Man United : Le vestiaire n'est pas au beau fixe...    Le fiasco Bensalah    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    Sous le spectre du boycott    Abdelkader Zoukh remplacé par Abdelkhalek Sayouda    De lourdes charges contre les Kouninef    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    Washington resserre l'étau autour de Téhéran    Complément différentiel et montant-revalorisation    Dur sera le Ramadhan à Boumerdès    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Le bilan des combats à Tripoli s'élève à 254 morts    Aide mensuelle de 100 millions de dollars pour la Palestine    La justice militaire passe à l'acte    Le maintien encore possible    Inédite mobilisation pour secourir les supporters blessés    Décès d'un supporter    Oussama Sahnoune réussit les minima du 100 et 50m NL    Belamri se blesse    5 morts dans l'effondrement d'un immeuble de la Basse-Casbah    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    Démantèlement d'une bande de malfaiteurs    Arrestation de trois dealers et saisie de 1962 comprimés psychotropes    Les étudiants maintiennent la pression    …sortir…sortir…sortir…    Zoukh sprinteur    Loin des yeux, près des cœurs ! (fin)    USMA: Kebir regrette d'avoir fait jouer Ibara    ESS - Sidhoum: «On peut renverser la vapeur à Béjaïa»    Sri Lanka: le bilan des victimes s'alourdit à 310 morts    Erosion, déversements des eaux, pollution, accès difficile...: Une plage «artificielle»... avec des problèmes «réels»    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    L'exception algérienne    Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak    Recettes douanières : Hausse de plus de 2% en 2018    Washington met fin aux exemptions    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    Ça chauffe à Aïn Berda    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Huawei innove dans la gestion des flux de passagers    Le bal des hypocrites    La rue applaudit les décisions    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    La condition féminine en débat    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





GALERIE ARTS EN LIBERTE
Exposition du sculpteur Younès Boutrif
Publié dans El Watan le 27 - 09 - 2004

La Galerie arts en liberté abrite depuis le 23 septembre dernier et jusqu'au 10 octobre prochain la première exposition rétrospective du sculpteur Younès Boutrif. Au total, plus de 150 œuvres réalisées dans une large variété de roches et de pierres.
Ces œuvres ont l'air de sortir tout droit d'un musée d'antiquités : des visages, des animaux, des plantes, des versets coraniques, des mosaïques... toute une variété de formes plus ou moins abstraites, taillées dans la pierre : marbre, granit, onyx, grès, cristallin... Les couleurs sont chaudes, naturelles : blanc éclatant du marbre, reflets bleutés ou dorés, rouge ocre, gris perle... Le tout sculpté avec une infinie harmonie. Une harmonie qui en dit long sur l'artiste. On devine de prime abord que son art, il le puise dans la profonde solitude de la nature. Et c'est le cas. D'après sa biographie, Younès Boutrif vit à Cherchell, dans la région de Hajret Ennous. Un lieu déjà chargé de sens. On apprend, ainsi, que dès son plus jeune âge, il s'est intéressé aux pierres qu'il a longtemps collectionnées. Marbrier dès 1977, il se met à la sculpture. La montagne, son refuge magique, il y passe beaucoup de temps, parfois il y disparaît durant plusieurs jours, à la recherche de pierres aux formes particulières. Younès Boutrif leur parle, lit-on encore dans sa biographie. Et on n'a aucune difficulté à y croire et à se l'imaginer, lorsqu'on voit ses œuvres et toute l'alchimie qui s'en dégage. L'auteur de ces chefs-d'œuvre a plusieurs expositions à son actif, en Algérie. L'une de ses réalisation a été offerte, en 2003, au pape Jean Paul II, lors de son jubilé magnifiant la réconciliation entre les trois religions.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.