FUSILLADE DE STRASBOURG : Le frère du tireur arrêté en Algérie    PRODUCTION D'AGRUMES : Près de 40.000 quintaux d'oranges récoltés    EXPLOITE DE MANIERE SCANDALEUSE EN FRANCE : Le médecin algérien payé ‘'à moitié prix''    LE FLN ET LE RND SE LIVRE UNE RUDE BATAILLE : La campagne des sénatoriales bat son plein à Oran    INTERDICTION DU NIQAB : Les Zaouïas appellent à une interdiction totale    LES NEGOCIATIONS ABOUTISSENT A DE "BONS RESULTATS" : Une zone de libre-échange africaine dans 10 ans    TIARET : Un homme et une femme écroués pour charlatanisme    AIN TEMOUCHENT : 07 harraga portés disparus en mer    ORAN : Un jeune arrêté pour chantage sur facebook    L'art de la confusion.    Dans les coulisses de : Naïma Salhi «chassée» de Naciria et de Chabet ElAmeur    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Turquie 9 morts et 86 blessés dans un accident de train à Ankara    Défi de survie pour le mouvement des «gilets jaunes»    Natation : Sahnoune éliminé sur 50 mètres en Chine    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Ouverture demain du Salon international des dattes    Exploitation des mines d'or dans le Sud : les discussions avec les partenaires étrangers avancent    CNAS : tenter de réduire les accidents du travail    Ouadhias (Tizi Ouzou) : Deux voleurs de batteries de relais téléphoniques identifiés par la police    Soins des Algériens en France : Y a-t-il un changement ?    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    Léo Rojas, nous y étions !    Kamel Messaoudi : Le chanteur qui a osé    La menace terroriste plane à nouveau sur la France    Bouira : Le DJS sur la sellette !    Tournoi de beach-volley demain et dimanche à Oran    Le FLN part en favori    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    Sidi-Saïd prend de vitesse ses détracteurs    L'auto-satisfecit algérien    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Défaitisme    L'histoire à méditer    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





voyage passionnant
Festival international du cinéma méditerranéen à Montpellier
Publié dans El Watan le 26 - 10 - 2013

Pour cette 35e édition, l'Algérie se signale encore dans la sélection.
Régulièrement présente au Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier, l'Algérie participe avec une production éclectique et promet toujours de susciter engouement et débat lors des différentes diffusions où elle est programmée. Le festival, qui va du 26 octobre au 2 novembre, fête cette année son trente-cinquième anniversaire, confirmation d'une maturité et d'une heureuse longévité.
Comme chaque année, le festival ne s'arrête pas sur un thème dominant mais brasse une multitude de sujets avec de multiples escales sur toutes les rives méditerranéennes, offrant toujours plus de belles trouvailles qui dénotent de la richesse de civilisation des pays représentés.
Pour revenir à la présence algérienne, le festival a sélectionné dans le Panorama des longs métrages, Harraga Blues de Moussa Haddad, un film qui prend plus de poids après la tragédie de Lampedusa et cet espoir de rejoindre l'eldorado européen qui vire le plus souvent au cauchemar. Dans cette catégorie, les spectateurs attendent avec impatience le film syrien Ladder to Damascus qui montre que le cinéma continue de vivre même en temps de guerre. Le film de Mohamed Malas raconte l'histoire d'une jeune fille qui arrive à Damas pour rejoindre l'Institut d'art dramatique et découvre les vertus de la colocation.
Le cinéma palestinien sera aussi présent avec Rani Massalha et son film Girafada. L'histoire se passe dans un zoo où un enfant arrive à communiquer avec des girafes. Comme d'habitude, dans la compétition documentaire, la sélection est très sévère avec seulement dix films retenus sur plus de cinq cents visionnés. Les cinéphiles y découvriront At(h)ome d'Elisabeth Leuvrey, images terribles sur les essais nucléaires effectués dans le Sahara algérien avec ses prolongements dans un temps récent. Un autre documentaire retient l'attention dans cette sélection, celui de la Marocaine Karima Zoubir, intitulé La femme à la caméra, qui retrace le parcours d'une femme divorcée essayant de survivre en devenant vidéographe de mariages.
Pour sa part, la compétition des courts métrages draine toujours un public important par sa programmation de qualité. La réalisatrice Bahia Allouache représente l'Algérie avec son film Une journée ordinaire, déjà sélectionné dans plusieurs festivals, dont celui de Clermont-Ferrand. Une rencontre improbable entre trois jeunes filles et trois jeunes hommes. Autre court métrage lié à l'Algérie, Zakaria de Leyla Bouzid, qui raconte le retour au pays d'une famille installée dans le Gard lors de l'enterrement du père.
Cette nouvelle édition du Cinemed promet encore un voyage passionnant dans une Méditerranée fraternelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.