Affaire Ali Ghediri : Le parquet requiert 7 ans de prison    Metz : Boulaya fait son retour face au PSG    300 milliards de dinars en deux ans    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    L'ONU très inquiète des expulsions d'Haïtiens par Washington    Une demi-victoire pour Trudeau, réélu mais toujours minoritaire    Quelles prérogatives pour les élus ?    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    15 joueurs déjà engagés    NAÂMA, MOSTAGANEM, RELIZANE , EL-TARF , JIJEL    Un pas vers l'école numérique    1 mort et 14 blessés    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    La crédibilité se gagne sur le terrain, pas dans les communiqués de condoléances !    La justice se saisit du dossier    Mustapha Bendjama de nouveau devant la justice d'Annaba    "Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"    Un stage en Tunisie pour préparer l'Asec Mimosa    Un sénateur du FFS exige la libération des détenus politiques    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Inondations et villes bloquées    La forêt, un gisement inexploité    Saïed maintient les mesures d'exception    Les prix poursuivent leur hausse    877 employeurs concernés à M'sila    Rencontre avec Saïd Boutadjine autour de l'oeuvre katébienne    «Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Quel avenir pour les entreprises publiques ?    Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Des partis politiques à la traine    Intense activité pour Lamamra à New York    un conseil national du tourisme?    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Koeman tire sur ses joueurs    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Appel à candidatures    Ces chanteuses kabyles qui ont bravé les tabous    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Qui pour remplacer Bader et Rault ?
Eglise d'Algérie
Publié dans El Watan le 21 - 06 - 2016

En France plus qu'ailleurs, en raison des liens historiques de la colonisation, on s'intéresse à ce qui se passe dans l'Eglise catholique d'Algérie.
Cet intérêt a été du reste renforcé par les assassinats de religieux chrétiens français pendant les années noires, dont les moines de Tibhirine. Ainsi, ces derniers temps, les organes de la presse catholique française La Vie et La Croix se sont inquiétés de la non-succession de l'archevêque d'Alger Mgr Ghaleb Bader.
Le Jordanien a été envoyé comme nonce apostolique au Pakistan en mai 2015 par le pape François. Depuis, la place est vacante à Alger. Quant au diocèse de Laghouat et Ghardaïa, l'évêque Claude Rault, qui souhaite prendre sa retraite, attend toujours la fumée blanche qui annoncera l'arrivée d'un successeur.
Père Blanc, évêque de Laghouat-Ghardaïa depuis 2004, il a été ordonné prêtre en 1968 et vit en Algérie depuis 1972. Avec le père Christian de Chergé, -assassiné en 1996 à Tibhirine avec six moines du monastère dont il était le supérieur -, il a fondé en 1979 le Lien de la paix qui regroupe des religieux désireux de pratiquer le dialogue islamo-chrétien. Une réunion de cette structure de rencontre avait d'ailleurs eu lieu le jour de l'enlèvement des moines en mars 1996.
Pour parer à ces deux nominations, il manquait jusqu'alors une pièce décisive, l'installation d'un nonce apostolique en Algérie et Tunisie pour remplacer à ce poste Mgr Thomas Yeh Sheng-nan, un Taïwanais, parti fin 2015, à 73 ans.
A la mi-juin, Luciano Russo a été nommé. Nonce apostolique au Rwanda depuis février 2012, diplômé en droit canonique, entré au service diplomatique du Vatican en 1993, c'est un diplomate exercé. Il a été en poste en Papouasie-Nouvelle-Guinée, au Honduras, en Syrie, au Brésil, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, au Honduras et en Bulgarie.
Selon les échos qu'El Watan a recueillis auprès du Secrétariat des relations avec les musulmans (SRM –remplaçant le SRI, secrétariat des relations avec l'islam), il faut maintenant que le nonce soit accrédité après avoir présenté ses lettres de créance auprès de la présidence de la République algérienne, cela devant se faire dans les prochains jours.
Ensuite la nomination d'un nouvel archevêque d'Alger se fera, comme celle du successeur de Claude Rault. Ce qui est sûr, selon le journal La Croix, l'Eglise d'Algérie se retrouve à un point-clé de son histoire : «Confrontées au vieillissement de leurs membres, plusieurs congrégations religieuses ont été contraintes de partir ces dernières années. Leur remplacement est difficile et les vocations sur place quasi-inexistantes, alors que (…) des fidèles affluent depuis quelques années : étudiants subsahariens venus étudier dans les universités du Maghreb, mais aussi migrants qui voient s'arrêter là leur route vers le Nord...»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.