JM-Oran-2022 / Football (Gr.A/2e journée) : Algérie-Maroc (0-2)    Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    JM / Tir Sportif : 159 tireurs en lice à partir de mercredi    JM/Boxe : Houmri bat le Marocain Assaghir et passe en demi-finale    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Santé: une "grande importance" accordée à l'application des protocoles thérapeutiques en oncologie    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    OL : Aouar ne va pas prolonger son contrat    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Face aux séismes    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Des contrats menacés par le blocus pétrolier    Plus de 30 villageois dont des enfants tués    La base constitutionnelle seule au menu    Tosyali décroche le trophée    Echos d'un procès figé    Bâtonnat d'Alger: au boulot    Plus de peur que de mal    La réussite au BEM fêtée avec faste    Le FFS dérange les forces occultes    Comme une lettre à la poste    Peut-on réussir la transition?    37 médaillés des JO de Tokyo participent aux JM    Riga débarque    Comment l'émigration a lutté contre l'OAS    C'est parti pour la 13e édition    Karima et Yousra enchantent le public    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ghazaouet : le transport scolaire accuse un déficit
Tlemcen : les autres articles
Publié dans El Watan le 16 - 09 - 2012

Sur les chemins des écoles, des groupes d'adolescents joliment vêtus attendant un hypothétique moyen de transport est le spectacle
désolant que nous offrent ces premiers jours de la rentrée scolaire.
À Ghazaouet, se pose le sempiternel problème du transport scolaire. Sur les chemins des écoles, des groupes d'adolescents joliment vêtus attendant un hypothétique moyen de transport est le spectacle désolant que nous offrent ces premiers jours de la rentrée scolaire.
Un signe qui montre que les collégiens et lycéens résidant loin de leurs établissements scolaires vont encore une fois se trouver confrontés aux tracasseries du transport scolaire. C'est le cas des lycéens de la commune Dar Yaghomracen scolarisés à Ghazaouet. Ces derniers sont contraints de parcourir quotidiennement 9 km, avec leurs propres moyens, pour rejoindre leur lycée. Encore faut-il que le transport public soit disponible et à l'heure.
«Nos enfants éprouvent d'énormes difficultés pour rejoindre leurs établissements scolaires, et cela dure depuis des années», dira un parent d'élèves. Et d'ajouter : «Les parents sont inquiets pour la scolarité de leurs enfants, caractérisée au quotidien par des absences et des arrivées tardives au domicile. Des facteurs à l'origine de la déperdition scolaire, notamment chez la gent féminine.» Au niveau de cette commune, les collégiens et écoliers souffrent aussi du problème de transport scolaire : la commune n'est pas en mesure d'assurer un ramassage scolaire fiable. Et, comme conséquence de ce déficit, l'arrivée très tôt le matin des premiers élèves transportés et leurs retours chez eux très tard.
Longues distances
Les collégiens et lycéens habitant Djemaa Sekhra, à environ 7 km au sud de Ghazaouet, vivent le même problème que leurs camarades de Dar Yaghomracen. A défaut d'un transport scolaire organisé, le transport de ces élèves est assuré par des privés, propriétaires de camionnettes conçues initialement pour le transport des marchandises et aménagées pour assurer le transport des personnes. Parfois, ces transporteurs ne respectent pas les horaires et les règles du travail. A Sidi Amar, ce sont les petits enfants, les écoliers qui subissent au quotidien les affres du transport scolaire. Ce quartier d'environ 18 000 habitants ne dispose que de deux écoles primaires situées au centre. Du coup, les enfants de Oued El Bir, Bardoua, Zeraoula, El Wiam parcourent quotidiennement une distance de plus d'un km pour rejoindre leurs écoles. A Souahlia, vu la vaste étendue de la commune composée de 48 villages et hameaux épars, le problème du transport scolaire se pose avec acuité.
Les moyens engagés par l'APC pour assurer le ramassage scolaire demeurent très insuffisants. De ce fait, les enfants des villages reculés parcourent, tous les jours, de longues distances pour rejoindre le point de ramassage. «Le problème du transport scolaire demeure l'une des causes principales de la déperdition scolaire que connaît la région», se désole un citoyen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.