Le MSP participera au processus de réformes nationales    Des mesures pour la réalisation du plus grand nombre de silos de céréales    Séisme à Jijel: les ministres de l'Intérieur et de la Solidarité nationale s'enquièrent de la situation    Révision de la Constitution: pour la consolidation et l'indépendance de la justice    Hand/CAN-2020 (demi-finale): l'Algérie battue par l'Egypte (27-30)    Futsal/CAN à Laâyoune occupée: une violation flagrante du droit international    Tizi-Ouzou: hommage et recueillement à la mémoire de Matoub Lounes    AMENAGEMENT EXTERIEUR DES LOGEMENTS AADL2 : Levée des entraves administratives à Constantine    ESCROQUERIE : Mandat d'arrêt international contre le Promoteur ‘'Messaoud''    UGTA : Salim Labatcha s'engage à mettre de l'ordre    TIZI OUZOU : Démantèlement d'un réseau de criminels    SURETE NATIONALE : 206 inspecteurs principaux promus    Les manifestants exigent la libération des détenus    DEUX HARRAGA MORTS ET 19 AUTRES PORTES DISPARUS : Les familles demandent l'intervention des autorités à Tiaret    ROSFA (TIARET) : Des protestataires défoncent un portail de la mairie    INFRACTIONS ET CONTRAVENTIONS A TISSEMSILT : 576 affaires traitées en décembre    REGLEMENT DE LA CRISE LIBYENNE : Abderrazak Makri soutient la diplomatie algérienne    Bouhired décorée par le président tunisien    Salon de l'agriculture d'Oran: des démarches pour donner une impulsion à la cuniculture    Equateur: plusieurs organisations réitèrent le soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Coupe de la Turquie: Feghouli et Galatasaray qualifiés    Atletico Madrid: Cavani, une opération XXL !    Cyclisme/Tropicale Amissa Bongo (5e étape) : victoire de l'Algérien Reguigui    Sahara occidental: Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    Football/ révision des statuts : installation d'une commission ad hoc    MDN: large campagne sanitaire au profit des habitants de zones enclavées à Biskra et Touggourt    Rezig préside une réunion consacrée à l'examen de la problématique du transport de marchandises    Un vaccin contre le nouveau coronavirus pourrait être prêt dans trois mois    La communication du président ou l'art de marquer contre son propre camp    Adoption de la proposition algérienne visant l'amendement du statut le CJCA    AS Monaco: Une offensive du PSG pour Slimani ?    Tébessa: élargir les fouilles pour mettre au jour d'autres pièces archéologiques    Les révélations du chef de l'Etat    Irak : plus de dix manifestants tués en une semaine    Alger, la diplomatie française et l'effet Merkel    Belmadi : "Le Burkina Faso est un sérieux concurrent"    Les agriculteurs s'inquiètent    Dialogue interlibyen : Alger accélère les préparatifs    «L'Algérie a un rôle clair dans la relance de l'accord de paix au Mali»    .sortir ...sortir ...sortir ...    Ahmed El-Mili raconte Milev, berceau de son enfance    La célèbre actrice de télénovelas Regina Duarte veut prendre la tête de la culture    Ligue des champions d'Afrique : WAC - USMA, vendredi à 20h00 - A quitte ou double pour les Algériens    Skikda: Des habitants de Ali Hazila Ramdane barrent la route    Tlemcen: 34 réseaux de trafic de drogue démantelés en une année    Blida: Journée d'information sur la loi de finances 2020    Entrevue du Président de la République avec des responsables de médias    Une pétition lancée pour réclamer une salle de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Faible engouement en France
Premier jour de vote à l'étranger
Publié dans El Watan le 13 - 04 - 2014

Les 815 000 électeurs algériens établis en France sont appelés depuis hier et jusqu'à jeudi, à l'égal de leurs compatriotes installés à l'étranger, à élire le prochain président de la République.
Paris
De nos correspondants
A l'Ecole internationale algérienne de Paris (ancien siège du consulat général de Paris, rue Bourret, 19e arrondissement de Paris), il y avait plus de journalistes devant l'entrée que de votants.
Dès qu'une personne entre ou sort, elle est happée par les caméras des chaînes d'information en continu. Portant une casquette blanche, lunettes de soleil carrées, physique imposant, la soixantaine bien entamée, Mohamed Ali a tout du bon client. Avec une gouaille et un bagout impressionnants, il fait le service après-vente du président-candidat : «Qui a arrêté l'effusion de sang en Algérie dans les années 1990 ? Les médias disent que Bouteflika est malade, c'est oublier qu'il y a une équipe qui travaille avec lui. Bouteflika est le nouveau Mandela de l'Afrique.» Un discours bien rôdé qu'il servira à tous les micros tendus.
A l'intérieur, ce n'est pas la foule des grands jours en ce début d'après-midi. «Cela se passe très bien, dans le respect de la loi. Il y a du monde sans discontinuer, avec parfois des pics. Ils arrivent par vagues. Par rapport à 2012, nous avons ouvert 8 bureaux en plus. Nous voulons réduire les distances entre les électeurs et les bureaux de vote», explique Rachid Ouali, consul général de Paris. Il affirme avoir veillé lui-même «au bon déroulement du scrutin, dans le calme, la sérénité et la transparence totale». «Tout se passe normalement, comme prévu dans les textes législatifs et réglementaires qui régissent ce type d'opérations électorales», a-t-il expliqué. Il s'est voulu rassurant vis-à-vis des représentants des candidats quant à la neutralité de l'administration. Il a également fait part de sa satisfaction par rapport à la fréquentation des différents bureaux de vote.
Selon Nacéra Boudriche, représentante du président-candidat : «Le vote a commencé dans de très bonnes conditions. En tant qu'observateur, j'ai constaté qu'il y a quand même un certain enthousiasme de la communauté algérienne pour ce premier jour du scrutin. Nous avons trouvé des gens en train d'attendre dès 8h du matin. L'objectif est de porter haut l'Algérie, et que le meilleur gagne dans le respect de la démocratie.»
De son côté, Waheb Guemazi, observateur pour le compte du candidat Benflis, affirme qu'«en général le scrutin se passe bien et correctement. Je n'ai pas constaté vraiment d'anomalie. Les urnes sont transparentes et les gens votent normalement. Par contre on a du mal à avoir les taux de participations et le nombre exact de votants dans chaque bureau. Enfin je ai signalé un membre de l'équipe administrative qui menait campagne électorale en faveur de Bouteflika. Le consul nous a promis d'y remédier».
Pour répondre, par ailleurs, aux soupçons de fraude qui pourraient avoir lieu vu la lenteur de l'opération de vote en France, les différents consulats algériens ont affirmé que les urnes resteront sous-scellés jusqu'au dépouillement qui se fera parallèlement avec le reste des centres de vote en Algérie. Le représentant du candidat Ali Benflis, Mustapha Ramdane, note une participation timide. «Les gens commencent à venir. On attend plus de monde les 16 et 17 avril. Nous savons que des voix sont achetées, nous restons vigilants. J'ai travaillé pendant 17 ans à l'ambassade, avant d'en démissionner en 1994 pour rejoindre Ali Benflis. Je connais tous les rouages .» A signaler qu'il y a 75 bureaux de vote en Ile-de-France, répartis sur cinq consulats (Paris, Bobigny, Nanterre, Pontoise et Vitry-sur-Seine). Les bureaux sont ouverts entre 8h et 20h jusqu'au 17 avril.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.