Production et distribution du lait: Un système de traçabilité en cours de préparation    Séisme à Jijel : pas de pertes humaines ou matérielles    Services d'urgence et femmes enceintes: le ministère trace une nouvelle feuille de route    PREPARATION DU CONGRES DU RND : Mihoubi évoque de ‘'nouvelles bases'' pour le parti    CORONAVIRUS : L'Algérie met en place un dispositif d'alerte et de riposte    MOSTAGANEM : 5 personnes écrouées pour trafic de drogue et vente d'alcool    La plateforme proposée pour l'aboutissement de la révolution    Tébessa: Recrutement de Trois Gardiens pour sécuriser la Nouvelle Mosaïque découverte à Négrine    PROGRAMME ECONOMIQUE DE TEBOUNE : BATATA ET GAZ DE SCHISTE    Au moins 11 soldats tués par des terroristes    Brexit : Boris Johnson a signé l'accord    Réunion de conciliation avec Téhéran en février    Ferme condamnation algérienne    «Nous devons respecter nos adversaires»    La wilaya de Aïn Témouchent nous écrit    Un gouvernement de la chefferie à la primature    Le procès de Fodil Boumala programmé pour le 9 février    Un vendredi dédié aux détenus d'opinion    Une secousse tellurique de magnitude 3.3 enregistrée à Jijel    Plus de 4 500 postes à pourvoir pour la session de février    Opération coup-de-poing à Oued R'hiou    880 ha réservés à la production d'eucalyptus    Le réflexe de Chitour    Mostaganem abritera la 3e édition du Festival national de la poésie des jeunes    La prochaine édition sous le signe du rapprochement avec le citoyen    ACTUCULT    Les redevances des droits d'auteur, objet d'incompréhension    Célébration de l'anniversaire de la naisance de Matoub Lounès    Le jugement de Si Slimane    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 16ème journée    Bouira : Hommage à Matoub Lounès    Vita Club - JSK (aujourd'hui à 17h) : Belaïli «Nous avons les moyens de les surprendre»    PAC 1 - CSC 2 : C'est le grand retour du CSC    En bref…    CAN-2020 de Handball : Les Verts éliminés par l'Egypte    WAT – JSMB : Les Béjaouis avec les réservistes    Transport de marchandises : La logistique qui fait défaut aux exportations    Venezuela : Maduro célèbre «l'échec de l'aventure putschiste» de Guaido    Energie et télécommunications : L'USTDA confirme l'intérêt américain    Indice de perception de la corruption 2019: L'Algérie à la 106e place    Réunion des voisins de la Libye à Alger: Rejet de l'ingérence étrangère    Pour des travaux de maintenance du réseau: Des coupures d'électricité annoncées dans trois communes    Les raisons de la colère    Lancement d'un nouveau site web    Blessé, Slimani forfait face à Strasbourg samedi    Les nouveaux projets expansionnistes du Maroc dénoncés    Tebboune, à coeur ouvert    Sahara occidental: Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Secteur des transports à Tizi Ouzou : projets en suspens
Tiziouzou : les autres articles
Publié dans El Watan le 26 - 03 - 2013

Le plan de circulation est à revoir l Les nouvelles stations, «un lieu de supplices» pour les voyageurs.
Mis en application en été 2009, le nouveau plan de transport de la wilaya de Tizi Ouzou a été remis en cause par le rapport de la commission Aménagement du territoire et du transport de la APW de Tizi Ouzou. Un plan qui consistait à délocaliser les anciennes stations de bus vers la périphérie de la ville afin de décongestionner le chef-lieu de wilaya, l'élaboration d'un nouveau plan de circulation et la réalisation des lignes ferroviaires ainsi qu'une remontée mécanique, entre autres projets annoncés en grandes pompes.
Pour les rédacteurs du rapport, les nouvelles stations sont plutôt «un lieu de supplice», ne répondant pas aux attentes des milliers d'usagers. Insécurité, manque d'aménagement et d'équipement, absence de signalisation, exiguïté, sont entre autre les caractéristiques de ces aires de stationnement. La gare «multimodale», située à Bouhinoune, «sur le plan exploitation, n'est pas conçue pour la mission qui lui a été confiée, à savoir, la multi-modalité d'où la nécessité de réaliser certains aménagements principaux, tels qu'un parking pour les visiteurs, couverture des quais, des abribus, la réfection de l'assainissement des eaux pluvial, l'éclairage…», rapportent les membres de la commission.
Un autre constat : la station de Oued Aïssi qui a été créée provisoirement sur ce site, semble s'installer dans la durée. Initialement, cet espace a été réservé pour un port sec. A ce titre, l'usager souffre du manque de sécurité en l'absence d'éclairage et de clôture et autres, comme l'inexistence de panneaux de signalisation et de kiosques multiservices, prévus dans le cahier des charges. Mais le plan de transport n'est qu'un volet dans le schéma directeur du transport planifié par l'administration et validé par l'ancienne APW.
D'autres projets ont été inscrits dans le précédent quinquennat (2005-2009) pour compléter le schéma qui devait offrir à la population locale des moyens de transport modernes, variés à même d'améliorer la qualité du transport des personnes et la décongestion de la ville de Tizi Ouzou. A la faveur de ce plan, le transport routier a bénéficié de plusieurs projets de construction de gares routières. Il s'agit de la réalisation d'une gare de type A à Tizi Ouzou, une autre gare de type B à Azazga et deux gares routières de type C dans la daïra de Draâ El Mizan.
Ce n'est pas tout, la direction a projeté également 12 stations à travers différentes localités, mais celles-ci ne sont pas encore lancées en travaux, car le cahier des charges a été visé en janvier 2013 seulement. Pendant ce temps, voyageurs et transporteurs pataugent sur des terrains vagues et boueux érigés en «stations» dans les communes citées plus haut.
Le schéma en question comprend également des opérations, telles que la réalisation d'un transport par câble (télécabine), qui reliera la gare multimodale de Bouhinoune au sommet du village Redjaouna. Ce projet de la remontée mécanique à usage urbain, lancé en étude vers le mois de mars 2009, est toujours au stade de l'enquête foncière depuis février 2012. Autant d'opérations lancées en études qui attendent d'être finalisées comme le plan de circulation de la wilaya de Tizi Ouzou confié à un bureau d'études de Boumerdés une année après son inscription en décembre 2012.
Trois centres d'examens du permis de conduire à Tizi Ouzou, Draâ El Mizan et Fréha dont aucun délai de réalisation de l'étude n'a été fixé ne voient toujours pas le jour. Des centres qui sont vivement souhaités par les directeurs des auto-écoles qui ont manifesté à plusieurs reprises contre la dégradation des conditions de travail, revendiquant l'aménagement des circuits et l'augmentation du nombre d'examinateurs. Et ce, sans compter le retard qu'accuse le programme du dédoublement et l'électrification de la ligne ferroviaire Thénia-Oued Aïssi et l'étude de prolongement de la voie ferrée Oued Aïssi-Azazga qui est toujours en cours d'étude, selon les déclarations du ministre des transports, Amar Tou, en visite à Tizi Ouzou, janvier dernier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.