LUTTE CONTRE LE DISCOURS DE HAINE : Zeghmati présente l'avant-projet de loi    Mohamed Bedjaoui impliqué lui aussi    MOSTAGANEM : Les distributeurs de lait ne décolèrent pas    PROMOTION DU DIALOGUE SOCIAL : Une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    DANS UNE ENTREVUE ACCORDEE A UNE CHAINE DE TELEVISION RUSSE : Tebboune nie toute exploitation du gaz de schiste    FRANCE : Quatre frères et sœurs algériens arrêtés à Bordeaux    REMONTEE DES EAUX A ES-SENIA : Vers la réalisation de canaux de drainage vers la Sebkha    Real Madrid: Guardiola réagit à l'intérêt de Zidane pour Sterling    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Le Targui    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Montréal aux couleurs algériennes    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    Abdelmadjid Tebboune: Rien à reprocher au Hirak    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Le PNC suspend sa grève    Ronaldo adoube Mbappé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un vote-test pour une présidentielle controversée
815 000 électeurs appelés aux urnes à partir d'aujourd'hui en France
Publié dans El Watan le 12 - 04 - 2014

Le vote pour la présidentielle 2014 commence aujourd'hui en France. Les résidents algériens inscrits sur les listes électorales ont cinq jours pour se rendre, ou pas, dans les bureaux de vote mis à leur disposition par une administration consulaire. Un vote-test pour une présidentielle controversée.
Paris.
De notre correspondante

Les nationaux inscrits sur les listes électorales en France sont au nombre de 815 702 contre 768 669 aux législatives de 2012 et 776 218 à la présidentielle de 2009, soit une augmentation de 5,09% par rapport à 2009 et 6,12 par rapport à 2012, selon les chiffres que nous ont communiqués les services de la chancellerie algérienne à Paris.
A signaler que le nombre des électeurs inscrits représente approximativement la moitié des ressortissants déclarés auprès des circonscriptions consulaires.
Quant au nombre de bureaux de vote, il s'élève à 208 rattachés à 21 centres de vote, répartis à travers le territoire français. Ce nombre a été augmenté de 50% par rapport à l'élection présidentielle de 2009 et aux législatives de 2012, indique-t-on de même source.Le problème de l'éloignement des bureaux de vote des lieux de résidence a souvent été avancé, lors des précédents scrutins, pour justifier les taux de participation médiocres. Pour ce scrutin il a été procédé, dans la plupart des circonscriptions électorales, à une décentralisation des bureaux de vote au plus près des villes de résidence des électeurs. Les services consulaires envisagent aussi de mettre à la disposition des électeurs des navettes vers les bureaux de vote. Ces dispositions les inciteront-elles, pour autant, à se déplacer en nombre vers les bureaux de vote ?
Les services consulaires affirment être prêts à accueillir les électeurs dès ce matin 8h (heure d'ouverture des bureaux de vote), et ce, jusqu'à 19h.
Bobigny, première circonscription par électeurs inscrits
La circonscription consulaire de Bobigny dispose d'un centre de vote et de 16 bureaux dont 12 sont situés au niveau du siège du consulat à Bobigny à disposition des 91 632 électeurs inscrits ressortissants du département de la Seine-Saint-Denis.
Pour la première fois quatre bureaux sont décentralisés. 112 agents (membres du consulat et une cinquantaine de bénévoles choisis parmi les électeurs) sont chargés du suivi du vote notamment pour orienter et informer les électeurs. Deux séances de formation, sur leur rôle et leur devoir de neutralité au niveau du consulat, leur ont été dispensées.
A l'adresse des nouveaux électeurs inscrits dans les quatre bureaux décentralisés, 28 000 courriers individuels ont été transmis.
L'administration consulaire a mené une campagne de sensibilisation par la distribution de flyers à des associations, des commerçants et des médias locaux et communautaires.
«Nous avons reçu les représentants des candidats de Ali Fawzi Rebaïne, Ali Benflis et Abdelaziz Bouteflika auxquels nous avons remis les listes des électeurs de l'ensemble des bureaux de vote», précise le consul de Bobigny, Cherif Oualid. Des panneaux d'affichage dans l'enceinte du consulat leur ont été attribués, ajoute-t-il.Chaque bureau de vote disposera de cinq observateurs pour l'ensemble des candidats, comme le stipule la loi électorale.
Vitry-sur-Seine, 86 009 électeurs
La circonscription de Vitry-sur-Seine, deuxième par ordre d'importance du nombre d'électeurs inscrits (86 009 dont 7000 nouveaux électeurs) offre un centre et 10 bureaux de vote couvrant les villes de Vitry-sur-Seine, Melun, Meaux, Montereaux-Fault-l'Yonne, Corbeil-Essonne et Massy. La moitié des bureaux se trouve au siège du poste consulaire à Vitry-sur Seine.
Une réunion a été tenue avec les autorités locales des villes concernées qui «ont apporté une aide conséquente notamment par la mise à disposition de locaux», nous est-il indiqué. Une centaine de bénévoles ainsi que le personnel du consulat sont mobilisés pour la durée du scrutin.
Plus de 80 000 lettres et cartes de vote et duplicata, surtout en direction des nouveaux inscrits, ont été adressés aux électeurs. Pour la sensibilisation au vote, là aussi les responsables consulaires se sont appuyés sur les médias locaux et les radios communautaires.
2 centres et 20 bureaux de vote pour la circonscription de Paris
En ce qui concerne le consulat général de Paris qui compte 72 000 votants pour 180 000 immatriculés dont 43 000 à Paris, le nombre de centres de vote est porté, pour cette élection, à 2 et le nombre de bureaux de vote à 20 contre 13 pour Paris intra muros et pour les 5 départements du centre relevant du CG de Paris. «Pour pallier les problèmes de transport nous prévoyons de mettre à disposition des électeurs des navettes, nous ferons en sorte que les représentants des candidats soient associés à cette proposition», indique le consul général, Rachid Ouali.
Mme Bouchemla, chargée de la communauté nationale à l'étranger, en visite à Paris dans le cadre d'une tournée européenne, nous a indiqué que le candidat Benflis est favorable à toutes les dispositions à même de faciliter le vote des électeurs, mais craint que l'offre de transport soit détournée au profit du président-candidat. Cette situation a été dénoncée par des représentants de candidats lors de précédentes élections.
En matière d'information, des associations ont servi de relais, des courriers individualisés ont été envoyés aux nouveaux inscrits (un millier), notamment aux jeunes ayant atteint la majorité, aux nouveaux résidents dans la circonscription et aux immatriculés chefs de famille (plus de 20 000).
Des encarts publicitaires ont été passés dans la presse locale, par le biais de radios communautaires et locales, signale le consul général de Paris, ajoutant que les bureaux de vote hors établissements consulaires ont été mis à disposition à titre gracieux par les municipalités.
Les présidents des bureaux de vote sont des agents du consulat, les autres membres des bureaux sont également des employés du consulat renforcés par des bénévoles du mouvement associatif (ces derniers, au nombre de 150 sont également chargés de l'orientation).
Plusieurs journées d'information ont été consacrées à la manière de tenir un bureau de vote, à la neutralité, précise Rachid Ouali, ajoutant cette dernière information : d'ici la fin de l'année, un bel immeuble accueillera confortablement les résidents relevant de la circonscription de Paris car à ce jour, bien qu'un certain nombre de services aient été décentralisés, les conditions d'accueil ne sont pas optimales. Il était temps !
A signaler que pendant que les bureaux de vote ouvrent leurs portes, plusieurs actions en signe de boycott et de protestation (voir le site web elwatan.com et l'édition dEl Watan Week-end du 11 avril) sont annoncées pour aujourd'hui. Il s'agit entre autres de la journée de boycott actif à l'initiative de la Coordination national pour le boycott-France, qui se tiendra à 10h place de Stalingrad - Rotonde de la Villette (métro Stalingrad), et du rassemblement à l'initiative du collectif Barra devant l'ambassade d'Algérie de 14h à 17h.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.