LE FLN SE SEPARE D'UN AUTRE SECRETAIRE GENERAL : Djamel Ould Abbes démissionne    LE PRESIDENT BOUTEFLIKA CONVOQUE LE COLLEGE ELECTORAL : Les sénatoriales pour le 29 décembre    Les mieux lotis en grève    ORAN : 4 ‘'harraga'' arrêtés sur la plage de Bomo    ASSOCIATION DES HANDICAPES : Inauguration d'un restaurant à Hassi Mameche    AIN SIDI CHERIF : Une postière condamnée à une année de prison    «Pas d'effacement des dettes»    «Inaugurées» mais non ouvertes au public    L'échec programmé de Rome    Au moins six Palestiniens tués dans des frappes israéliennes    SMT, nouveau représentant en Algérie    «Les joueurs ont une revanche à prendre»    3 médailles dont 1 en or pour l'Algérie    Errance intérieure(6)    Les candidats du FLN à guelma connus    Ouyahia, le cœur battant de l'incertitude    Presque tout est tributaire du prix du pétrole    La surcharge des classes irrite les enseignants du lycée Saoudi-Abdelhamid    Vivre ensemble, vivre mieux (1re partie)    Retour du bras de fer ?    Les Beatles, cinquante ans après The Double White    Des ex-dirigeants catalans devront rembourser le coût du vote de 2014    CSC-USMBA : de la gloire au déclin    "il est temps pour nous de pouvoir bien voyager"    Affrontements à couteaux tirés au FLN    Ne plus "donner d'argent aux enfants de migrants africains"    Fatwa décroche le Tanit d'or    Le titre d'officier de l'Ordre de Léopold de Belgique décerné à un citoyen algérien    Aïn El Hammam : Flambée des prix sur les marchés    Célébration du Mawlid Ennabaoui : Activités et concours dans les écoles coraniques    MC Oran: Encore du pain sur la planche pour Belatoui    Bouira: Saisies de plus de 6.300 bouteilles de boissons alcoolisées    Relizane: Des espaces squattés par des commerçants, libérés    L'affrontement    USM Alger: Un point et des satisfactions    ASM Oran: Josep Maria Noguès contacté    Kharchi Fouad, candidat du FLN au Sénat    Investissement: 121 projets inscrits en dix mois    El-Tarf: Les candidats FLN aux sénatoriales connus    Skikda: Installation des nouveaux chefs de daïras    Italie : Rome maintient son projet de budget, rejeté par Bruxelles    2ème session du dialogue de haut niveau Algérie-UE : Détermination commune à approfondir les relations    La dédollarisation commence à porter ses fruits en Russie    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    Conférence de Palerme pour la Libye: Un énième échec    Remaniement ministériel en Tunisie : Youssef Chahed obtient la confiance du parlement    Accrochages, tirs de roquettes et raids aréiens : Ghaza est de nouveau en guerre    Ouyahia parle de "manipulation"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ighil Imoula : Deux maisons historiques classées
Tiziouzou : les autres articles
Publié dans El Watan le 28 - 07 - 2016

Les deux maisons où a été dactylographiée et reproduite la proclamation du 1er Novembre 1954, à Ighil Imoula (Tizi Ouzou), ont fait l'objet de classement sur la liste du patrimoine national et des biens historiques et culturels, par arrêtés ministériels datés du 28 avril 2016 et parus dans le Journal officiel du 8 juin 2016.
C'est ce que nous avons appris de la directrice de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou Nabila Gouméziane.
Ces habitations appartenant aux martyrs Ben Ramdani Aomar et Idir Rabah, situées à Ighil Imoula (commune de Tizi N'tleta) ont été utilisées par des moudjahidine pour dactylographier et reproduire la proclamation du 1er novembre 1954, appelant le peuple algérien à militer pour l'indépendance de la Nation. La ronéo qui a servi à cette opération a été ramenée du domicile familial de Abane Ramdane à Azouza (Larbaâ Nath Irathen) par Ali Zamoum, Mohamed Saâd et Ben Ramdane Mohamed. «C'est un haut lieu historique, ayant une valeur majeure et une symbolique très importante dans l'histoire de la nation algérienne», a souligné la directrice de la culture.
Le site archéologique d'Ath Rehouna, dans la région d'Azeffoun, est également classé sur la liste des biens culturels. Il renferme des monuments funéraires connus sous l'appellation d'allées couvertes qui remontent à quelque 5000 ans. «La procédure de classement de ces deux biens historiques et culturels a été lancée par la direction de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou. Les deux dossiers ont été approuvés par la commission de wilaya de classement des biens culturels respectivement en 2009 et en 2013», a rappelé Mme Gouméziane.
Selon elle, cette mesure de protection «permettra la préservation et la mise en valeur de notre patrimoine historique et culturel qui constitue des témoins et des référents pour la mémoire collective nationale». Et d'ajouter: «Des mesures de protection et de préservation de ces sites seront prises en collaboration avec l'Office national de gestion et d'exploitation des biens culturels protégés. Notre direction demandera une opération dans ce sens».
La wilaya de Tizi Ouzou compte 25 sites culturels et archéologiques protégés classés parmi la liste du patrimoine national et des biens historiques et culturels.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.