Pré-emploi et terrain sinistré    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Ligue 2 - Groupe Ouest: Le CR Témouchent sur sa lancée    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    62èmes Olympiades de mathématiques prévues en Russie: 15 élèves d'Oran aux éliminatoires régionales    Plus de 108 kg de kif saisis et un réseau de crime organisé démantelé    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Mandat d'arrêt international contre le principal responsable    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Goudjil confirmé dans son poste    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Benbouzid annonce la réception de nouveaux lots    Plusieurs opérations menées en une semaine    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Borussia M'gladbach-Man City : Bensebaini titulaire. Mahrez sur le banc    CAN-2021 (U17): l'Algérie dans le groupe B avec le Nigeria    Une club de Serie A négocie avec Maurizio Sarri    Lancement prochain d'une opération d'insertion intensifiée    "Le pays ne peut supporter d'autres échecs"    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    Le Chabab sans attaquants face à Mamelodi Sundowns    Benamar Mellal, l'atout des Hamraoua    Peugeot Landtrek, l'héritier des 404 et 504 pick-up, est né    Le Plan d'action du gouvernement adopté par le CNT    Evolution stylistique et technologique    De l'essence synthétique selon Porsche    Le groupe Toyota en tête du classement    Terrain du Hirak    " DEUX MILLIONS DE DOSES LIVREES D'ICI À JUIN"    Saisie de quelque 2 kg de kif traité    La prison se charge des convictions !    EN QUÊTE D'ALGER    L'impossible quadrature du losange qui tourne en rond sans même les images de Perseverance !    Meriem Akroun, ou quand la volonté transcende le handicap    La "French touch" en deuil    Des associations appellent à la réouverture des espaces culturels    Le manga algérien au cœur du débat    SKAF : L'affaire des U21 fait polémique    SOUVENIRS, SOUVENIRS, C'ETAIT IL Y A CINQUANTE ANS ...    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les mises en garde de Belhimer    Vers plus de députés à l'APN    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mascara : 80 souscripteurs aux logements LPA dénoncent «les retards»
Mascara : les autres articles
Publié dans El Watan le 20 - 05 - 2014

Les retards accusés dans l'achèvement des projets de logements de type LPA (Logement promotionnel aidé) et ex-LSP suscitent de plus en plus la colère d'une grande partie des souscripteurs à Mascara.
En fin de semaine dernière, plusieurs souscripteurs au programme LPA se sont rassemblés devant les chantiers de leurs futurs logements, au chef-lieu de la wilaya, pour dénoncer «le retard flagrant et injustifié des travaux et le silence inexpliqué et complice des pouvoirs publics».
En effet, munis de banderoles dénonçant la lenteur d'exécution des travaux, des souscripteurs du projet de 80 logements promotionnels aidés, confié au promoteur immobilier Khettat Saber, au nombre d'une trentaine, ont appelé les pouvoirs publics à mettre un terme à cette situation. Ces acquéreurs mécontents ont tenu à relater que «le promoteur nous a sommés de verser la première tranche qui s'élève à 60 millions de centimes avant même l'entame des travaux.
Une opération qui est non conforme à la réglementation en vigueur. Pis encore, il nous exige le paiement de la 3ème tranche alors que le taux d'avancement des travaux ne dépasse même pas les 8%». Le projet, d'après les bénéficiaires, a largement dépassé les délais de réalisation fixés à 24 mois. Devant cette situation qualifiée de délicate, les souscripteurs, qui, selon eux, ont épuisé tous les recours, espèrent que ceux ayant pouvoir de décision puissent confier le projet à une autre entreprise plus performante. De son côté, Benaoum Mohamed Toufik, le représentant de la promotion immobilière Khettat Saber, se défend en déclarant que «les travaux du projet ne connaissent pas de véritable retard.
Actuellement, ils sont à l'arrêt depuis près de deux mois à cause des problèmes administratifs et financiers». Selon notre interlocuteur, certains acquéreurs ne se sont pas acquittés de la somme représentant la 2ème tranche de leurs apports financiers. «À cet inconvénient, s'ajoute le retard accusé par la Caisse nationale du logement (CNL) relatif à l'établissement des décisions d'éligibilité ainsi que la lenteur des services de la DLEP (Direction de Logement et des équipements publics) dans le constat du taux d'avancement physique du projet pour la signature des PV», précisera notre source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.