Tebboune évoque la fermeture des frontières avec le Maroc    Mohamed Bedjaoui impliqué lui aussi    MOSTAGANEM : Les distributeurs de lait ne décolèrent pas    PROMOTION DU DIALOGUE SOCIAL : Une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    LUTTE CONTRE LE DISCOURS DE HAINE : Zeghmati présente l'avant-projet de loi    DANS UNE ENTREVUE ACCORDEE A UNE CHAINE DE TELEVISION RUSSE : Tebboune nie toute exploitation du gaz de schiste    FRANCE : Quatre frères et sœurs algériens arrêtés à Bordeaux    REMONTEE DES EAUX A ES-SENIA : Vers la réalisation de canaux de drainage vers la Sebkha    Real Madrid: Guardiola réagit à l'intérêt de Zidane pour Sterling    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    Résonances autour d'une année de contestations    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    Fausses adresses    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Serport annonce ses grands projets    Le Targui    Montréal aux couleurs algériennes    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    Ligue 2: Attention aux points perdus en route !    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Le PNC suspend sa grève    Ronaldo adoube Mbappé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jérusalem-Est : L'Unesco ne reconnaît pas la souveraineté d'Israël
International : les autres articles
Publié dans El Watan le 04 - 05 - 2017

Avec l'adoption, mardi à Paris, d'une résolution qui rejette la souveraineté d'Israël sur la partie Est de Jérusalem, l'Unesco vient pour sa part d'infliger un camouflet à l'Etat hébreu.
L'Unesco a adopté mardi, à Paris, par 22 voix contre 10 et 23 abstentions, une résolution qui rejette la souveraineté d'Israël sur la partie Est de Jérusalem et rappelle que «toutes les mesures prises par Israël, une puissance occupante, qui ont altéré ou visent à altérer le statut de la ville sainte de Jérusalem, notamment la loi d'annexion de Jérusalem-Est conquise en 1967 par Israël, sont nulles et non avenues et doivent être annulées».
Dans un communiqué sobre, le ministère palestinien des Affaires étrangères a estimé que «le vote de ce texte constituait une victoire du droit international et réaffirmait la centralité de Jérusalem pour l'héritage mondial, ainsi que la nécessité de faire face aux dangers des pratiques illégales d'Israël, la puissance occupante, qui menacent l'intégrité culturelle et historique de sites d'une valeur inestimable». Israël, au mépris de l'avis unanime de la communauté internationale, persiste à considérer que l'ensemble de la cité sainte de Jérusalem est «sa» capitale.
Le peuple palestinien, lui, se bat depuis au moins 50 ans pour faire de Jérusalem-Est la capitale de cet Etat légitime et tant espéré auquel il aspire. A signaler que cette résolution de l'Unesco intervient au moment où Donald Trump accueille à la Maison-Blanche le président palestinien, Mahmoud Abbas, avec l'espoir de relancer les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens.
M. Abbas, qui a rencontré à Ramallah plusieurs responsables américains, dont Mike Pompeo, le chef de la CIA, et Jason Greenblatt, représentant spécial du président républicain, a récemment jugé que la nouvelle Administration américaine était «sérieuse» dans sa volonté de trouver une «solution à la question palestinienne». Une déclaration commune des deux hommes — mais pas de conférence de presse — était prévue en milieu de journée d'hier.
«Le simple fait que cette rencontre ait lieu est l'un des nombreux signaux qui démontrent que l'approche de Trump face au conflit israélo-palestinien est plus conventionnelle que ce à quoi tout le monde s'attendait», souligne Ilan Goldenberg, expert du Center for a New American Security. Comme sur nombre de grands dossiers diplomatiques, le magnat de l'immobilier a, de fait, considérablement évolué par rapport à ses promesses de campagne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.