouverts    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Lancement du concours du meilleur conte illustré sur Yennayer    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Bouira: Deux morts et deux blessés dans une explosion de gaz    Conseils de l'ordre des médecins et chirurgiens-dentistes: Des syndicats dénoncent une «situation de blocage»    Deux mandats de dépôt pour détournement au Trésor public    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Les faits têtus de la réalité    ASM Oran: Baghor Merouane succède à lui-même    Meftah: Une usine de biscuits prend feu    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oued Tlélat : Lavage des lignes aériennes du réseau d'électricité
Oran : les autres articles
Publié dans El Watan le 04 - 01 - 2012

Le courant électrique sera coupé quotidiennement durant deux heures (la matinée) toute cette semaine au niveau de la Daïra d'Oued Tlélat et, ce, pour des travaux de maintenance.
En effet, afin de parer aux coupures répétitives en énergie électrique, la direction de distribution de la Sonelgaz d'Es-Sénia a lancé, cette semaine, une vaste opération de nettoyage et de lavage des lignes aériennes du réseau d'électricité de la commune d'Oued Tlélat. L'opération, pour laquelle il été mobilisé des agents de la Sonelgaz et des agents de la protection civile, touchera 150 kilomètres de câble. Les habitants des localités rurales de la wilaya d'Oran sont pénalisés par les coupures intempestives d'électricité. La Sonelgaz avance que les coupures sont dues à la poussière des câbles d'où une baisse de tension. Les localités touchées sont Boufatis, Mahdia, El Aoumeur, Tafraoui, Kehaïlia, El Braya, Kerma et, surtout, Oued Tlélat.
La pollution atmosphérique dans les communes périphériques du sud de la wilaya, notamment à Oued Tlélat, générée par les zones industrielles et la cimenterie de Zahana, est à l'origine des coupures intempestives. Pour faire face à cette situation, la Sonelgaz a lancé cette opération de lavage. L'action a été initiée en collaboration avec les services de la protection civile et se poursuivra tout au long de cette semaine. Des camions-citernes de la protection civile ont été réquisitionnés dans le cadre de l'opération. Les coupures du courant électrique, qui sont signalées notamment la nuit, ont provoqué un sentiment de colère parmi la population de cette localité. Cependant, ces désagréments ont un coût.
Les plus touchés sont les boulangers, les bouchers et les vendeurs de surgelés (viande et poisson). Et il ne faut pas oublier les désagréments faits aux ménages. La poste, les administrations, les pharmaciens, les médecins privés, les vendeurs de produits laitiers, les cafés, les espaces de loisirs,… sont aussi pénalisés par ces coupures récurrentes d'électricité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.